OCCITANIE - Face à la 4ème vague, les autorités sanitaires lancent un message d’urgence

L’épidémie continue de se diffuser à un rythme extrêmement rapide dans l’ensemble de la région Occitanie. Face à cette situation, l’Agence Régionale de Santé renouvelle son message d’alerte et d’appel à la vigilance.

L’épidémie continue de se diffuser à un rythme extrêmement rapide dans l’ensemble de la région Occitanie. Face à cette situation, l’Agence Régionale de Santé renouvelle son message d’alerte et d’appel à la vigilance.

L’action de tous et de chacun est indispensable pour ralentir le rythme de l’épidémie, et limiter l’impact sur notre système de santé. C’est un impératif pour faire face à l’épidémie pendant cette période estivale.

Un taux d’incidence jusqu’à 12 fois supérieur au seuil d’alerte dans certains départements

Dans notre région le taux d’incidence atteint près de 420 cas positifs pendant 7 jours pour 100 000 habitants en moyenne, soit une nouvelle hausse de 41% en une semaine et plus de 8 fois le seuil d’alerte. 4 départements ont un taux d’incidence supérieur à 500 : La Haute Garonne et l’Aude sont proches de 500 soit 10 fois le seuil d’alerte ; l’Hérault et les Pyrénées Orientales se situent autour de 600 soit 12 fois le seuil d’alerte. Toute la région est concernée, les deux départements les moins touchés se situant à 150 (Hautes Pyrénées, Lot) soit 3 fois le seuil d’alerte. Il est rappelé que le taux d’incidence est calculé sur les seuls résidents.

Taux dincidence pour 100 000 Habitants

Toutes les tranches d’âge sont maintenant concernées

Bien que l’épidémie soit d’abord portée par les classes d’âge les plus jeunes avec un taux d’incidence sans précédent de 1200 dans la tranche d’âge 20-30 ans, soit 24 fois le seuil d’alerte, la dynamique commence à se transmettre aux classes d’âge plus âgées. Le bon taux de vaccination dans les tranches d’âge âgées limite clairement la diffusion mais l’incidence a désormais dépassé le seuil d’alerte chez le plus de 65 ans et se situe en moyenne régionale à près de 100 et même à plus de 150 dans les Pyrénées Orientales.

Toutes les tranches dâge sont maintenant concernées

Un impact très important sur le système de santé

Le nombre de nouvelles hospitalisations conventionnelles hebdomadaires est passé de 30 fin juin à plus de 300 cette semaine, soit une multiplication par 10 en moins d’un mois. S’agissant des nouvelles hospitalisations en soins critiques et en réanimation, les nouvelles hospitalisations hebdomadaires sont passées de moins de 10 fin juin à plus de 90 cette semaine. Ce samedi 31 juillet plus de 130 personnes sont hospitalisées en services de réanimation et de soins critiques en Occitanie avec une forte pression dans les départements des Pyrénées Orientales, de l’Hérault, de l’Aude et de la Haute Garonne. La part des patients covid en réanimation dépasse désormais 21% alors que notre région, très touristique, connait une très forte activité non covid en réanimation. Selon l’institut Pasteur ce chiffre devrait atteindre 250 le 9 août.

Entrées quotidiennes en réanimation

Les personnes entrées en réanimation sont jeunes (une grande partie ont entre 30 et 60 ans), non vaccinées ou parfois avec un schéma vaccinal incomplet. Elles ont le plus souvent des comorbidités ou des facteurs de risques associés mais il y a aussi des entrées en réanimations de personnes sans facteurs de risque. On constate également des entrées en réanimation de femmes enceintes.

La probabilité de croiser une personne contaminée est importante et impose un appel à la vigilance extrême pour les prochains jours

Face à cette situation, l’ARS Occitanie appelle l’ensemble de la population résidant en ce moment en Occitanie à la plus grande vigilance pour les prochains jours. Le niveau d’incidence est tel que la probabilité de croiser une personne contaminée est forte, en particulier dans les zones à fort brassage de population.

La contagiosité du variant delta, ultra dominant dans la région, fait que tout manque de vigilance peut conduire à une contamination et exposer à des formes graves ou des conséquences de long terme (covid long), en particulier lorsqu’on ne dispose pas d’un schéma vaccinal complet.

Il est absolument indispensable de respecter les gestes barrières, notamment le lavage régulier des mains et le port du masque à l’intérieur mais aussi à l’extérieur lorsqu’il est obligatoire ou recommandé c’est-à-dire dès qu’il y a un fort brassage de population. Ces mesures sont efficaces. Elles ne permettent pas d’empêcher la diffusion du virus mais elles permettent d’en ralentir le rythme. Les mesures prises depuis plus de 10 jours dans les Pyrénées Orientales commencent à produire leur fruit avec une stabilisation à la baisse de l’incidence dans ce département et une baisse nette dans les tranches d’âge les plus jeunes.

L’action de tous et de chacun permet, en ralentissant le rythme de l’épidémie, de limiter et de lisser l’impact sur notre système de santé. C’est un impératif pour faire face à l’épidémie pendant cette période estivale. C’est également essentiel pour laisser le temps à la campagne de vaccination d’aller le plus loin possible et ainsi protéger une part maximale de la population.

Le nombre des injections atteint des records depuis la mi-juillet. Plus de 420 000 injections ont eu lieu dans la région au cours des 7 derniers jours. Dans ce total ce sont près de 240 000 premières injections qui ont pu être réalisées soit l’équivalent de plus de 5% de la population adulte de la région en une seule semaine. La course contre la montre se poursuit cette semaine. Des créneaux de Rendez-Vous ou des opérations sans Rendez-Vous sont ouverts sur tout le territoire y compris ce week-end dans certains départements de la région. Un schéma vaccinal complet nécessite un mois environ. C’est maintenant qu’il faut l’engager.

Respectez les gestes barrières TOUJOURS et vaccinez-vous MAINTENANT

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

  1. je pense que c une grosse Alerte à prendre au sérieux…
    ceux qui sont pas vacciner doivent le faire…
    portez les masques et se laver les mains ✋ avec la solution hydro alcoolique….

  2. Si il y a autant ce virus comme vous le dites pourquoi y a t il autant de touristes aujourd’hui bouchon en plein soleil sur l autoroute qui relie la seyne sur mer à toulon on voient encore ce que macron et le gouvernement veulent faire après les touristes on sera encore punis comme des enfants avec un confinement bon sang que macron soit destitué et tout ce gouvernement qui nous ment sans arrêt ah et faites vaccinés les policiers car ça aussi c’est une histoire byzarre

  3. C’est sérieux
    Chacun doit assumer sa responsabilité quels que soient sa situation et son choix
    Pour ma part je suis vacciné
    N’oublions pas que nous vivons en société et que l’intelligence et la réflexion valent mieux que la haine et le déni.

  4. Habitante à St Georges d’orques (34) entre 2 vaccin 39 ans. A risque y a 7 ans embolie pulmonaire et pontage. Quels sont mes risques, je suis en salle de commandement de la police nationale. 16 mois que je travaille pas, avec les 2 doses pourais je reprendre après la 2eme dose?

  5. Pourquoi les vaccinés doivent ils porter un masque et comme par hasard tout va mal après la coupe du monde de football ??????

  6. Dans certaines familles vu que tous n ont pas le même nom ,l isolement n est pas respecté…tous se côtoient et font fi du temps d isolement Certains mm ont restaurant et continuent à exercer alors que les enfants ont la covid c est lamentable

  7. Il n’y a qu’à voir les touristes dansant sur le port sans masques sur les vidéos du Cap !!!
    Absence totale de police pour faire respecter le port du masque !!!
    Volonté politique d’un tourisme de masse !!!!
    Toute cette mascarade est voulue …
    File d’attente devant les pharmacies du Cap … ….honteuse !!
    Tous ces tests à prix d’or !!
    Pour des jeunes qui ne pensent qu’à aller en boîte de nuit !!
    Pendant que les pharmacies se remplissent les poches …
    Les gueux que nous sommes travailleront jusqu’à 67 ans pour rembourser le “” quoi qu’il en coûte “”
    Cette politique et cet acharnement pour 1 virus qui touche 0,04 de la population est scandaleux !!
    Tout ça pour arriver à 1 obligation vaccinale déguisée avec 1 sur qr code et obligatoire pour les soignants qui étaient applaudis hier … traités comme des parias aujourd’hui !!!
    Cette France me dégoûte !!!

  8. Je relaie autant que possible vos messages d alerte,je porte le masque,je continue les desinfections des mains etc…Nous évitons les lieux où il y a trop de monde,nous sommes vaccinés pourtant.Je pense que la situation des autorités de santé et de l état est très difficile et que tout est fait en connaissance de cause pour nous protéger et venir à bout de cette pandémie. Continuez à vacciner et alerter!

  9. Vous faites passez ce message pour faire peur aux gens. Ainsi les labos se remplissent les poches. Mais ce covid 19 d’où vient il comment il est apparu voilà une bonne question à t il était jeté dans l air ça viens bien de quelque chose on voudrait en savoir plus mais vous savez rien ou alors vous savez mais vous ne dites rien.

  10. Bonjour
    Le taux d’incidence est calculé sur la population locale
    Cette situation n’est pas normale
    Ça laisse supposer que les touristes peuvent contaminer sans aucun calcul
    Pas trop logique
    Quant au port du masque obligatoire dans l Hérault il semble complètement oublié principalement auprès des plages
    Cordialement

  11. C’est très bien de manifester son mécontentement, mais respecter le port du masque et les gestes barrières et vraiment un geste citoyen….

  12. Cela n’a rien d’étonnant, nous sommes en pleine saison touristique !
    La population de la région a doublée ou triplée, donc l’épidémie aussi, exactement comme l’an passé (comparez les chiffres et publiez les ! ).
    Il doit aussi y avoir 1 proportion de la population vaccinée qui propage le virus et ses variants, mais aucune etude n’est menée à ce sujet ; car ce sont ceux qui, une fois complètement vaccinés, pensent être à l’abri de toutes contaminations.
    Je le vois dans mon entourage proche : la bise et les accolades sont de retour, et c’est tant mieux, car le bien-être EST le meilleur de tous les vaccins.
    Je ne suis pas contre les vaccins, je suis contre cette politique démagogique.

  13. Bonjour,
    Pour limiter voir endiguer la propagation de ce virus et variants, il fallait une restriction de déplacements pour l’été
    Chaque département aurait du se cloisonner ne serait-ce que pour soulager le personnel hospitalier qui sont la depuis le début.
    Mais aussi afin d’éviter tous ces décès qui touchent de nombreuses familles.
    Personnellement je suis écoeuré de voir tous ce brassage de monde pendant une épidémie.

  14. Trop de touristes en occitanie. Les conséquences ne se font pas attendre. Impossible de nous déplacer à présent sans craindre une contamination malgré ma Vaccination.

  15. Il est primordial que les gens respectent les décisions gouvernementales ainsi que les gestes barrières. Bien sûr se faire vacciner et appliquer le pass sanitaire pour se protéger et protéger les autres personnes. La liberté des uns s’arrête là où commence celle des autres. Il est important de ne pas freiner l’accès aux soins des personnes souffrant d’autres pathologies qui mettent leur vie en danger

  16. Bonjour, résidents depuis 1 mois de l’Hérault moi je suis vaccinée complet depuis 1 mois de mon département d’origine mais mon compagnon est primo vacciné depuis le 21 juin de notre département aussi mais pour un RDV pour le second c compliqué il faut se faire vacciner c nécessaire pour vaincre cette situation sanitaire mais au Cap d’agde c tous les jours sauf samedi, dimanche et entre midi 30 et 13h30 alors qd ont travail comment fait ont ????
    Vaccination intense sauf pour certains !!!!
    C pourtant bien en France Le Cap????

  17. Continuons à laisser les gens manifester, ,agglutinés sans masques!!
    C est tellement responsable je trouve!!mais là le gouvernement ne fait rien…..et les gros cluster vont arriver!!
    Et on va encore payer les restrictions,et les hôpitaux qui débordent…..

  18. Comment ne pas avoir un taux d incidence élevé avec la moitié de la France en plus sur nos côtes….. Nos belles plages reçoivent 20 ou 30 millions de personne en plus sur deux mois. Les chiffres on en fait ce que l on veut !

  19. Bonjour
    Je suis résidente en Hérault, dans une station balnéaire où le nombre de vacanciers est très très important. Malgré le décret de port du masque OBLIGATOIRE, sur la commune, très peu de personnes le porte ; on peut le voir sous le menton, ou porté en guise de bracelet, et ce, même dans les endroits à forte influence. Je ne vois pas de contrôle….. c’était inévitable, et c’est trop tard maintenant…

  20. C’est bien les gestes barrières mais quand on prend le Tram à montpellier les distributeurs de gel hydro alcoolique sont vides, idem dans certaines surfaces alimentaires… pas étonnant que cela soit en augmentation…il faut arrêter de faire croire aux gens que le vaccin suffira sinon ils se pensent à l’abri

  21. Bande de mito arrêtée de faire peur aux gens avec votre propagation vaccinale. soyez honnête svp le mensonge ça n’apporte rien de bon

  22. Quand la 3e dose pour les premiers vaccinés donc les plus à risque ? Bientôt 6 mois pour une immunité qui risque de décroître maintenant peut-être ?
    J attends cette 3e dose avec impatience.

  23. Je suis vaccinée et suis convaincue du bien fondé de la vaccination et des gestes barrières pour vaincre la propagation de cette pandémie.

  24. Effectivement les gestes barrières sont importants mais sur la plage rien n’est respecté alors je crains fort que le retour dans nos régions ont emmène avec nous le variant la jeunesse le soir se rassemble dans des soirées clandestines avec les réseaux comment lutter contre. Très compliqué de faire respecter.

  25. Madame, Monsieur
    Vos informations sont précises, complètes et très intéressantes.
    Je vous remercie de bien vouloir dans la mesure du possible de m’adresser vos nouvelles données sur l’évolution de cette pandémie.
    Cordialement

    1. Bonjour Madame, la rédaction d’Hérault Tribune vous remercie chaleureusement pour ce commentaire. Nous vous invitons à télécharger sur votre smartphone notre application herault-tribune (sur apple store ou google play) qui vous permettra de suivre en direct notre actualité et de recevoir des alertes notamment sur les infos covid. Très bonne journée avec herault-tribune.com

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.