Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Entreprises

Orchestra va rechercher un repreneur et demander son placement en redressement judiciaire

Par Hubert VIALATTE Orchestra, enseigne de mode enfantine et d’articles de puériculture basée à Saint-Aunès, va lancer « très prochainement un processus d’appel d’offres pour la reprise de l’activité et des actifs d’Orchestra-Prémaman SA », indique Pierre Mestre, fondateur et PDG, dans un courriel adressé lundi aux salariés du groupe, que l’HJE s’est procuré. Déjà […]

Par Hubert VIALATTE

Orchestra, enseigne de mode enfantine et d’articles de puériculture basée à Saint-Aunès, va lancer « très prochainement un processus d’appel d’offres pour la reprise de l’activité et des actifs d’Orchestra-Prémaman SA », indique Pierre Mestre, fondateur et PDG, dans un courriel adressé lundi aux salariés du groupe, que l’HJE s’est procuré.

Déjà sous procédure de sauvegarde depuis septembre dernier, le groupe, fondé en 1995 et qui emploie 2 900 salariés, devrait aussi demander son placement en redressement judiciaire. Un CSE se tiendra lundi prochain pour consulter les instances représentatives du personnel sur la conversion de la procédure de sauvegarde en une procédure de redressement judiciaire, indique le message du dirigeant.

A cause du Covid-19 : fermeture totale depuis quinze jours

« Cette évolution procédurale de la situation d’Orchestra est principalement liée aux conséquences financières de la fermeture totale de notre réseau mondial depuis maintenant une quinzaine de jours à cause de la crise sanitaire sans précédent à laquelle nous devons faire face du fait de la propagation du virus Covid-19 et de la mise en confinement de l’ensemble des pays sur lesquels nous opérons », indique Pierre Mestre.

Le 17 février, Orchestra a annoncé la suppression de 600 postes, soit 20 % de ses effectifs, avec la fermeture de la base logistique de Saint-Aunès (115 salariés). 44 fermetures de magasins sont programmées en France, et 81 autres à l’international, sur un parc de 534 points de vente. Sur les neuf premiers mois (de mars à novembre 2019) de l’exercice en cours, le chiffre d’affaires s’est élevé à 436,8 millions d’euros (+0,7 %).

Le communiqué d’Orchestra-Premaman

Le groupe Orchestra a publié en fin d’après-midi, le communiqué suivant :

“Orchestra-Prémaman envisage de solliciter la conversion de sa procédure de sauvegarde en procédure de redressement judiciaire
Saint-Aunès, le 1er avril 2020 – Le Groupe Orchestra-Prémaman a tenu hier un CSE extraordinaire au cours duquel les représentants du personnel ont été informés de la volonté conjointe de la direction d’Orchestra-Prémaman et des administrateurs judiciaires – désignés dans le cadre de la procédure de sauvegarde ouverte par jugement du Tribunal de Commerce Spécialisé de Montpellier du 24 septembre 2019 – de solliciter la conversion à court terme de sa procédure de sauvegarde en une procédure de redressement judiciaire afin de protéger son activité.

Sous réserve que cette conversion soit effective, l’intention de l’enseigne est de présenter un plan de redressement par voie de continuation visant à assurer la poursuite de l’activité.

En parallèle, elle annonce la mise en place d’une recherche d’investisseurs ou de repreneurs pour le groupe, tout en poursuivant des négociations avec les créanciers de la société.

L’évolution procédurale d’Orchestra-Prémaman est principalement liée aux conséquences financières de la crise sanitaire mondiale sans précédent liée au virus COVID-19, qui impacte significativement son activité sur les territoires où elle opère. Orchestra-Prémaman a été ainsi contrainte de procéder à la fermeture totale de son réseau mondial depuis une quinzaine de jours, sans certitude sur la date de réouverture. A ce jour, seules les ventes par Internet sont maintenues, avec succès, ainsi que le service Ship from Store depuis une trentaine de magasins en France.

Dans ce contexte sans précédent, la direction d’Orchestra-Prémaman travaille chaque jour et sans relâche à l’élaboration d’une solution qui permettrait d’assurer la continuité de l’entreprise et de préserver l’emploi au sein du groupe.

Aussi, sous réserve de la conversion effective de la procédure de sauvegarde en redressement judiciaire, la direction d’Orchestra-Prémaman souhaite privilégier la présentation à brève échéance d’un plan de redressement par voie de continuation. Une opération visant à assurer la pérennité de l’activité, le maintien de l’emploi et l’apurement du passif. Dans ce cadre, une proposition d’apurement du passif a été transmise aux principaux créanciers de la société.

La direction d’Orchestra-Prémaman souhaite explorer dans le même temps toutes les pistes permettant de maintenir dans les meilleures conditions l’activité du groupe, notamment sur le territoire français. C’est la raison pour laquelle, en parallèle des négociations en cours avec ses créanciers, un processus de recherche d’investisseurs dans le cadre d’un plan de cession sera prochainement mis en place.

Une seconde réunion avec le CSE se tiendra lundi 6 avril afin qu’il puisse formuler un avis sur le projet.

La cotation des actions sur Euronext Paris restera suspendue jusqu’à nouvel ordre.”

 


A lire aussi

Nos articles sur Orchestra


Le fil d’actualités HJE spécial « Coronavirus et entreprise » est accessible sur la page d’accueil du site heraultjuridique.com. Il recense toutes les informations ministérielles et des services de l’Etat au fur et à mesure de leurs publications et mises à jour. Accès au Dossier HJE Coronavirus et Entreprise.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.