Montpellier : rénovation ambitieuse et écologique pour l’Hôtel Saint-Côme

Reportage

En travaux jusqu’au milieu du deuxième semestre 2022, l’Hôtel Saint-Côme est en train de retrouver toutes ses couleurs.

Grâce à la participation de nombreux artisans de talent, originaires du Gard et de l’Hérault, ce chantier ambitieux va participer à la renaissance de l’ancien amphithéâtre d’anatomie du XVIIIe siècle et participer à la création d’un nouveau dynamisme au cœur de l’Écusson.

Une rénovation indispensable

Propriété de la Chambre de Commerce et d’Industrie depuis 1919, l’Hôtel Saint-Côme a connu quelques aménagements depuis sa construction. Des travaux de restauration et de réparation qu’il faut aujourd’hui compléter afin que la bâtisse réponde aux nouveaux besoins du public et des entreprises. 

“C’est avec beaucoup de fierté et d’émotion que nous lançons aujourd’hui cette étape majeure. 102 ans après les travaux de rénovation les plus anciens, nous venons apporter notre pierre à l’édifice, s’est enthousiasmé André Deljarry, président de la CCI Hérault, lors de la présentation des travaux ce mercredi matin. La restauration de cet édifice vise avant tout à la sauvegarde et à la préservation de notre patrimoine, fierté de la CCI depuis 1919”.

Supervisés par l’architecte du patrimoine Frédéric Fiore, sous le contrôle de la Direction régionale des Affaires culturelles (DRAC), les travaux de l’Hôtel Saint-Côme sont organisés en trois phases : la Rotonde et le dôme, la cage du grand escalier et le corps de bâtiment Grand rue Jean Moulin.

cci etage
Encore quelques mois avant de découvrir le résultat ©Louise Brahiti

Pour l’ensemble de ces travaux, la CCI Hérault a fait appel à des artisans des départements du Gard et de l’Hérault : Muzzarelli (Lodève), Bourgeois (Fourques), Lo Nardo (Fabrègues), Atelier Jourdain (Foissac), Ateliers F.K. (Montpellier) et Edison (Saint-Jean-de-Védas).

Ils assureront, en plus de la rénovation de la bâtisse, des travaux de modernisation : traitement acoustique dans la Salle Lapeyronie, installation d’un système de sonorisation adapté, création d’un accueil numérique à l’entrée…

Au total, 1,7 million d’euros vont être nécessaires pour redonner ses lettres de noblesse au monument. “L’ensemble des travaux va être financé par la présence de locataires, sur 20 ans”, explique André Deljarry. 

Une restauration écologique

Pour ne pas abîmer la pierre et obtenir des résultats satisfaisants, un système de nettoyage à la vapeur basse pression a été choisi. Écologique et efficace, cette technique permet de nettoyer la pierre en éliminant les algues et les champignons tout en assurant la sauvegarde des matériaux. Une méthode qui permet également de se passer de produits et d’additifs. 

cci nettoyage
Un système propre et écologique ©Louise Brahiti

Outre l’aspect écologique, ce système s’accompagne de différents avantages. Sa valeur curative permet par exemple d’éliminer les champignons et les spores qui pourraient envahir la pierre. Grâce à son système à basse pression, elle permet aussi de limiter le volume d’eau utilisé et de ne pas laisser de résidu sur la façade. Enfin, l’utilisation de cette méthode ne provoque pas de nuisances sonores, un vrai plus pour les commerçants et les habitants du quartier qui vivront pendant encore quelques mois avec les échafaudages de l’Hôtel Saint-Côme.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.