News Entreprises Montpellier : du nouveau pour Bulane, Deinove, Label d'Oc

Ça bouge dans les entreprises montpelliéraines. BULANE établit un partenariat avec Castolin, leader européen des matériels de soudage et de brasage. Valorisation des productions : LABEL D'OC fête la réussite de sa campagne de crowdfunding. Biotechnologie : DEINOVE stabilise ses pertes nettes et développe ses projets.

Bulane : partenariat avec Castolin, leader européen des matériels de soudage et de brasage

Créée en 2009 à Fabrègues, près de Montpellier, Bulane a breveté une technologie révolutionnaire et écologique qui permet d’alimenter une flamme de chalumeau haute température à partir d’eau et d’électricité, en lieu et place des gaz utilisés habituellement, dont l’acétylène. La technologie développée par Bulane repose sur l’électrolyse pour décomposer l’eau en hydrogène et en oxygène, en vue d’obtenir un combustible propre.

La cleantech montpelliéraine vient d’annoncer un partenariat avec la filiale du groupe international Messer, Castolin. Celle-ci commercialisera en exclusivité les stations de brasage mobiles, mettant en œuvre la technologie dyomix®, développée par Bulane en collaboration scientifique avec le CNRS. À peine engagé, le partenariat entre Castolin et Bulane est déjà distingué par les professionnels du bâtiment : le poste Oxy-flamme dyomix® OHM 2.4 vient de recevoir la Médaille d’Or au dernier Concours de l’Innovation Batimat 2017, dans la catégorie “Matériel de chantier, outillage et équipement”. Ce concours est le tremplin incontournable pour lancer une innovation sur le marché. La technologie dyomix® Mobile sera dévoilée en exclusivité sur le stand de Castolin au salon Batimat, qui se tiendra du 6 au 10 novembre 2017 à Paris Nord Villepinte.

Bulane compte déjà parmi ses clients les groupes Thales, Continental, De Dietrich, Atlantic, Carrier, Leroy Somer et Parker. Fondée par Nicolas Jerez, la cleantech emploie actuellement dix salariés. Elle réalise une forte croissance industrielle depuis la mise en marché de ses innovations. La hausse de son activité a atteint 92% sur les douze derniers mois. Bulane est labellisée Entreprise Innovante par BPIFrance.

Valorisation des productions : Label d’Oc fête la réussite de sa campagne de crowdfunding

Entreprise créée pour les producteurs de la région Occitanie, Label d’Oc est hébergée au pôle Réalis (Montpellier). Depuis trois ans, elle récupère les matières premières de l’agriculture locale et en fait des conserves. Des légumes, fruits, poissons et viandes qu’elle transforme en tout un panel de recettes : rillettes de truites, tajine aux citrons confits, purée de courge butternut, confiture de cerises, etc. Toutes les denrées que les producteurs leur confient sont fraîches, de qualité, et exclusivement en provenance de la région Occitanie. A noter, dans l’Hérault, 10% de légumes finissent à la poubelle ou, mieux, au compost. Label d’Oc permet ainsi aux producteurs de valoriser une partie de leur production (qui était jusqu’ici perdue) en améliorant leurs conditions de vie quotidienne. En effet, pour la commercialisation des produits, soit le producteur vend lui-même ses bocaux avec son étiquette par son réseau de commercialisation, ou Label d’Oc achète ses tomates à un prix équitable et les commercialise sous la marque 7/e (pour “c’est eux”, “ce sont eux les producteurs”). Afin de financer son site de vente en ligne, Label d’Oc a réalisé une campagne de financement participatif. Les 7.000€ requis ont été collectés en 45 jours. Pour remercier les contributeurs, l’entreprise organise un événement festif le 12 octobre prochain. Arturo Del-Rio et Sylvain Goineau sont les cogérants de Label d’Oc.

Biotechnologie : Deinove stabilise ses pertes nettes et développe ses projets

La société de biotechnologie Deinove, basée à Montpellier, découvre, développe et produit des composés à forte valeur ajoutée à partir de bactéries rares, notamment du genre déinocoque. A la suite de l’intégration à 100% de sa filiale DEINOBIOTICS, réalisée le 5 janvier 2017, Deinove présente pour la première fois des comptes consolidés. La biotech annonce une situation de trésorerie à +6,6 M€ au 30 juin 2017 versus +9,3 M€ au 31 décembre 2016. Deinove prépare toutefois son avenir sur plusieurs plans. Elle a annoncé le 4 janvier 2017 la publication de deux demandes de brevets relatives à son premier candidat-antibiotique, qui présente une structure antibiotique inédite venant confirmer le potentiel de la plateforme et constituer une base de développement. Par ailleurs, le programme de criblage du souchier (DEINOSCREEN) mené en collaboration avec le laboratoire de tests cellulaires FLUOFARMA a permis d’identifier plusieurs dizaines de souches qui pourraient être retenues pour un usage en cosmétique, en nutrition et en santé. Sur la base des résultats de l’opération de criblage de ses souches extrêmophiles, Deinove a conclu un premier partenariat avec GREENTECH (présent dans 30 pays) visant à codévelopper et commercialiser de nouveaux principes actifs pour les soins de la peau. L’objectif est de mettre sur le marché un premier ingrédient d’ici fin 2018.

Parallèlement, en collaboration avec le groupe AVRIL, l’entreprise montpelliéraine développe le programme COLOR2B, qui vise à développer un procédé de production d’additifs naturels pour l’alimentation animale. La 2e phase du projet a permis de valider l’efficacité et la biodisponibilité des composés produits à partir des 7 souches sélectionnées par Deinove. l’entreprise passe également à la 2e étape du partenariat avec FLINT HILLS RESOURCES dans l’alimentation animale. Deinove atteint également l’étape de post-clôture pour son programme Caroténoïdes, qui entre en phase 2 du processus d’industrialisation, et pour son programme Antibiotiques AGIR, qui obtient le soutien du Programme des Investissements d’Avenir à hauteur de 14,6 M€ sur cinq ans. Enfin, au cours du 1er semestre 2017, Deinove a élargi son portefeuille de propriété intellectuelle avec la délivrance de 5 nouveaux brevets, notamment le brevet « Ingrédients destinés à l’alimentation animale », délivré en Chine, portant sur les capacités de certaines souches à produire des composés aux avantages nutritionnels ou organoleptiques.

HJEDesk / DC

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.