L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Entreprises

Pierre Alzingre « Tous Entreprenants » : De Lunel à l’ONU…

On se souvient de Pierre Alzingre, d’abord responsable de la pépinière d’entreprises lunelloise Via Innova, puis enseignant et créateur de nouveaux concepts marketing décoiffants pour la promotion de l’entrepreneuriat avec Visionari. Le voici Tous Entreprenants ! Il dévoile ses projets pour l’Hérault Juridique.

Pourquoi avoir créé Tous Entreprenants ?

« Depuis 2014, Visionari, mon activité de conseil, accompagne les collectivités et les entreprises dans leur approche de l’entrepreneuriat à travers nos trois compétences-clés : l’innovation, le marketing et le développement commercial. Notamment en lien avec l’écosystème des start-up, assez difficile à cerner et à mobiliser. Nous avons formé des accompagnants, créé des concepts qui ont eu un succès immédiat et très important dans les territoires et auprès de l’enseignement comme Start-up Lycée, La start-up est dans le pré, Un tramway nommé start-up…

Notre activité se développe de plus en plus au sein des grands groupes, avec lesquels nous développons des programmes d’intrapreneuriat. Mais nous avons décidé – avec Elise Leroy et Sofian Bettayeb, deux anciens de Sup de Co – d’aller un cran plus loin, en créant une entreprise sociale sous statut SAS sous codes Esus [NDLR : Agrément Entreprise Solidaire d’Utilité Sociale]. Parce que nous voulons aller jusqu’au bout du bout de ces concepts d’open innovation, de solutions collaboratives. Et pour que ces outils et ces méthodes que l’on met à disposition deviennent davantage encore accessibles au plus grand nombre. L’entreprise sociale est créée à Montpellier, près du BIC, dans les locaux de Visionari. Elle s’appelle Tous Entreprenants. »

pierre alzingre visionari tous entreprenants
Pierre Alzingre © HJE2017, Daniel Croci

Où en est la plate-forme ?

« La plate-forme Tousentreprenants.com a été créée cet été. Elle est toujours en phase de test et n’est pas encore opérationnelle en ligne. Elle le sera en début d’année 2018. Le temps nous manque un peu, parce que nous sommes dans l’action. Nous allons gérer, d’ici le mois de mai, 73 programmes en France, 8 aux Etats-Unis, et bientôt ailleurs. »

Pourquoi les Etats-Unis ?

« C’est une très belle surprise que l’on a eue l’an dernier dans le cadre de l’événement Start-up Lycée organisé au lycée français de New York. En animant ce concours, j’ai pu rencontrer un cadre haut placé de l’institution onusienne. Il faut savoir que tous nos guides et concepts partent en effet des objectifs fixés par l’ONU, les fameux SDG (sustenable development goals). A suivi une rencontre avec l’équipe onusienne qui s’occupe des objectifs mondiaux au niveau de la planète ; elle a été séduite par nos projets. Nous avons d’ailleurs depuis créé un outil spécifique à leur intention.

Au mois de juin dernier, nous avons à nouveau été invités à l’ONU, pour que Sofian présente nos concepts devant 140 pays. Pour l’heure, nous allons reproduire Start-up Lycée 7 ou 8 fois aux USA, dans des lycées français. Une première édition à San Francisco a bien marché. Maintenant, nous devons faire New York, Chicago et bientôt 3 autres grandes villes américaines. »

Où en est le chef d’entreprise Pierre Alzingre ?

« Il me faut maintenant apprendre à gérer notre croissance. Nous avons aussi besoin de fonds, parce que cette plate-forme est un investissement important ; tout comme le recrutement d’animateurs et leur formation. Tous Entreprenants sera, demain, un réseau d’animateurs engagés sur leurs territoires, qui auront un haut niveau de compétences pour permettre la formation des individus des organisations privées ou publiques. Nous sommes actuellement à 5 animateurs en formation ; c’est un challenge important. Nous sommes aussi dans le process d’une levée de fonds disons bienveillante. Plusieurs scénarios sont envisagés avec des banques, des pays ou des investisseurs. L’idée est de conserver un maximum de liberté. J’ai déjà conduit une levée de fonds de 100 000 euros pour Visionari, qui reste, à côté de Tous Entreprenants, mon entreprise de conseil. La levée devrait avoir lieu à l’horizon du mois de mars 2018. »

Daniel CROCI    croci.daniel.hje@gmail.com

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.