Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Entreprises

Orange Bank, ce qu'il faut savoir…

Depuis le jeudi 2 novembre 2017, l'opérateur de téléphonie mobile et de services internet est aussi une banque en ligne 100 % mobile. Grâce à la gratuité de ses services, Orange Bank espère atteindre 400 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2018. Et séduire plus de 2 millions de clients en France d’ici dix ans. Orange dispose d'un "vivier" de 21 millions d'abonnés mobile et internet en France.

La question qui peut se poser est : “Pourquoi un opérateur de services téléphonie et internet s’intéresse-t-il aux services bancaires ?”. La réponse se traduit par quelques chiffres et de solides perspectives pour un marché qui s’ouvre à la concurrence. La digitalisation des usages – qui n’a pas son appli banque ?  – se traduit par l’explosion des services de banque par mobile, qui place les banques en ligne dans le top 3 des usages numériques quotidiens.

En France, la banque directe (en ligne) compte 3 millions de clients, avec une marge de progression importante : on en recense 18 millions en Allemagne. La libération des contraintes (loi de février 2017) pour changer d’établissement bancaire devrait booster le secteur, qui s’avère de plus en plus concurrentiel. En effet, ces derniers mois, outre Orange, SFR et le Crédit Agricole (avec EKO) ont également annoncé l’ouverture de leur banque 100% en ligne.

Une expérience de dix ans dans la monétique

La concurrence vivifiée par un opérateur qui recense 21 millions de clients en France suscite les réactions. La presse évoque depuis quelques mois la méconnaissance du secteur bancaire d’un opérateur pourtant spécialiste de la numérisation des usages. A cela, Orange répond posséder une véritable antériorité dans ce secteur d’activité.

Le groupe dispose en effet depuis 2008 d’une expertise dans les services financiers avec Orange Money (34 millions de clients sur la zone Afrique et Moyen-Orient) et avec Orange Cash depuis 2015 (500 000 utilisateurs en France et en Espagne). Cette expertise a été renforcée par la prise d’une participation majoritaire dans Groupama Banque en 2016, devenue, depuis, le socle du développement d’Orange Bank en 2017.

Orange bank patricia goriaux herault juridique
Patricia Goriaux, directrice d’Orange Sud. © HJE, Daniel Croci.

Une banque 100% mobile pour une expérience client inédite

Un lancement différé. Présentée au Hello Show 2017 et annoncée dans un premier temps à la commercialisation en juillet dernier, l’offre a été testée dans auprès de 4.000 salariés et des clients d’Orange. Le concept prône immédiateté, simplicité, fluidité et transparence. “La relation client est au cœur du modèle d’Orange Bank, un modèle dit « phygital »” précise Patricia Goriaux, directrice régionale Orange Sud pour la marque.

Orange Bank vise en effet une clientèle digitale et jeune, mais pas seulement. Si l’ouverture des comptes peut se faire directement en ligne, on peut aussi ouvrir son compte dans les boutiques Orange agréées IOBSP (Intermédiaires en Opérations de Banque et en Services de Paiement – voir la liste ci-après). Une enquête interne, réalisée en boutiques, montre qu’un client de l’opérateur sur trois s’est déclaré intéressé par l’ouverture d’un compte.

Une assistance virtuelle et humaine

Orange Bank intègre un conseiller virtuel apprenant. Djingo est un conseiller virtuel intégré disponible 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, par chat. Né de la technologie IBM (Watson), Djingo est une intelligence artificielle apprenante. Pour des réponses et des actions de plus en plus pertinentes, il s’enrichit dans le temps à travers les échanges menés avec le client. Djingo est consultable par écrit (chat), mais pas par encore par la parole. Il préfigure le Djingo Home, assistant d’intérieur intelligent doté de la parole (de type Siri) qui doit être lancé prochainement. Le conseiller virtuel sera, à terme, capable d’effectuer des tâches à la demande des clients, comme faire des virements ou épargner.

Orange n’en oublie pas pour autant la dimension humaine du nécessaire conseil. Deux centres de la relation client d’Orange Bank ont été ouverts à Montreuil et Amiens. Et 900 collaborateurs d’Orange France ont été formés IOBSP (Intermédiaires en Opérations de Banque et en Services de Paiement). Ils peuvent dès à présent effectuer avec le client l’ouverture de son compte bancaire. 140 boutiques Orange sont ainsi agréées en France, sur les 700 existantes. En Occitanie, on dénombre 102 salariés formés IOBSP et 14 boutiques habilitées. Il s’agit de :
– dans l’Hérault : Montpellier Jean-Moulin, Lattes, Saint-Clément-de-Rivière Trifontaine, Béziers Auchan.
– en Languedoc-Roussillon : Alès, Nîmes Cap Costières, Perpignan Porte d’Espagne.
– en Midi-Pyrénées : Blagnac, Labège Centre Commercial, Montauban, Pamiers, Rodez, Toulouse  Alsace Lorraine, Toulouse Gramont.

orange bank christelle pechier herault juridique
Christelle Pechier, directrice offre et expérience client Orange Bank. © HJE, Daniel Croci

Une ouverture de compte sans conditions de revenus

Orange Bank propose une ouverture de compte sans conditions de revenus et la gratuité de la plupart des services de banque au quotidien, si l’utilisateur utilise les services de paiement au moins trois fois dans le mois. L’offre se compose ainsi…

  • le Service Orange Bank disponible en ligne 24h/24, 7jours/7, avec assistant virtuel et conseiller financier (lire ci-dessus),
  • une carte bancaire internationale à débit immédiat ou différé gratuite, la première année et les suivantes. On peut bloquer son usage en cas de perte ou de vol, et la débloquer ensuite.
  • pas de frais de tenue de compte si les moyens de paiement, carte et mobile, liés au compte sont utilisés au moins trois fois par mois. L’offre intègre un découvert autorisé. Les frais d’agios (de 8%) sont dans la moyenne basse du marché. Attention, le taux passe à 16% au-delà du découvert autorisé. Aucune commission d’intervention n’est réclamée lors d’un dépassement de découvert.
  • le virement occasionnel, immédiat ou différé, est gratuit dès lors que le client procède par lui-même au virement depuis son appli. Si le client fait appel à un conseiller, le service est facturé (voir l’extrait des tarifs Orange Bank ci-dessous).
  • un chéquier (gratuit) peut être obtenu sur simple demande.
  • le paiement par mobile est inclus dans l’offre. Il permet de transformer son smartphone en moyen de paiement (le sans contact est inclus si le mobile est compatible). Il se cumule au paiement par carte bancaire.
  • situation de compte en temps réel : pour chaque règlement par mobile, le solde du compte est immédiatement mis à jour. “Nous tarifons certaines opérations, mais nous aidons les clients à les éviter” précise Christelle Péchier, directrice Offre et expérience client chez Orange Bank.
  • l’offre est complétée par un livret d’épargne au taux brut de rémunération de 1%.

L’offre s’enrichira progressivement de services comme le prêt personnel (au premier trimestre 2018) et le prêt immobilier (fin 2018).

Tarifs Orange Bank 752

Comment ouvrir un compte Orange Bank ?

Souscrire à la nouvelle offre Orange Bank est annoncé comme un geste simple. La souscription peut être effectuée soit sur le site internet orangebank.fr, soit dans l’une des 140 boutiques Orange agréées. Par la voie numérique, il faut télécharger l’application sur son smartphone et suivre les instructions. L’application fonctionne sous iOS (9 et supérieur) et Android (5.0 ou supérieur).

Avec son smartphone, il faut ensuite prendre en photo deux pièces d’identité et un justificatif de domicile puis les télécharger dans l’application. La signature du contrat se fait également de manière digitale. Elle est sécurisée par la saisie obligatoire d’un code secret reçu par SMS. Les documents sont ensuite validés sous 72h suivant la demande de souscription. Pour finaliser la souscription, il suffit d’effectuer un premier versement de 50€ minimum.

Lors de la première connexion à l’application, un code d’activation par SMS est envoyé. Il permet d’enregistrer le nouveau smartphone comme terminal de confiance. Il suffit alors de saisir le code d’accès habituel pour entrer dans l’application. Et si le nouveau mobile est compatible avec le paiement mobile, l’application le détectera automatiquement.

Jusqu’à 120 euros offerts à l’ouverture du compte

Au lancement, les clients Orange Bank bénéficient de 80 euros offerts en utilisant les moyens de paiement Orange Bank et de 40 euros supplémentaires offerts s’ils sont aussi clients Orange ou Sosh, soit jusqu’à 120 euros offerts.

 

Daniel CROCI croci.daniel.hje@gmail.com

 

Les banques en ligne qui séduisent les Français

Infographie Statista, le portail de la statistique

Orange Bank compte séduire les Français grâce à son utilisation sur mobile, sa simplicité et, entre autres, une prime de 80 € lors de l’ouverture d’un compte (+ 40€ pour les abonnés Orange). Cela suffira-t-il à la petite nouvelle des banques en ligne pour se faire une place ? Les concurrentes ne manquent pas, et certaines sont déjà bien établies. Ainsi, ING Direct compte plus d’un million de clients, prenant la tête des banques en ligne les plus populaires. Néanmoins, c’est sa concurrente Boursorama Banque qui arrive première du classement YouGov BrandIndex réalisé pour Statista. Boursorama , qui revendique environ 757 000 clients, obtient un score d’Impression de 3,8, tandis qu’ING direct se contente de la deuxième place. Mais toutes les banques en ligne ne peuvent se targuer d’avoir une bonne image auprès des Français : le score d’Impression de Monabanq est en effet négatif – la faute aux frais bancaires pratiqués ?

statista banque en ligne
Source Statista.com

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.