Occitanie : Cérès Franco, gardienne et amoureuse des arts, s’en est allée

La collectionneuse et galeriste audoise est décédée ce mardi 16 novembre à l'âge de 95 ans.

Crédit photo: BensizeraraSofiane – RegionOccitanie.

Passionnée par l’art et son partage, cette grande dame, née au Brésil en 1926, avait fait don de 1 700 œuvres en 2015, donnant naissance à la coopérative-musée Cérès Franco de Montolieu.

Une collectionneuse insatiable

Par sa présence, son œil et son investissement, cette “gardienne du beau et du puissant” a marqué le monde de l’art et l’Occitanie de son empreinte.

Arrivée en France à 25 ans, après des études en histoire de l’art aux Etats-Unis, Cérès Franco a consacré sa vie à la découverte et la mise en valeur des artistes naissants ou en devenir. Au fil de ses voyages et de ses rencontres, la passionnée a enrichi sa collection, suivant son instinct et ses émotions. Un travail qui lui a permis de rassembler près de 2 000 œuvres de peintres et plasticiens en un demi-siècle. Un trésor abrité dans la coopérative-musée Cérès Franco depuis son legs de 2015.

Pensionnaire de l’Ehpad Edenis La Pastellière, à Toulouse, pendant la dernière année de sa vie, Cérès Franco n’a jamais cessé de promouvoir l’art. Elle avait d’ailleurs inauguré une exposition de l’artiste Serge-David Angeloff dans les couloirs de l’établissement le mois dernier.

L’hommage de la présidente de Région

Ce mardi, Carole Delga a tenu à réagir au décès de cette figure de l’art, avec qui elle avait pu échanger le 30 octobre dernier.

“C’est avec une immense tristesse que j’ai appris aujourd’hui la disparition de Cérès Franco, galeriste et collectionneuse d’art qui après avoir voyagé et organisé des expositions dans le monde entier, ouvert la galerie « L’œil de bœuf » à Paris, avait choisi Montolieu dans l’Aude, comme lieu de vie pour ses 2000 œuvres rassemblées pendant plus de 50 ans, rappelle la présidente de région. Je tiens à saluer le parcours et la démarche de cette collectionneuse éclairée qui est allée là où personne ne regardait, au-delà de ce qui se faisait communément dans le monde de l’art”.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.