OCCITANIE - Le '' migrant tour '' : chez vous, grâce aux opérateurs LR comme PS par Igor KUREK

Le ''migrant tour'' passera bien par votre région.Les premiers bénéficiaires de cette ''offre promotionnelle''…

Le ''migrant tour'' passera bien par votre région.

Les premiers bénéficiaires de cette ''offre promotionnelle'' proposée par l'Etat et les Hauts de France (ex Région Nord Pas de Calais et Région Picardie) arriveront Jeudi 22 Septembre 2016 au nombre de 90 dans le nouveau CADA (Centre d'Accueil pour les Demandeurs d'Asiles), nouveaux locaux réhabilités en Centre-Ville de Montpellier (au moment où la Fondation Abbé Pierre lance sa nouvelle campagne contre le manque de logements et de structures d'accueil pour nos SDF), des nouveaux locaux réhabilités se trouvant non loin… du Lycée Mermoz.

Il faut dire qu'entre la Fondation Abbé Pierre et le ''collectif Migrants Bienvenue 34'', il n'y a pas photo pour l'Etat. Et puis, les migrants qui étaient accueillis début Juin se plaignaient, au travers du collectif, des « conditions d'accueil inexistantes », pouvait-on lire dans la presse locale (ML) comme nationale (Valeurs Actuelles, 02/06/16) :

en effet : « pas de cartes de transport, de cours de langue, d'aides aux démarches et d'accès aux soins ». Mais à quoi sert donc ce collectif ?

Un migrant… «koweitien (!) » abondait dans ce sens, « aidé par un interprète palestinien : « le Ministre des réfugiés nous a rendu visite trois fois (!!) et il a insisté et nous a vendu du rêve : « vous serez bien accueillis à Montpellier, vous serez régularisés dans neuf mois, vous aurez vos papiers. Vous allez avoir une vie normale (!!!) »

Puis on apprenait sur France 3 Languedoc-Roussillon le 14 Septembre 2016 que Philippe Saurel, Maire DVG de Montpellier, adversaire (mais pas trop) de Carole Delga la Présidente de région, était « inquiet des répercussions montpelliéraines du plan gouvernemental » puisque, si le démantelèment de la «Jungle de Calais » devrait soulager des Calaisiens, automobilistes et chauffeurs poids lourds à bout de souffle, il ne veut en aucun cas dire que nous laisserons passer les migrants au Royaume-Uni (quand les Grecs et Italiens ne se gênent pas pour le faire avec nous) ou que nous les renverrons dans leurs pays d'origine (l'argument de la guerre n'ayant plus beaucoup d'emprise sur les Français puisque tous les « migrants » ne viennent pas de pays en guerre et qu'en plus on a appris récemment que ces derniers pouvaient même se payer le luxe de retours éphémères pour les vacances… religieuses dans des pays qui sont censés être « dangereux » (normal…)) mais que ces derniers sont dispersés dans des centres d'accueil aux quatre coins du pays.

Selon le Figaro, cité par France 3 Languedoc Roussillon, « 12.000 places d'hébergement (sont) à trouver sur tout le territoire français avant la fin de l'année ».

D'après ce plan, Carole Delga a fait beaucoup de zèle pour porter l'Occitanie candidate à la place de la troisième région d'accueil (après Auvergne-Rhône-Alpes et Nouvelle Aquitaine), ce qui représenterait « 1445 » places. « Il en existe déjà 354, il resterait 1091 places à créer ».

« En plus, 6000 places supplémentaires sur le pays sont prévues, cette fois pour les demandeurs d'asile (c'est à dire pour les accueillir après leur passage en centre d'accueil et d'orientation qui sont, eux, temporaires ».

Et là, tout le monde se souvient de l'Eté, tout le monde lève les bras et fait la «Olaaaaaa ».

L'article de 20 Minutes écrit par Nicolas BONZOM et en date du 19 Septembre 2016 va plus loin dans les précisions puisque le 327 du Moulin de Semalem, derrière le Lycée Mermoz mais déjà appelé « CADA Mermoz » dans la presse, a été mis à disposition par l'Etat à l'association «Gammes », le collectif précédent ne suffisant sans doute pas.

Il accueillera ainsi « pour plusieurs mois », « 90 personnes qui fuient les zones de guerre, seuls ou en famille » (ce qui porte le nombre de places rien que sur Montpellier à 200).

La photo du quotidien gratuit montre une chambre type de cette structure d'accueil, certes sans prétention mais toujours plus confortable que certaines chambres d'étudiants en Cités U toujours pas retapées ou tout simplement certains logements privés d'étudiants, travailleurs précaires ou retraités.

Autre information relayée et émanant du Préfet, « 40 » personnes en « processus de demande d'asile » sont actuellement hébergées « dans des locaux installés sur le site de l'ex-gendarmerie de l'Avenue de Lodève à Montpellier », et auront « vocation à être hébergées (…) dans ce type de CADA ».

(Vous l'aurez compris à ce stade de la lecture, le Gouvernement fait tout pour que François Hollande se retrouve au second tour face à Marine Le Pen pour avoir une chance d'être réélu.)

Ca, c'est pour la participation du « tour-opérateur socialiste ». Maintenant, intéressons-nous à LR (Les (dits) Républicains) :

Saviez-vous que la proche de Xavier Bertrand, la Maire de Calais Natacha Bouchart, soutient ouvertement Nicolas SARKOZY à la Primaire de la Droite et du Centre ?

Alors qu'en déduisez-vous ? Que l'un des principaux candidats à la Primaire, qui dit à qui veut l'entendre qu'il se rendra dès « le lendemain de son élection à la Présidentielle » en 2017 « au Royaume-Uni » pour « leur demander de prendre leur part de migrants », comme si les Anglais en plein Brexit se sentaient plus concernés et plus obligés que par le passé envers la France, a ressorti son petit pipeau, son petit pipeau pour ne pas dire qu'il ne renverra symboliquement que quelques migrants et demandeurs d'asile (comme de 2007 à 2012), qu'il tentera de faire illusion en ne laissant plus se créer de « Jungle de

Calais » pour la simple et bonne raison qu'il fractionnera à l'extrême le problème migrants en les dispersant dans de multiples structures de très petites capacités, pour les rendre quasi invisibles par rapport à un phénomène massif visible car concentré comme cette fameuse « Jungle de Calais », véritable symbole de l'appel d'air français sous la socialie.

Une autre proche de Xavier BERTRAND, Nathalie BARRAN-DARCOS, pourtant longtemps opposée à Nicolas SARKOZY, l'a aussi rejoint pour cette primaire, tout comme Gérald DARMANIN, le Maire de Tourcoing, lancé directement en Politique nationale par Xavier BERTRAND.

Si Laurent WAUQUIEZ, Président par intérim de LR, a opposé son refus d'accueil des migrants, a lancé une pétition « contre la création de jungles sur l'ensemble du territoire national » (parce qu'il est avant tout le Président de la première région concernée par le plan et qu'il est le seul candidat LR à avoir gagné face au FN aux Régionales 2015 sans l'aide de la Gauche) la ligne Xavier BERTRAND et alliés est démonstratrice de ce que deviendrait le candidat SARKOZY dans un deuxième tour face à Marine LE PEN :

un ''Enrico Macias'' demandant qu'on lui « donne, donne, donne » des voix de Gauche pour l'emporter.

Le Président de l'actuelle région Hauts de France a d'ailleurs gagné face à Marine LE PEN aux Régionales 2015 grâce aux voix de la Gauche au second tour, sans pour autant être inquiété par le Président d'alors des Républicains… un certain Nicolas SARKOZY, prônant officiellement le « ni ni » (comprendre ni PS ni FN) et qui ne se serait pas gêné pour exclure un président de région LR élu avec les voix du FN et surtout un accord avec le FN contre la Gauche).

(Non, la fermeté contre les accords avec la Gauche, c'était Alain JUPPE face à CARIGNON dans les années 90, quand il était encore de Droite à 45 ans avant de lentement basculer vers le Centre jusqu'à ses 71 ans, une orientation encore inédite en France chez un politique qui compte, mais passons…)

La « ligne Xavier BERTRAND » ? C'est une déclaration dans 20 Minutes au sujet de la ligne WAUQUIEZ :

« Quand des électeurs m'ont demandé, ce week-end, quelle différence il y avait entre la pétition de Monsieur Wauquiez et l'association de Monsieur BRIOIS (collectif « Ma commune sans migrants » – Maire FN de Hénin-Beaumont), eh bien je n'ai pas su quoi répondre. Et ça me met mal à l'aise. (…) si certains électeurs [qui se sont reportés sur lui au 2°tour des Régionales, face à Marine LE PEN] ne voient plus la différence entre la Droite et l'Extrême-Droite, il se pourrait que la prochaine fois ils restent à la maison ».

Autre Président de région concerné, Christian ESTROSI, Président de la Région PACA et 1° Adjoint au Maire (de façade) de Nice qui, dans son jeu d'équilibriste habituel entre apparence droitière et réelle appartenance centriste, a pesté contre ce plan gouvernemental tout en bredouillant qu'il suivrait l'Etat.

Voici le phénomène des bienveillants « tours-opérateurs » PS et LR, que l'on aurait pu, comme Philippot, appeler « LRPS » («l'Herpès ») sauf que le FN est en fait le meilleur allié pour que ce manège continue indéfiniment… jusqu'à fermeture de rideau pour la France et ses valeurs. 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.