Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

PEZENAS - Force Hérault : une force d’expérience, de valeurs, de terrain et de projets !

Force Hérault : une force d’expérience, de valeurs, de terrain et de projets ! Partis sous la bannière Force Hérault, les candidats de la Majorité départementale, Vincent Gaudy, Julie Garcin, Geoffrey Boulade et Chantal Dassenoy ont choisi de placer leur campagne sous le signe du terrain et de la proximité. Ainsi, ils ont tenu à organiser une […]

Force Hérault : une force d’expérience, de valeurs, de terrain et de projets !

Partis sous la bannière Force Hérault, les candidats de la Majorité départementale, Vincent Gaudy, Julie Garcin, Geoffrey Boulade et Chantal Dassenoy ont choisi de placer leur campagne sous le signe du terrain et de la proximité. Ainsi, ils ont tenu à organiser une rencontre participative dans chacune des 15 communes de ce nouveau Canton. A ce jour, ils ont tenu 7 réunions depuis la fin février et en animeront 8 autres dans les prochains jours. Pour eux, ces réunions sont « un signe de respect de la population, un moyen d’aller directement à la rencontre des habitants, une occasion d’échanger avec eux. »

Tour à tour, les candidats et leurs remplaçants se présentent, détaillent les raisons de leur engagement dans cette équipe et déclinent des points du projet qu’ils entendent défendre à l’Assemblée départementale tant pour le Canton que pour l’Hérault.

Chantal Dassenoy rappelle que son métier de médecin, son engagement associatif  et son expérience d’élue lui ont permis de constater la place primordiale qu’occupe le Conseil général dans la vie de chacun et dans la vie de nos communes. Sur les motivations de sa candidature, elle est claire : « Accepter était pour moi une évidence. Permettre un renouveau générationnel, défendre des valeurs, faire avancer les droits de chacun, représenter le terrain, et vous redonner l'envie de voter. Il y avait tant de raisons d'y aller ! ».

Geoffrey Boulade, âgé d’une vingtaine d’années et habitant d’Alignan-du-Vent, fait part de son implication dans diverses associations et de son attachement au terroir viticole qui fait partie de ses racines familiales et de son avenir puisqu’il poursuit des études supérieures dans ce domaine. Ensuite, il lie sa jeunesse à son choix d’être candidat dans cette équipe : « Je n'ai pas envie d'être le représentant d'une génération qui ne connaîtra que l'abstention. C'est la raison de mon engagement : convaincre chacun de participer et ouvrir la chose publique aux citoyens ! Nous ne pouvons pas rester passifs et attendre le pire comme une fatalité. La mobilisation citoyenne est toujours possible, elle est indispensable ! ».

Julie Garcin Saudo, Conseillère municipale à Pézenas, décline son intervention autour d’une présentation personnelle, d’abord, professionnelle, ensuite, et, enfin, sur sa vision de l’importance du Conseil départemental. Sa motivation et son dynamisme ne font aucun doute : « Le choix de l'engagement, je l'ai fait très tôt ; au lycée en tant qu'élève, dans les associations de ma ville, en tant que parent et aux élections municipales autour d'une union et d'un projet de ville. Je ne fais que continuer aujourd'hui avec la même envie, les mêmes valeurs et une attention particulière portée à la proximité. » Rapidement, elle ramène le débat sur le projet et sur le Département : « certains font campagne contre le Conseil général, en le dévaluant, en caricaturant ses compétences. Ils dénigrent la solidarité en la qualifiant d'assistanat. Quel manque de respect pour nos aînés ! Quelle arrogance pour ceux qui souffrent ! Quel manque de cohérence quand on sait qu'il faut diversifier les modes de gardes d'enfant et augmenter le nombre de places en crèche ! ». Pour elle : « le Conseil départemental porte des compétences fortes qui sont le socle de notre pacte républicain et le ferment du vivre ensemble. La première d'entre elle, l'éducation que l'on ne peut pas regarder uniquement sous l'angle de la caméra de vidéo-surveillance, en oubliant l'humain. ». Clairement, elle affiche une différence avec d’autres candidats : « Pour nous, l'humain est un moteur ! ».

Vincent Gaudy, Maire de Florensac, présente son parcours, son choix de l’engagement public et sa conception de la gestion d’une collectivité comme il la pratique tous les jours au plus près de la population. Ensuite, il insiste sur la place qu’occupe au quotidien le Département dans la vie de chacun sans que l’on s’en aperçoive forcément. « Du matin au réveil au soir où l'on se couche, le Département est là ! Du verre d'eau que l'on boit aux moyens de transports que l'on utilise, le Département est là ! De la P.M.I aux collèges et aux transports scolaires, le Département est là ! Pour l'insertion et le logement, le Département est là ! Lorsque l'âge ou le handicap sont un frein dans la vie quotidienne, le Département est là ! Pour l'agriculture, le numérique ou les associations, le Département est là ! ». Il poursuit en soulignant que « cela fait de nombreuses raisons d'être candidat mais que, pour les citoyens, cela fait surtout beaucoup de raisons de se déplacer les 22 et 29 mars ! ». Ensuite, il inscrit sa candidature dans les pas déjà effectués par les Conseillers généraux sortants sur le chemin de l’avenir de l’Hérault : « Je suis fier d'être le candidat d'une Majorité départementale au bilan honorable, à la gestion saine, aux choix forts qui permettent à l'Hérault de jouer les premiers rôles dans de nombreux domaines comme la sécurité ou l'écologie. » Enfin, il insiste sur le sens que les candidats veulent donner au mandat qui vient : « notre candidature c'est celle de l'égalité que permet le Conseil départemental: entre les habitants, entre l'urbain et le rural, entre les communes. L’égalité qu’il consolide tant par son action solidaire que par le développement qu’il suscite sur la plan humain ou économique. Car l’économie et l’emploi font aussi partie des actions conduites par la majorité départementale. »

Après la présentation des candidats, le débat s’ouvre, l’assistance prend la parole, des soutiens sont affirmés, des questions sont posées et des propositions sont formulées. La réunion devient alors participative, les échanges nourrissent la réflexion de chacun et enrichissent le projet des candidats. En fin de réunion, les discussions se poursuivent encore autour du verre de l’amitié pour laisser place à la convivialité et toujours mieux connaître ceux qui aspirent à devenir Conseillers départementaux.

Julie Garcin Saudo, Chantal Dassenoy, Vincent Gaudy et Geoffrey Boulade tiendront de nouvelles réunions publiques le lundi 9 mars à Castelnau de Guers à 18h30 à la Salle du Peuple, le mercredi 11 mars à Montblanc à 18h30 à la Salle des Conférences, le jeudi 12 mars à Pomérols à 18h30 à la Salle des Fêtes, le vendredi 13 mars à Abeilhan à 18h30 à la Bergerie, le lundi 16 mars à Tourbes à 19h00 à la Salle des Fêtes, le mercredi 18 mars à Pézenas à 18h30 à la Maison du Peuple, le jeudi 19 mars à Alignan-du-Vent à 18h30 à la Salle des Fêtes et le vendredi 20 mars à Florensac à 18h30 à la Salle de Spectacle.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.