L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.

Musée d'Art brut de Montpellier : l'onirisme singulier de Paul Duchein

Nombreux sont les artistes qui créent ou ont créé des « boîtes », qu’elles soient surréalistes, comme celles de Man Ray, Max Ernst ou encore Joseph Cornell, ou expressionnistes abstraites comme celles de Louise Nevelson. A Montpellier, le Musée d’Arts brut, singulier et autres présente, jusqu'à fin décembre 2017, une exposition temporaire de boîtes de Paul Duchein.

Proche des surréalistes, collectionneur d’art brut et singulier, organisateur d’expositions d’art populaire, Paul Duchein crée dans ses œuvres des microcosmes où s’entremêlent le rêve et la réalité. Créant d’insolites associations entre des objets anciens chinés dans les brocantes et chez les antiquaires, il conte des histoires où l’imaginaire est roi…

Un travail par séries

Depuis le début des années soixante, Paul Duchein crée des boîtes renfermant des univers proches des cabinets de curiosités. Inspiré par la pensée d’André Breton, il pratique l’association d’objets à la manière des surréalistes, laissant une grande place au hasard dans ses créations. Mais que l’on ne s’y trompe pas : la compo­sition de chaque œuvre est savamment réfléchie. Et « ses fonds très travaillés témoignent d’un vrai geste pictural », selon Marie-Odile Andrade-Carpentier, critique d’art et commissaire de cette exposition. Au fil des années, les séries se sont succédé. Les Idoles de ses débuts ont cédé la place aux Rituels de mémoire, aux Rencontres opportunes et figures bavardes, aux Chambres mémorables, aux Monstrances et Reliquaires, aux Fables, ou, plus récemment à La Mémoire des ombres et au Rêve éveillé.

paul-duchein-le-mage

L’imaginaire en liberté

Paradoxalement, en reconstituant ses mondes imaginaires dans des endroits clos, Paul Duchein décloisonne l’imaginaire. Le regardeur peut passer des heures à regarder ses œuvres, à tenter d’en décrypter les secrets, à se raconter des histoires. Car une ambiance de mystère flotte, omniprésente, dans ses assemblages. Il est en effet surprenant de voir associés entre eux des reproductions de tableaux bien connus de l’histoire de l’art, des animaux empaillés, des pieds de lit, des plumes, des œufs, un cadran de pendule, un cintre en plastique… « Je suis fétichiste de l’objet. J’aime qu’un objet provoque un déclic en moi, soit parce qu’il m’évoque le passé ou parce qu’immédiatement je sais la destination que je veux lui donner », explique l’artiste. Dans ses pièces très baroques, le titre est là pour suggérer ou pour ajouter encore au mystère. Surtout, Paul Duchein cherche à provoquer chez le regardeur l’éblouissement cher à Tardieu, qu’il cite fréquemment. « Je souhaite que mes rapprochements d’objets ne laissent pas indifférent », avoue-t-il.

reliquaire-de-haute-mer
Reliquaire de haute-mer.

La sacralisation

Ainsi enchâssés dans des boîtes précieuses – notamment les Monstrances et les Reliquaires, qui, avec leur pied très travaillé, rappellent les reliquaires des églises italiennes et espagnoles – les objets sont sacralisés. Pourtant, à l’origine, le plus souvent,
il s’agissait « d’objets insignifiants et invendables », s’amuse Paul Duchein.

miroir-andre-breton
Le Miroir d’André Breton.

Exorciste de la disparition

« A sa façon modeste, il sauvegarde des objets humbles. Ses boîtes peuvent être envisagées comme des remèdes contre l’oubli », lance Marie-Odile Andrade-Carpentier, critique d’art et commissaire de cette exposition. Elle voit Paul Duchein comme un « exorciste de la disparition » qui rend éternels, grâce à son art, des objets qui auraient pu finir au fond d’une poubelle. Merci, monsieur Duchein, pour ces concentrés de poésie silencieuse.

Virginie MOREAU
vm.culture@gmail.com

Informations pratiques

L’Atelier-Musée d’Arts brut, singulier et autres
1, rue Beau Séjour
34000 Montpellier
Tel. : 04 67 79 62 22.
www.atelier-musee.com

> L’exposition Les Théâtres de l’Ima­ginaire de Paul Duchein a été réalisée en partenariat avec Les Villages d’Or.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.