Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

Orientation budgétaire : « Je suis inquiet pour Agde »

     Comme je l'avais indiqué dans une interview parue dans ces mêmes colonnes le…

 
    Comme je l’avais indiqué dans une interview parue dans ces mêmes colonnes le 28 janvier, j’ai participé au Débat d’Orientation Budgétaire, lors du dernier Conseil Municipal.
N’ayant plus la possibilité de m’exprimer en interne, le maire m’ayant fait extraire de toutes les commissions de travail auxquelles je participais, je me suis donc exprimé publiquement.

Conformément à mes engagements, j’ai relevé ce qui devait être corrigé dans les orientations, pour aller dans le sens de notre programme électoral, c’est-à-dire celui pour l’application duquel les Agathois nous ont élu. C’est la moindre des choses, il me semble.

    J’ai donc dit mon inquiétude pour Agde et pour les Agathois, eu égard aux orientations proposées à ce jour.  Inquiétude en terme de prélèvements d’abord, puisqu’après la suppression de l’abattement de 15% à la base de la taxe d’habitation (soit une hausse moyenne de 15% de la part communale de la TH), la suppression de l’exonération du foncier bâti pour les nouvelles constructions, la création de quatre ou cinq nouvelles taxes, l’augmentation de la taxe de séjour, l’augmentation de tous les tarifs municipaux, le vote le jour même d’une hausse de la surtaxe sur l’eau de 223% et sur l’assainissement de 310%, la prévision de rendre les parkings du Cap payants en été, nous n’avons eu en outre aucune réponse quant à la fixation des taux d’imposition 2009.

    Pourtant, à ce jour, la crise financière n’a eu aucune incidence sur les finances communales, puisque le taux de la BCE étant descendu à 2%, les frais financiers liés aux emprunts ont baissé, et puisque l’Etat envisage, dans le cadre de son plan de relance, une hausse de la DGF (Dotation Globale de Fonctionnement) attribuée aux collectivités, de 2% au-dessus de l’inflation.

    J’ai dit aussi, que l’enveloppe réelle destinée aux investissements 2009, me semblait bien faible, la plus basse depuis six ans. Quant à la construction du centre aquatique, estimé à 11,5 millions d’euros hors taxes, c’est-à-dire 40% au-dessus du prix prévu lors du marché public, la ville doit en subventionner 50% du coût. Mon inquiétude sur ce sujet, provient aussi du fait que, dans le marché en cours, le lot « ailes mobiles et mécanisme » a été déclaré sans suite, et que je n’ai obtenu aucun éclaircissement suite à ma question.

    Le Débat d’Orientation Budgétaire, comme son nom l’indique, étant normalement un débat destiné à préparer le Budget Prévisionnel, j’ai donc suggéré au maire de revoir ses prévisions de prélèvements afin que ceux-ci soient conformes à nos engagements (maîtrise budgétaire), et de revoir à la hausse le choix de nos investissements dynamiques et productifs.

Nous verrons prochainement, lors du vote du budget 2009, si j’aurais été un peu entendu.

En effet, c’est de cette manière que nous pourrions tenter de prévenir les effets de la conjoncture économique chez nous, et d’amener un soutien local à nos concitoyens. Ce n’est certainement pas en alourdissant leurs charges.

                        Henri COUQUET
                        Conseiller Municipal

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.