Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Montpellier, sécurité des enfants : les Agents de Protection des Écoles (APE) sur le chemin des écoliers

Pour assurer la sécurité des écoliers lorsqu’ils traversent la chaussée, la Ville de Montpellier a mis en place des Agents de Protection des Écoles (APE) à compter du lundi 26 avril.

Expérimentation aux abords de plusieurs écoles de Montpellier

Un dispositif pour sécuriser les enfants aux entrées et sorties des écoles est désormais en vigueur à Montpellier : des agents de protection sur la chaussée aident les écoliers à traverser en toute sécurité. Le projet a été lancé par Michaël Delafosse, maire de Montpellier ; Sébastien Cote, adjoint au maire délégué à la Protection de la population et à la Tranquillité publique ; et par Fanny Dombre-Coste, adjointe au maire déléguée à la Ville éducative et à la Réussite éducative.

Ce projet va être expérimenté auprès de 3 groupes scolaires montpelliérains, dont les groupes scolaires Chaplin/Pottier-Sibelus (quartier Hôpitaux-Facultés), Louise Michel/Paul-Painlevé (quartier Port-Marianne) ainsi que les groupes Jacques-Brel/Simone-Signoret, et aux abords du collège Gérard-Philipe, situé à proximité de l’avenue Albert-Dubout.

Les résultats obtenus lors de cette première expérimentation permettront à la municipalité d’étendre cette action à 12 groupes scolaires dès la rentrée de septembre 2021.

Des Agents de Protection des Écoles pour assurer la sécurité des enfants

Les Agents de Protection des Écoles sont employés par la ville pour restaurer la sécurité des élèves sur la voie publique tout en rassurant les parents. Après plusieurs accidents graves récents, qui ont touché de jeunes Montpelliérains devant leur établissement scolaire, le maire Delafosse explique que « Le chemin de l’école (…) doit redevenir un espace protégé et agréable. » Pour être bien visibles, les agents en service porteront un gilet fluorescent, un poncho en cas de pluie, une plaquette « Stop École », une lampe et un sifflet. Ils se positionneront au milieu de la chaussée et donneront un signal pour faire passer tous les piétons. Les agents travailleront sur le site de 7h45 à 8h45 le matin, et de 16h15 à 17h45 l’après-midi.

Ces agents n’exercent pas la même fonction que ceux chargés de la surveillance de la voie publique. Ces personnes ne sont donc pas responsables de la violence aux abords des écoles et des incivilités routières. Elles visent tout simplement à instaurer un « climat plus apaisé et convivial autour des écoles ».

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.