Mouvements sociaux du RIF au Maroc : des manifestants lourdement condamnés !

Après 8 mois de procès, la chambre criminelle de la cour d’appel de Casablanca…

Après 8 mois de procès, la chambre criminelle de la cour d’appel de Casablanca a prononcé son verdict à l’encontre de manifestants accusés de « complot visant à porter atteinte à la sécurité de l’Etat ».
Et la sentence est sidérante : quatre manifestants sont condamnés à 20 ans de prison, trois à 15 ans de prison, sept à 10 ans de prison et dix à 5 ans de prison. Les autres peines varient entre deux et trois ans de prison !

Le 28 octobre 2016, c’est la mort d’un jeune vendeur de poisson broyé par une benne à ordures avec sa marchandise que la police venait de lui confisquer qui avait déclenché des manifestations dans la région du Rif.
Ce vaste mouvement populaire et pacifique revendiquait de meilleures conditions de vie, la justice, des hôpitaux, des écoles et des infrastructures.

Réprimer par la violence et l’intimidation les aspirations d’un peuple à la justice sociale et à une vie meilleure pour tous, n’étouffe pas ses revendications légitimes.

J’appelle le président de la République à réagir et à s’exprimer enfin, car le silence assourdissant de la France est indigne de ses valeurs.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.