Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Droit

Pézenas : le Front de Gauche contre la finance

Vendredi 6 septembre, le collectif Front de Gauche du Piscénois a mené une action symbolique en rebaptisant l'avenue Maréchal Leclerc (où sont concentrées les agences bancaires) en “Impasse de la finance et de l'austérité”. A Pézenas, les agences bancaires sont concentrées sur l'avenue Maréchal Leclerc. Le vendredi 6 septembre, les militants du Front de Gauche […]

Vendredi 6 septembre, le collectif Front de Gauche du Piscénois a mené une action symbolique en rebaptisant l'avenue Maréchal Leclerc (où sont concentrées les agences bancaires) en “Impasse de la finance et de l'austérité”.

A Pézenas, les agences bancaires sont concentrées sur l'avenue Maréchal Leclerc. Le vendredi 6 septembre, les militants du Front de Gauche ont décidé de rebaptiser cette artère  : «  Impasse de la Finance et de l'Austérité  ».

Au nom du collectif, Robert Rivière a expliqué le sens de cette action  :

«  L'absence totale de règles s'appliquant aux marchés financiers a conduit le monde à la plus grave crise financière depuis 70 ans. Cette crise a provoqué une augmentation du chômage et une crise sociale sans précédent. Malgré les déclarations des leaders mondiaux, aucune réglementation sérieuse n'a été mise en place au niveau international pour éviter une nouvelle crise de cette importance.

Pire, les citoyens sont aujourd'hui appelés à payer cette crise provoquée par le secteur financier.

Le 22 janvier 2012, dans son discours du Bourget, le candidat Hollande lançait : «    si l’adversaire est la finance, alors, il faut l’affronter    !    »  Nous sommes d'accord, mais il y a loin des paroles aux actes.

Les banques et la finance fonctionnent avec notre épargne et ont été renflouées par notre argent. Elles ne doivent plus agir dans l’ombre. Nous voulons un véritable débat public sur leur rôle. C'est le sens de notre action aujourd'hui  :                                                                                                                

Nous rebaptisons l'avenue Maréchal Leclerc celle où, à Pézenas, sont concentrées toutes les agences bancaires en «  Impasse de la Finance et de l'Austérité  ». Car oui, la finance et l'austérité conduisent la France et l'Europe dans une impasse.

Plus que jamais, nous avons besoin d’une réforme ambitieuse qui mette le système bancaire au service de l’ensemble des citoyens et qui contribue à la reconversion sociale et écologique de nos économies. 

Alors que l’austérité est imposée aux peuples européens, que le chômage reste élevé et que les salaires sont gelés voire baissés, la première préoccupation des grands groupes et des banques est de distribuer bonus et dividendes.

Dans les années 80, les dividendes versés aux actionnaires représentaient 3% du PIB   ; ils en représentent aujourd'hui plus de 9%.

En 2012 les dividendes versés par les entreprises du Cac 40 ont atteint 40,9 milliards d'euros, en hausse de 5 % !

Les entreprises ne sont pas toutes logées à la même enseigne   : les PME paient 2,3 fois plus d’impôt sur les sociétés que les grands groupes du CAC 40.

Retraites

L'age ou en retraite) par l'allongement de la durée de cotisations, le recul de l'age de la retraite, l'instauration de la decote, la désindexation des pensions par rapport aux salaires, l'augmentation du nombre d'années prises en compte pour le salaire de référence, la baisse du rendement des complémentaires.

Et la contre-réforme en préparation va encore aggraver cette situation.

Nous serons dans la rue le 10 septembre, aux cotés des syndicats, pour exiger que les profits soient taxés afin de financer les retraites et la protection sociale.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.