Océasoft : augmentation de capital d'1 million d'euros via Vatel Capital

Océasoft, concepteur de capteurs intelligents et connectés pour l’industrie, annonce avoir réalisé une augmentation de capital avec suppression du droit préférentiel de souscription au bénéfice de FCPI gérés par Vatel Capital (les « Fonds Vatel Capital ») pour un montant de 1 M€. Cette augmentation de capital lui permettra de financer la poursuite du développement commercial de la nouvelle gamme de produits.

800.000 actions à 1,25 euro

Cette augmentation de capital a été réalisée par émission de 800.000 actions ordinaires nouvelles au prix unitaire de 1,25 euro, représentant 27,64% du capital avant réalisation de l’opération et 21,65% du capital post-réalisation de l’opération d’augmentation de capital.

Laurent ROUSSEAU, président-directeur général d’Oceasoft déclare : « Nous sommes très heureux de l’entrée au capital de ce nouvel actionnaire. Ces nouveaux fonds sont une excellente opportunité pour renforcer notre assise financière, et ainsi continuer à développer la société et dérouler notre plan stratégique en vue de l’atteinte du breakeven sur l’exercice 2019. »

L’opération a été mise en œuvre par décision du président-directeur général de la société agissant sur subdélégation du conseil d’administration du 21 février 2019 faisant usage de la délégation de compétence qui lui avait été octroyée par l’assemblée générale mixte des actionnaires du 11 juin 2018 au terme de sa onzième résolution ayant pour objet de décider une augmentation de capital avec suppression du droit préférentiel de souscription au profit d’une catégorie de personnes constituée de « sociétés et fonds d‘investissement (en ce compris, sans limitation, tout fonds d’investissement ou sociétés de capital-risque, notamment tout FPCI, FCPI ou FIP), actionnaires ou non de la société, investissant à titre principal ou ayant investi au cours des 24 derniers mois plus de 5 millions d’euros dans des sociétés de croissance dites « small caps » ou « mid-caps » (c’est-à-dire dont la capitalisation lorsqu’elles sont cotées n’excède pas 1.000.000.000 d’euros) dans le secteur de la technologie, et pour un montant de souscription unitaire minimum de 100.000 euros (prime d’émission incluse). »

Conformément aux termes de la délégation de compétence, le prix de souscription de 1,25 euro par action représente une décote de 20% par rapport à la moyenne pondérée par les volumes des cours des trois dernières séances de Bourse de l’action de la société sur le marché Euronext Growth Paris précédant l’émission.

Il est précisé que dans le cadre de cette augmentation de capital, Laurent Rousseau, actionnaire fondateur et président -directeur général de la Société :

  • a souscrit une promesse d’achat d’actions au profit des Fonds Vatel Capital d’une durée de six mois aux termes de laquelle il s’engage, sur simple demande des Fonds Vatel Capital, à acquérir auprès de ces derniers au prix d’émission de l’augmentation de capital (soit au prix de 1,25 € par action), jusqu’à 80.000 actions de la société représentant 10% de l’augmentation de capital et 2,17% du capital social de la société post-réalisation de l’augmentation de capital. Cet engagement représente un investissement éventuel à la charge de Laurent Rousseau d’un montant global maximum de 100.000 € ;
  • a souscrit auprès de Portzamparc (chef de file et teneur de livre) un engagement de conservation d’une durée de 360 jours à compter de la date de réalisation définitive de l’augmentation de capital portant sur l’intégralité de sa participation telle qu’existante à ce jour (hors actions sous promesse d’achat telle que visée ci-dessus).

Les actions nouvelles porteront jouissance courante et seront admises aux négociations sur le marché Euronext Growth Paris, sur la même ligne de cotation que les actions existantes, sous le code ISIN FR0012407096 –ALOCA.

Le capital social de la Société sera composé de 3 694 625 actions post-constatation de la réalisation définitive de l’augmentation de capital.

À titre indicatif :

  • la participation d’un actionnaire détenant 1% du capital social de la société préalablement à la réalisation de l’augmentation de capital sera portée à 0,78% ;
  • la répartition du capital de la société a évolué de la façon suivante :

capital oceasoft

Dans le cadre de cette augmentation de capital, la société a conclu un engagement d’abstention d’une durée de 90 jours à compter de la date de règlement-livraison des actions à émettre dans le cadre de l’augmentation de capital. Portzamparc (Groupe BNP Paribas) intervient en tant que chef de file et teneur de livre. Cette opération ne donne pas lieu à prospectus soumis au visa de l’Autorité des Marchés Financiers.

Des informations détaillées concernant Oceasoft, notamment relatives à son activité, ses résultats et les facteurs de risque correspondant, figurent dans le rapport financier semestriel 2018 et dans le rapport financier annuel relatif à l’exercice clos le 31 décembre 2017, pouvant être consulté, ainsi que les autres informations règlementées, sur son site Internet www.oceasoftbourse.com


Prochains rendez-vous

Mardi 23 avril 2019 : publication du rapport financier annuel 2018
Mercredi 24 juillet 2019 : publication du chiffre d’affaires du 1er semestre


A propos d’Oceasoft

Oceasoft conçoit, étalonne et commercialise des capteurs intelligents et connectés pour la surveillance de paramètres physiques tels que la température, l’humidité, le taux de CO2 ou encore la pression différentielle, à destination des industries des sciences de la vie, de l’agroalimentaire. La société propose une offre complète et verticalisée, depuis le capteur jusqu’à l’intégration dans le système d’information en maîtrisant les 3 domaines d’expertise suivants : capteurs et étalonnage, transmission radiofréquences et développement de plateformes logicielles. En 2018, la société a réalisé 8,1 M€ de chiffre d’affaires consolidé sur douze mois, dont 56% à l’international.



> Plus d’actualité sur OCEASOFT avec heraultjuridique.com

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.