Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Faits divers / Insolite
France

Nordahl Lelandais, portrait d'un tueur refusant toute frustration

Le procès de Nordal Lelandais, 38 ans, pour l'assassinat du jeune caporal Arthur Noyer, s'est ouvert le 3 mai 2021 devant la cour d’assises de Savoie. Il a avoué ce meurtre ainsi que celui de la petite Maëlys. Résumé des faits et portrait.

Nordahl Lelandais, 38 ans, a été militaire, maître-chien dans l’armée de terre. Il vivait à Domessin, en Savoie. Il est suspecté de plusieurs meurtres et agressions sexuelles sur mineures de moins de 15 ans.

Maëlys, enfant martyre

On se souvient de la terrible affaire Maëlys. Maëlys de Araujo, une fillette de 8 ans, avait disparu le dimanche 27 août 2017 vers 3h00 du matin, en pleine fête de mariage à Pont-de-Voisin, en Isère. Un suspect avait alors été identifié par une preuve montrant une enfant dans sa voiture au moment des faits : Nordahl Lelandais, alors âgé de 34 ans, avait été mis en examen pour enlèvement et séquestration d’une mineure de moins de 15 ans. Ecroué le 3 septembre 2017, les chefs d’inculpation avaient été requalifiés de meurtre précédé d’enlèvement le 30 novembre 2017. Le 14 février 2018, Nordahl Lelandais était passé aux aveux, reconnaissant avoir tué Maëlys de Araujo en lui assénant… une simple gifle. Il avait indiqué avoir déposé le corps de la petite dans le massif de la Chartreuse. L’un de ses codétenus affirme qu’il aurait violé la petite Maëlys avant de la supprimer. Une hypothèse que pourraient corroborer les nombreux fichiers pédopornographiques trouvés dans ses affaires.

Le caporal Arthur Noyer, tué pour avoir refusé les avances de Lelandais ?

Les enquêteurs avaient alors été amenés à penser que l’homme pouvait avoir été impliqué dans d’autres affaires non résolues. Nordahl Lelandais avait ensuite été suspecté de la disparition du caporal Arthur Noyer, disparu en état d’ébriété, en pleine nuit, après une sortie en discothèque, dans la nuit du 11 au 12 avril 2017. Le maître chien avait été mis en examen fin 2017 pour l’assassinat d’Arthur Noyer, qu’il aurait pris en stop cette nuit-là. Niant un certain temps toute implication dans ces faits, en mars 2018, il avait fini par avouer le meurtre du militaire, survenu selon lui à la suite d’une bagarre. Des sources bien informées, dont l’avocat de la famille d’Arthur Noyer, affirment que Lelandais pourrait avoir tué Arthur Noyer parce qu’il refusait ses avances sexuelles. Le soir même, Lelandais avait déjà été éconduit par une jeune femme. La frustration ce soir devait être double pour cet homme violent, décrit par ses ex-petites amies comme incapable de supporter toute frustration.

D’autres meurtres à lui imputer ?

Les enquêteurs ont rouvert de nombreux dossiers de meurtres et disparitions énigmatiques dans les départements environnant la Savoie, et semblent envisager la possibilité que Nordahl Lelandais soit un tueur en série.

Une enfance heureuse

Selon la mère de Nordahl Lelandais, qui est intervenue à la barre de la cour d’assises le 3 mai 2021 dans le procès de son fils pour le meurtre précédé de l’enlèvement d’Arthur Noyer, rien dans son enfance ne laissait présager que Nordahl Lelandais aurait eu des prédispositions à la violence. Selon elle, il aurait vécu une enfance agréable, ponctuée de vacances en famille, dans un foyer aimant.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.