Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

OCCITANIE - Clause Molière : le Front National avait encore raison !

Communiqué de presse de France Jamet Présidente du groupe des élus FN RBM au Conseil…

Communiqué de presse de France Jamet 

Présidente du groupe des élus FN RBM au Conseil Régional d’Occitanie 

Le tribunal administratif de Nantes vient de valider l’instauration de la « clause Molière » dans un appel d’offre régional. Le juge a considéré que cette clause, qui impose la maîtrise de la langue française pour les employés de l’entreprise répondant à l’appel d’offre, « n’apparait pas disproportionnée ». 

Ce faisant, la Justice donne raison au Front National. En effet, les élus du groupe FN RBM au Conseil Régional d’Occitanie avaient proposé l’instauration de cette « clause Molière » dans les marchés publics régionaux lors de l’Assemblée Plénière des 2 et 3 février 2017. Bien évidemment, l’ensemble des élus, d’extrême-gauche, de gauche et de droite confondus, s’y étaient opposés … 

Pour rappel, c’est au cours de cette discussion que Mme Delga s’était jetée sur Emmanuel Crenne pour tenter de lui arracher son micro, alors qu’il présentait l’amendement concernant la « clause Molière ». On se souvient également des déclarations de M. Onesta dans la presse qui préférait se soumettre à Bruxelles en répétant que « la réglementation européenne l’interdit ». 

La Justice française vient de trancher. L’instauration de la « clause Molière » est légale. Les élus du groupe FN RBM ne manqueront pas de le rappeler à Mme Delga et à ses alliés dans les prochains mois ! 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.