Pézenas : Épiphanie, des fèves made in France de la belle époque

9 français sur 10 partage une galette entre amis, collègues ou en famille. 50 millions de galettes et brioches des rois sont vendues chaque année.

85% de la population fête l’Épiphanie (sondage OpinionWay). Autant dire que la galette qu’elle soit briochée, à la frangipane ou autre spécialité est devenue l’incontournable gourmandise du début d’année.

Un voyage dans le temps

“Le Fournil de Pézenas” a fait fabriquer une série 100 % Maison. Cette collection de fèves met en scène la belle époque à travers une superbe collection de cartes postales anciennes du secteur reproduites sur de la porcelaine. Pour Didier Deloge, aux commandes du Fournil depuis 2008, « nous avons souhaité rendre hommage à notre histoire régionale en proposant à toutes les générations un joli voyage dans le temps. »

Fabrication française

Conçues par l’entreprise Panessiel, les fèves sont en porcelaine. Elles sont décorées une à une à la main en France, dans un atelier qui apprend aux personnes loin de l’emploi à trouver leur place dans la vie professionnelle. « À l’image du savoir-faire artisanal, nos galettes sont uniques, alors nos fèves aussi ! » aime souligner Didier.

La collection

Parmi ce patrimoine d’exception immortalisé sur de la porcelaine, on retrouve le château d’Hortes datant du XIXe siècle et appartenant à la même famille depuis 6 générations ; le château de Cassan du XVIIIe et classé aux monuments historiques ; le château de St Thibéry du XVIIIe ; le château de Pézenas, de Roujan et bien d’autres…

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.