Montpellier : premières esquisses du futur quartier de La Mogère

Le mercredi 15 juin 2016, les élus de la ville et de la métropole de Montpellier ont présenté l’équipe lauréate et le projet urbain retenu pour le futur quartier de La Mogère, où prendront place la nouvelle gare TGV de Montpellier et un quartier d’affaires. Situé à proximité de l’aéroport, La Mogère sera le futur quartier dédié à l’innovation. Il accueillera notamment l’écosystème French Tech à l’horizon 2020 dans un bâtiment dédié : le Totem numérique. C’est l’équipe XDGA, GRONTMIJ, ALKEMADE, CVA (concertation-innovation) qui a été choisie pour la réalisation de ce futur quartier. Le projet sera piloté par Xaveer DE GEYTER, architecte-urbaniste, directeur de l’agence XDGA.

La Mogère, quartier mixte, deviendra le nouveau pôle d’affaires de Montpellier, structuré autour du numérique et de l’enseignement supérieur. En complément de l’Hôtel du numérique (Totem), une école du numérique d’une surface de 5 000 m² , conçue pour accueillir 1 000 étudiants, ainsi que d’autres écoles et équipements s’implanteront dans le quartier dès 2020. Montpellier Méditerranée Métropole a souhaité faire de ce nouveau quartier un pôle dédié à l’innovation.

L’ensemble du quartier, qui comprendra également des logements de tout type, des équipements et des services, représentera à terme environ 400 000 m² de surface de plancher à développer sur 60 hectares, dont 30 hectares de parc. Il sera également hyperconnecté grâce à la réalisation de la prolongation de la ligne 1 de tramway et à la proximité de la gare TGV et de l’aéroport Montpellier Méditerranée (à moins de 5 kilomètres). La volonté de la métropole est que ce quartier soit ouvert, intelligent et à l’avant-garde, tout en favorisant le « vivre ensemble ». Ce néoquartier sera conçu comme « un véritable laboratoire urbain » pour répondre aux évolutions et aux modes de vie des citoyens.

 

Le Totem, édifice phare et pôle numérique

Le Totem, hôtel du numérique, sera le bâtiment emblématique du pôle numérique. Les premières esquisses montrent une structure en forme de halle évolutive et flexible, « favorisant la rencontre, l’échange et le bouillonnement d’activités ». Le quartier La Mogère est inclus dans le territoire de l’Ecocité montpelliéraine retenu par l’Etat, la Caisse des Dépôts et Consignations et l’Ademe au titre de la démarche nationale Ville de demain : développement durable innovant, exemplaire et « duplicable ». Trois équipes d’urbanistes de niveau international ont été sollicitées dans un dialogue compétitif pour proposer des solutions innovantes de conception urbaine du quartier :
– le groupement Madec (Philippe Madec),
– le groupement GEHL (Jan Gehl),
– le groupement XDGA (Xaveer De Geyter).

Le parc de La Mogère (30 hectares), dont la conception a été confiée à la paysagiste Jacqueline Osty, renforcera la biodiversité, au travers notamment de milieux humides, sera ouvert à la population et aura une vocation pédagogique pour les enfants du quartier. Ce parc permettra de mettre en scène le patrimoine historique du château de la Mogère en dialogue avec le quartier.

 

Calendrier prévisionnel de réalisation

– Juin 2016 : désignation du lauréat du dialogue compétitif d’urbanisme (l’agence XDGA),
– 2016-2017 : étude de plan-guide et de programmation du bâtiment Totem du numérique,
– fin 2017 : livraison de la gare de La Mogère, de l’autoroute et du contournement ferroviaire Nîmes-Montpellier,
– 2020 : mise en service de l’Hôtel du numérique et de la prolongation de la ligne 1 de tramway.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.