L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Faits divers / Insolite

NOUVELLES DE L'ADMD AGDE ET ENVIRONS

Deux informations importantes pour la semaine du 22 au 28 février prochains !   1) Permanence ADMD Mercredi 24 février de 10h. à 11h.30 Maison du coeur de ville ( bas Rue Jean Roger) 34300 Agde   Nous y parlerons, – et pourrons en discuter ! – plus particulièrement de : Notre lettre ouverte aux […]

Deux informations importantes pour la semaine du 22 au 28 février prochains !
 
1) Permanence ADMD
Mercredi 24 février de 10h. à 11h.30
Maison du coeur de ville ( bas Rue Jean Roger) 34300 Agde
 
Nous y parlerons, – et pourrons en discuter ! – plus particulièrement de :
Notre lettre ouverte aux candidats aux élections régionales:
“Vous conduisez une liste pour les prochaines élections régionales des 14 et 21 mars prochains. Au cours de cette campagne, vous avez développé plusieurs thèmes, dont certains en matière de solidarité.
Dans notre pays, et malgré la loi de 2005, la fin de vie est toujours mal gérée puisque les unités de soins palliatifs sont en nombre très largement insuffisant pour répondre aux besoins et qu’il n’existe pas, contrairement à de grandes démocraties comme les Pays-Bas, la Belgique, le Luxembourg, la Suisse, et plusieurs états des Etats-Unis d’Amérique, de possibilité d’une mort médicalement assistée.
C’est pourquoi, depuis 30 ans, l’Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité se mobilise pour que chaque femme et chaque homme de notre pays puisse bénéficier du choix des conditions de son propre parcours de fin de vie, y compris le droit à une aide active à mourir.
Certes, ce sujet concerne en priorité le législateur.
Mais comment confier mon destin de citoyen et de responsable associatif à un président de région qui nierait mon droit parfaitement reconnu par la Convention européenne des droits de l’homme de disposer de ma vie, y compris d’y mettre un terme dignement lorsque la vie n’est plus que de la survie ?
Aussi, je vous demande de bien vouloir m’indiquer votre position sur la légalisation d’une aide active à mourir strictement encadrée comme l’ont fait les pays qui ont légiféré, seule susceptible de préserver la liberté et la dignité de chacun de nos concitoyens, dans notre République laïque, où chacun doit voir respecter ses convictions et ses choix de vie, jusqu’au terme de sa vie, au titre du respect de la Liberté, de l’Egalité, de la Fraternité.
Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, à l’expression de mes sincères sentiments.”
 
2) Venez nous retrouver sur le marché  !
Jeudi 25 février de 10h. à 12h.
 
A l’occasion des élections régionales de mars 2010, l’Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité (admd) s’engage dans la campagne en interpellant les candidats et en appelant à soutenir ceux qui défendent le droit de mourir dans la dignité et la légalisation de l’aide active à mourir:
Du 22 au 28 février 2010, l’ADMD sera présente partout en France, sur les marchés et dans les grands centres, afin d’interpeller les candidats aux élections régionales de mars 2010 pour qu’ils s’expriment sur la question de la légalisation de l’aide active à mourir. Une pétition nationale sera proposée également à la signature des passants: “Régionales 2010 : Mobilisons-nous pour notre Ultime Liberté:
Afin de préserver notre liberté et notre dignité tout au long de notre vie, nous souhaitons que les femmes et les hommes politiques de notre pays s’engagent à prendre position en faveur d’une loi d’Ultime Liberté qui légalise l’aide active à mourir. Républicains et laïques, notre vie nous appartient, y compris lorsque nous sommes malades ou en fin de vie”
Dans la région Languedoc Roussillon, dans les départements Aude, Gard, Hérault, Lozère, Pyrénées Orientales, les militants de l’ADMD seront présents sur de nombreux marchés.
Bien que cette question ne soit pas une compétence des régions, les Françaises et les Français – qui à plus de 86% se déclarent en faveur d’une loi de légalisation de l’euthanasie (sondage BVA de mai 2009) – ne souhaitent plus confier leur destin à des responsables politiques qui méprisent leur droit parfaitement reconnu par la Convention européenne des droits de l’homme de disposer de leur vie, y compris d’y mettre un terme dignement, lorsque la vie n’est plus que de la survie.
En novembre 2009, 203 députés ont voté à l’Assemblée nationale en faveur d’une proposition de loi relative au droit de finir sa vie dans la dignité.
C’est en mobilisant l’ensemble du personnel politique sur l’une des seules questions qui concernent 100% des Françaises et des Français, que l’ADMD obtiendra la satisfaction d’une revendication vieille de 30 ans.
 
Beaucoup de marchés prévus en France
Beaucoup dans l’Hérault
 
…. et sur Agde : jeudi 25- 10h/12h
 
Pour tout renseignement, veuillez contacter :

Micheline Claes, déléguée adjointe, admd Hérault
Chargée de Mission de l’ ADMD

8 rue des rosiers, 34300 Agde
tél:  0 632 098 418

admd.herault-ouest@hotmail.fr

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.