NOËL 2010 Dans la paroisse du Littoral Agathois

«Paix sur la terre aux hommes de bonne volonté ! » Le message de Noël, délivré…

«Paix sur la terre aux hommes de bonne volonté ! »

Le message de Noël, délivré au monde voici 2000 ans, est toujours d’actualité et, depuis vingt siècles, il a résisté aux violences, aux haines et aux affrontements. L’anniversaire de la naissance de Jésus se veut un signe de paix et de vie qui ne cesse de se renouveler au cours des siècles telle une source permanente d’espérance pour le monde. Malgré les temps difficiles que nous traversons, la célébration de Noël rappelle à tous les hommes que Dieu ne cesse de répandre dans leur cœur des sentiments de paix, d’amour et de confiance.

Les premiers chrétiens : des bergers !

Les évangélistes Luc et Mathieu racontent que Marie « mit au monde son fils premier-né ; elle l’emmaillota et le coucha dans une mangeoire ». Dans les environs, se trouvaient des bergers. L’Ange du Seigneur s’approcha et leur dit : « Aujourd’hui vous est né un Sauveur dans la ville de David. Il est le Messie, le Seigneur. Et voilà le signe qui vous est donné : vous trouverez un nouveau-né emmailloté et couché dans une mangeoire ».

Cette simplicité est frappante.

En effet : le fils de Dieu n’est pas né dans un palais. Il ne s’est pas imposé, en l’absence de place dans la salle commune de l’auberge, Il s’est même contenté d’une étable et d’une mangeoire, habituellement réservée aux animaux. « Rien de merveilleux, rien d’extraordinaire, rien d’éclatant n’est donné comme signe aux bergers, commentait récemment le pape Benoit XVI. Ils verront seulement un enfant entouré de langes qui, comme tous les enfants, a besoin de soins maternels ; un enfant qui est né dans une étable et qui, de ce fait, est couché non pas dans un berceau, mais dans une mangeoire. Le signe de Dieu est l’enfant, avec son besoin d’aide et sa pauvreté ».

Les premiers adorateurs de cet Enfant-Dieu étaient donc des bergers, classe sociale méprisée dans la Palestine du temps de Jésus et, parce que l’enfant de Bethléem est né pauvre parmi les pauvres, les Pères de l’Eglise ont compris que Jésus voulait se faire tout petit et partager la condition humaine de ces bergers. Jésus dira d’ailleurs plus tard, au long de sa prédication : « J’avais faim, et vous m’avez donné à manger ; j’avais soif, et vous m’avez donné à boire ; j’étais un étranger, et vous m’avez accueilli ; j’étais nu, et vous m’avez habillé ; j’étais malade, et vous m’avez visité ; j’étais en prison, et vous êtes venus jusqu’à moi ! »

Et si cette fête de Noël 2010 était pour nous tous, chrétiens ou non, l’occasion d’une transformation de notre regard sur les autres !

Et si nous faisions plus de place aux « bergers » de notre temps que sont tous les blessés de la vie !

Et si chacun de nous, dans son cercle familial et social, œuvrait pour que le monde vive enfin en paix ! 

  Joyeux Noël à tous !


Horaires des célébrations

Vendredi 24 Décembre :

Messes de la nuit de Noël

18H30 Messe à Vias.

19H00 Messe à la Cathédrale d’Agde

21H00 Messe à Marseillan.

22H00 Messe à St Benoît du Cap d’Agde..

23H00 Messe à la Cathédrale d’Agde.

Minuit Messe au Grau d’Agde.

Samedi 25 Décembre :

Messes du Jour de Noël

9H00 Messe à la Chapelle de Baldy

9H30 Messe à l’église Saint Sever d’Agde.

9H45 Messe à Marseillan.

11H00 Messe à la Cathédrale d’Agde.

Dimanche 26 Décembre :

Fête de la Sainte Famille de Nazareth

9H30 Messe à St Benoît du Cap d’Agde.

9H45 Messe à Marseillan

10H00 Messe au Sacré Coeur du Grau d’Agde.

11H00 Messe à la Cathédrale d’Agde.

11H15 Messe

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.