Occitanie : succès inédit des certifications en occitan

Cette année, 83 personnes se sont inscrites pour présenter le DCL (Diplôme de compétence en langue) occitan. L’an dernier, elles étaient 15.

C’est un record absolu qui vient d’être confirmé par les services du ministère de l’Education nationale. En 2021, 83 personnes se sont inscrites pour présenter le DCL occitan dans les régions Nouvelle-Aquitaine et Occitanie. Les résultats, communiqués cette semaine, font état d’un nombre inégalé de diplômés : 77 personnes, contre 14 en 2020 et 18 en 2019. Ce succès tient en grande partie à l’ouverture en 2021 d’un centre d’examen dans la ville de Limoges, où près de 20 personnes ont passé leur examen du DCL occitan le 26 mai dernier. La tendance se confirme dans tous les autres centres d’examens de Bordeaux, Toulouse et Montpellier.

Une forte demande des acteurs économiques, sociaux et culturels

Depuis plusieurs années, l’OPLO (Office public de langue occitane) accompagne les organisations économiques, sociales et culturelles dans une démarche de certification des compétences communicationnelles en occitan de leurs acteurs. Concrètement, l’Office prend en charge 80 % de leurs frais d’inscription à l’examen du DCL. Le profil-type du diplômé de 2021 est une personne jeune (moins de 40 ans), de tout niveau de langue (de A1 à C1, selon la grille du référentiel européen des langues) et en activité (services à la personne et à la collectivité). 

Charline CLAVEAU, présidente de l’OPLO, précise : « Ces chiffres traduisent un besoin réel des professionnels de nos régions de faire certifier leurs compétences en langue occitane. Le dispositif concerne aussi bien les salariés que les demandeurs d’emploi, les étudiants, les particuliers, les stagiaires en formation professionnelle ou les titulaires en formation continue. La plupart des diplômés sont des professionnels de l’enseignement, du monde des arts et de la culture, mais aussi des médias, de l’animation, de la santé et de l’aide à la personne».

Des partenariats renforcés pour les années à venir 

Une convention avec le Centre national du DCL, implanté à Marseille, a été signée afin de pouvoir garantir une offre de certification sur l’ensemble des 4 académies des régions Nouvelle-Aquitaine et Occitanie (Bordeaux, Limoges, Montpellier, Toulouse). « Nous devons être en mesure de proposer à tous les professionnels qui le souhaitent de pouvoir faire certifier leurs compétences en occitan, conclut Charline Claveau. Pour certains entrepreneurs, la mobilisation de la langue occitane, parce qu’elle véhicule des valeurs de proximité, d’authenticité et de durabilité, est une façon de proclamer un attachement à un territoire, tout en s’ouvrant à l’autre et en se tournant vers demain ».

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.