Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Culture & Loisirs

Musiques du monde : Fiest’A Sète souffle ses 20 bougies

Au vu du contexte actuel de déprogrammation de nombreux festivals, on ne peut qu’applaudir la pérennité de Fiest’A Sète. Pourtant, ce festival sétois de musiques du monde ne bénéficie que de 25 % de subventions sur un budget total de 500 000 euros par été, les 75 % restants étant assurés par la billetterie. On le comprend, la fréquentation […]

Au vu du contexte actuel de déprogrammation de nombreux festivals, on ne peut qu’applaudir la pérennité de Fiest’A Sète. Pourtant, ce festival sétois de musiques du monde ne bénéficie que de 25 % de subventions sur un budget total de 500 000 euros par été, les 75 % restants étant assurés par la billetterie. On le comprend, la fréquentation des concerts payants est cruciale. Elle devrait être au beau fixe cet été, le festival annonçant une très belle programmation à l’occasion de son vingtième anniversaire, ne dérogeant ainsi aucunement à ses habitudes.

Comme chaque année, le festival est bâti autour de 7 soirées de concerts payants au théâtre de la Mer, de concerts gratuits dans le bassin de Thau et d’expositions et animations. Cette année, 4 soirées au Théâtre de la Mer devraient créer l’événement selon José Bel, organisateur bénévole du festival, dont on salue la ténacité et le bon goût musical. Il annonce en effet la venue en concert, le 2 août, de l’immense chanteuse cubaine du Buena Vista Social Club Omara Portuondo, qui mariera sa voix à celle du cantaor de flamenco espagnol Diego El Cigala. Le 5 août, à l’occasion de la soirée Great Black Music, l’ex-directeur artistique de James Brown, le grand Fred Wesley, joindra son funk au funky blues de Lucky Peterson, qui présentera pour l’occasion son prochain album d’hommage à Jimmy Smith. Le 6 août, une troisième soirée, assez inattendue et qualifiée de « singulière », sera consacrée à Pascal Comelade, le régional de l’étape, connu pour s’exprimer via des instruments de musique pour enfants, et qui s’entourera d’invités pour l’occasion. En première partie, le grand violoncelliste Vincent Segal présentera son projet mené avec le Malien Ballake Sissoko. Quatrième soirée marquante, la Fiesta latina du 8 août mettra un coup de projecteur sur le Cubain Omar Sosa, fidèle de Fiest’A Sète, en duo avec le très grand percussionniste vénézuélien Gustavo Ovalles. Autres concerts prometteurs, la soirée orientale du 4 août, mixant les musiques étranges du Libanais Bachar Mar-Khalife et celles de l’envoûtante Natacha Atlas, qui s’oriente actuellement vers des rythmes jazzy. Le 7 août, la soirée Mégaphones lusophones mettra à l’honneur la jeune Cap-verdienne Lura, présentée par certains comme la nouvelle Cesaria Evora, et l’Angolais Bonga, le tout pour « des concerts qui s’annoncent explosifs, chaleureux et festifs », selon José Bel. Enfin, la soirée Jazz du monde du 3 août sera consacrée aux « passeurs musicaux » que sont Ilhan Ersahin pour une « session Istanbul » et John McLaughlin, « personnage marquant dans l’histoire des fusions musicales », indique l’organisateur.

Virginie MOREAU

vm.culture@gmail.com

> Pour en savoir plus : www.fiestasete.com

> L’affiche 2016 de Fiest’A Sète a été réalisée par Jean-Pierre Le Bail.

> Billetterie

• sans frais de location : en ligne sur www.fiestasete.com, au 2, quai Général Durand à Sète ou par téléphone au 04 67 74 48 44

• avec frais auprès des points de location habituels.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.