PEZENAS - Ivre, il prend l’autoroute A75 à contresens

C’est dans la nuit de mardi à mercredi vers 00 h 20 qu’un nouveau…

C’est dans la nuit de mardi à mercredi vers 00 h 20 qu’un nouveau contresens a été détecté à hauteur de Pezenas, remontant en direction de Béziers. Très rapidement, les patrouilles autoroutières ont été averties et ont formé un barrage à hauteur de l’embranchement Servian / Montblanc afin d’empêcher les usagers de la route de se diriger vers ce chauffard.

Il force le barrage

Mais à l’approche de ce barrage, le chauffard n’a pas hésité à forcer le passage et à continuer de rouler quelques centaines de mètres en sens inverse, avant de faire demi tour et de prendre la sortie Servian / Montblanc. À l’aide du signalement du véhicule, la gendarmerie a pu le repérer stationné proche de la sortie d’autoroute, et ont ainsi pu procéder au contrôle du conducteur qui s’est révélé positif au test d’alcoolémie.

Retrait de permis de conduire

Le chauffard devra s'expliquer devant le tribunal pour circulation dans un sens interdit et mise en danger de la vie d'autrui. La circulation à contresens est punie d’une contravention de 4e classe de 135€ accompagnée d'une perte de 4 points sur le permis de conduire. Dans de nombreux cas de contresens, une mesure complémentaire de suspension du permis de conduire pour une durée de 3 ans est appliquée et l’immobilisation immédiate du véhicule peut être aussi réalisée.

10 ans après sa création, l’A75 est devenue l’autoroute la plus réputée de France pour ses contresens si réguliers.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.