«On ne vous dit pas tout » (1/2) Bessan - Elections municipales

A quelques jours des municipales, la campagne bat son plein.L'acharnement de la municipalité actuelle…

A quelques jours des municipales, la campagne bat son plein.
L’acharnement de la municipalité actuelle pour multiplier les actions et les attaques ponctuelles afin de revenir au premier plan en sont la preuve évidente.
Tout d’abord, le premier magistrat base ses arguments sur notre questionnaire dont il dit « ne pas avoir besoin pour connaître vos besoins et vos envies » car fidèle à son habitude, il se contente de répondre à ses propres questions.
 
Pour une fois que la population bessanaise est associée à un projet futur, il déplore et rejette  cette initiative ; et pour cause, la population n’a jamais été consultée sur ces projets. Maintenant, il doit se justifier sur  ses choix, sur les emplacements des bâtiments publics qui irritent de nombreuses personnes d’une part parce que la sécurité des voies d’accès n’a pas été pensée, et d’autre part parce que ses projets sont sans cohérence.
 
Tout est fait à la va vite, sans concertation, sans plan d’ensemble.
 
Il n’a pas su travailler sur un véritable projet de ville où s’articulerait «habitat-équipements-commerces»,mais aussi où se regrouperaient certains complexes, ayant même une finalité, sur un même site. Bien au contraire, on assiste à une dispersion importante des pôles d’activités sur plusieurs lieux différents, à tous les coins de la ville ;
Tout cela sans modification, ni adaptation ou création des voies d’accès et l’élaboration de nouveaux plans de circulation.
 
Urbanisme : Il n’y a aucun terrain «gelé» dit-il ? Namérque ? Pioch de Rouire ?
Rappelez-vous ce titre de l’Agathois en 2004 « Bessan, ce village qui opte pour l’urbanisme à tâtons ». De nombreux terrains en zone constructible d’après le POS/PLU ne sont pas raccordés au réseau d’assainissement des eaux usées et potables bien qu’à proximité d’un réseau existant. Il préfère confier à des promoteurs le soin de réaliserces travaux dans le cadre d’une association foncière urbaine. Encore une fois, les Bessanais jugeront sur les intentions de la municipalité sortante. Sous les mandats de la municipalité actuelle, peu de travaux de raccordement des eaux usées et potables ont été réalisés.
Cela fait presque 10 ans que la révision du POS est lancée. Pourquoi n’aboutit-elle pas?
 
Pompes funèbres : Les Bessanais(es) ont vu leur notes de frais d’obsèques passer d’environ 600€ à 3000€ environ, mais la législation récente ne permet plus de revenir sur cette disposition.
 
Ecole maternelle : Que nous prépare la municipalité ? « Dixit, de tels projets sont toujours longs » ? En fait, qu’y a -t-il derrière ces projets ?On parle de construction de l’école maternelle, puis de constructions de logements sociaux à trois niveaux sur le terrain acquis par la municipalité et celui acquis par le Conseil général. Alors qu’est apparu récemment le panneau d’une agence immobilière mettant en vente notre terrain (ancien terrain Malafosse)
« On ne vous dit pas tout » comme dirait si bien une humoriste célèbre.
C’est une grosse erreur de séparer la maternelle du primaire
Il est temps de doter Bessan d’un véritable groupe scolaire moderne, spacieux, adapté à l’enseignement, fonctionnel, facile d’accès et prenant en considération l’évolution démographique de la future population scolaire. (à suivre)

                                                             L’équipe «Bessan en avant avec vous»
 
 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.