Nouvel An : tour du monde des traditions les plus folles

Dans la nuit de vendredi à samedi, l’année 2021 et ses bouleversements vont laisser place à une nouvelle année pleine de promesses.

Si dans la majorité des pays de la planète, cette soirée est l’occasion de se réunir et de profiter des bonnes choses, quelques traditions diffèrent. Du grain de raisin aux sous-vêtements, en passant par les feux et la vaisselle, notre équipe a sélectionné les coutumes les plus invraisemblables du Nouvel An.

La bouche pleine

En Espagne, la tradition veut que les Espagnols mangent 12 grains de raisin le soir du 31 décembre en rythme avec le son des cloches. D’après la coutume, chaque grain représente un mois de l’année écoulée et ils portent chance pour l’année à venir. Pour la petite histoire, cette tradition serait née en 1909, année durant laquelle la récolte de raisins était particulièrement fructueuse. En réaction, le roi d’Espagne avait décidé d’écouler ses stocks en offrant du raisin à ses amis lors du réveillon.

Au Chili, ce ne sont pas des grains de raisin qui portent chance, mais des lentilles. Concrètement, à minuit, les Chiliens doivent ingérer une cuillère de lentilles pour espérer avoir une année de prospérité. 

Du côté de la Belgique, deux traditions rythment la soirée du réveillon. Il est notamment coutume de se frotter derrière les oreilles avec quelques gouttes de champagne, tout en formulant un vœu, pour se porter chance. Une autre tradition, probablement inspirée de la Grèce antique, veut que les Belges placent une pièce sous les assiettes lors du dîner du réveillon.

Ça chauffe

En Russie, on ne fait jamais les choses à moitié, y compris le soir du réveillon. Pour se porter chance, les Russes ont pour habitude d’écrire leurs vœux sur un petit bout de papier le soir de réveillon. Ils s’empressent alors de le brûler et de jeter les cendres dans leur verre de champagne qu’ils boivent d’un seul trait à 00:01.

En Equateur, il est coutume d’allumer pleins de feux. Les locaux se rassemblent autour d’eux et ont pour tradition de jeter dans le brasier des photos qui leur font penser à des moments difficiles, vécus dans l’année. Une manière symbolique de clôturer des chapitres difficiles.

Les sous-vêtements porte-bonheur

Plusieurs pays associent réveillon et sous-vêtements de couleurs. En Argentine par exemple, la tradition veut que les femmes revêtent des sous-vêtements roses et neufs lors de la soirée pour obtenir une année riche en amour. Au Mexique, c’est la couleur rouge qu’il faut porter. Plus spécifique, en Bolivie, en Equateur et au Venezuela, la couleur des sous-vêtements est un indicateur de l’année qui va suivre : jaune pour une année pleine d’argent, rouge pour l’amour, blanc pour la paix…

En Europe, ce sont les Italiens qui perpétuent une tradition similaire. En effet, il est coutume d’offrir une culotte rouge aux femmes pour leur garantir une année riche en événements.

Le premier effort de l’année

En Argentine, une autre tradition vient accompagner le port de sous-vêtements colorés. A minuit, les convives doivent tous faire un pas en avant, avec le pied droit, de façon synchronisée. Attention à la consommation d’alcool et au manque de coordination, ils pourraient coûter cher…

Plus sportifs, les Brésiliens réalisent leur tradition dans l’eau. Leur coutume veut qu’à minuit sonnant, ils sautent au-dessus d’une vague à sept reprises. Chacun des sauts est censé représenter un jour dans la semaine.

Se faire la malle

En Colombie, une drôle de tradition veut que les Colombiens fassent le tour de leur quartier avec une valise vide pour espérer avoir une année remplie de voyages.

Attention à la tête

Au Danemark et en Afrique du Sud, il est essentiel d’être vigilant le soir du réveillon. En effet, les Danois ont pour habitude de collectionner des services dépareillés jusqu’à la Saint-Sylvestre afin de les envoyer sur la porte de leurs voisins à minuit. D’après eux, plus le tas est grand, plus l’année sera chanceuse. 

En Afrique du Sud, la coutume est légèrement différente puisque ce sont les vieux meubles et appareils ménagers qui sont jetés depuis les fenêtres quand les cloches retentissent.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.