Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

OCCITANIE - En Occitanie, seul le FN soutient les forces de l'ordre !

Communiqué de presse des élus du groupe FN-RBM au Conseil Régional d’OccitaniePrésents dans de…

Communiqué de presse des élus du groupe FN-RBM au Conseil Régional d’Occitanie

Présents dans de nombreuses manifestations, les élus du groupe FN-RBM au Conseil Régional d’Occitanie ont entendu le cri de colère des forces de l’ordre et de sécurité. Lors de l’Assemblée Plénière de ce lundi 28 novembre 2016, ils ont demandé, par la voix de Xavier Baudry, que la Région apporte son soutien à l’ensemble des forces de l’ordre en exigeant une « protection accrue des policiers, gendarmes, pompiers et agents de sécurité » ainsi que le « rétablissement de l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire de la République ».

La gauche coupable a, bien évidemment, voté contre ce vœu, le considérant, avec M. Assaf, comme une simple « incantation ». La Présidente Delga a même jugé bon d’ajouter que ce type de propos n’étaient « pas constructifs et pas dans l’intérêt de la Région ». Quant à la droite de M. Rivenq, elle s’est dite « atterrée » et a également refusé de voter ce vœu. Décidément, la droite « dure » de Fillon est toujours aussi molle !

Afin que les forces de l’ordre et de sécurité de notre région soient informées de cette forfaiture, France Jamet, Présidente du groupe des élus FN-RBM, leur a adressé une lettre ouverte. 


Lettre ouverte aux forces de l’ordre et de sécurité de la région Occitanie :

Mesdames, Messieurs,

Lors de la dernière Assemblée Plénière du Conseil Régional d’Occitanie, qui se tenait ce lundi 28 novembre 2016, les quarante élus du groupe Front National – Rassemblement Bleu Marine ont souhaité que la Région exprime son entier soutien à l’ensemble des forces de l’ordre et de sécurité.

Nous avons déposé, par la voix de Xavier Baudry, un vœu ayant pour but d’exiger « une protection accrue des policiers et des gendarmes et la révision du cadre de la légitime défense » ainsi que le « rétablissement de l’autorité de l’Etat sur l’ensemble du territoire de la République ».

Nous avons l’honneur de vous transmettre, en pièce-jointe, ce vœu intitulé : « Soutien aux forces de police, de gendarmerie et à l’ensemble des forces garantissant la sécurité publique ».

Sensibles à la profonde crise que vous traversez, où le laxisme judiciaire, le manque de moyens et d’effectifs vous amènent trop souvent à vous exposer au danger, nous pensions que ce vœu ferait l’unanimité au sein du Conseil Régional. Il n’en a rien été.

Seuls les quarante élus patriotes du FN-RBM vous ont soutenu pendant que la gauche parlait d’« incantation » et que la droite se disait « atterrée ».

Vous trouverez également le résultat de ce vote en pièce-jointe.

Soyez assurés de la sincérité de notre démarche. Comme notre Mouvement et sa Présidente, Marine Le Pen, notre groupe a toujours clairement affirmé et assumé son profond attachement aux valeurs républicaines que vous incarnez au quotidien et défendez au péril de vos vies.

Veuillez agréer, Mesdames, Messieurs, l’expression de nos salutations respectueuses et cordiales.

France Jamet
Présidente du groupe FN-RBM 


Vœu du Groupe FN / RBM déposé par Xavier Baudry, Conseiller régional du groupe FN / RBM (article 20 du Règlement Intérieur) :

SEANCE PLENIERE DU 28 NOVEMBRE 2016

VŒU DU GROUPE FRONT NATIONAL – RASSEMBLEMENT BLEU MARINE

SOUTIEN AUX FORCES DE POLICE, DE GENDARMERIE ET A L’ENSEMBLE DES FORCES GARANTISSANT LA SECURITE PUBLIQUE

Madame la Présidente, Mes chers collègues,

Dans notre pays, comme dans notre région d’Occitanie, les forces garantissant la sécurité des citoyens sont dans la rue pour crier leur mécontentement face aux décisions politiques et au laxisme judiciaire.

Après la surppression de 17 000 postes dans les forces de l’ordre, sous l’ère Sarkozy-Fillon, est venu le temps du laxisme sous l’ère Hollande, Valls, Cazeneuve. Pendant plus de 30 ans, la culture de l’excuse est devenue la règle des dirigeants politiques nationaux et locaux.

En Occitanie notamment, nous avons vu, dans certains rassemblements, venir se joindre à la Police Nationale, des policiers municipaux victimes de ce laxisme généralisé, des agents de sécurité victimes collatérales de la culture de l’excuse, des pompiers ne supportant plus d’être victimes de « caillassages » et même des infirmières victimes d’agressions aux urgences des hôpitaux.

Localement, nous avons vécu de tels agissements contre des bus et leurs conducteurs, contre les forces de l’ordre et les pompiers. Des traditionnelles zones de non droit des cités de notre région au policier agressé au couteau dans un commissariat de Toulouse, les agresseurs de flics – et non les « sauvageons » – sont bien souvent des multirécidivistes notoires.

Il est temps que l’ordre public et les règles de la République soient rétablis dans certains quartiers. Il est temps que l’on donne les moyens d’agir à nos forces de l’ordre. Il est temps que l’on révise la définition de la légitime défense. Il est temps que la justice cesse de trouver des excuses et applique enfin de vraies sanctions. Il est temps que la peur change de camp. Il est temps que l’ordre et la paix civile soient rétablis sur l’ensemble du territoire de la République Française. 

Voeu :

Considérant que depuis 2015 les forces de l'ordre doivent faire face à une charge de travail

fortement accrue notamment pour prévenir et lutter contre le terrorisme.

Considérant que nous assistons depuis 10 ans à un délitement de l'autorité de l'État marqué par le renoncement à imposer des règles, à faire respecter les lois qui protègent la société et à punir les délinquants avec la fermeté qu’exige la situation.

Considérant que 13 000 postes de Police et de Gendarmerie ont été supprimés entre 2007 et 2012, que 2000 postes de Police et de Gendarmerie ont été également supprimés entre 2012 et 2014.

Considérant que les forces de l'ordre subissent des violences inadmissibles qui sont en constante augmentation.

– 7 policiers et gendarmes tués en 2015 dans l'exercice de leur mission ;

– 20 policiers et gendarmes sont blessés chaque jour dans l'exercice de leur mission ;

– 14% d’augmentation du nombre de blessés en service parmi les policiers en 2015 et 2016 ;

– Suite à l'attaque barbare au cocktail Molotov à Viry-Châtillon, un fonctionnaire de Police est tiré d’affaire mais est toujours hospitalisé.

Considérant que cette violence se développe dans les secteurs du territoire où la Loi de la République n'est plus respectée.

Considérant que l'État a le devoir de protéger les forces de l'ordre contre ceux qui les attaquent car elles sont la protection de la société et des citoyens, il est donc indispensable de faire évoluer la définition de la légitime défense des policiers.

Le Conseil Régional d’Occitanie apporte son soutien aux policiers et exprime sa considération à l'ensemble des forces de l'ordre, garantes de la sécurité publique.

Le Conseil Régional d’Occitanie demande au gouvernement de prendre les mesures nécessaires au rétablissement de l'autorité de l'État sur l’ensemble du territoire de la République.

Le Conseil Régional d’Occitanie exige une protection accrue des policiers et des gendarmes et la révision du cadre de la légitime défense appliqué aux forces de l’ordre.

Xavier BAUDRY 


Résultat du vote :

Capture d%E2%80%99e%CC%81cran 2016 12 05 a%CC%80 17.02.28

Seuls les 40 élus du groupe FN-RBM ont voté pour ce vœu de « soutien aux forces de police, de gendarmerie et a l’ensemble des forces garantissant la sécurité publique ».

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.