Montpellier, piste cyclable : ouverture aux vélos du 2e tronçon rue du Faubourg Figuerolles

Après un premier tronçon entre la rue de Claret et la rue Bouschet de Bernard en juin 2020, un deuxième tronçon de piste cyclable rue du Faubourg Figuerolles a ouvert aujourd'hui aux vélos, répondant ainsi à l'attente des riverains et usagers.

Alors que la Métropole de Montpellier vient d’engager une campagne promouvant les bénéfices apportés par la pratique du vélo (liberté, santé, ponctualité, détente et épargne), elle inaugure également un nouveau tronçon de piste cyclable rue du Faubourg Figuerolles, entre la rue Bouschet de Bernard et la place Salengro. Il est désormais possible de circuler à vélo de façon sécurisée rue du Faubourg de Figuerolles, entre la rue de Claret et la place Roger-Salengro, une bordure double vue de 20 cm de large protégeant les cyclistes des voitures. L’investissement total aura été de 250 000 euros pour réaliser les première et deuxième phases.

La sécurité avant tout

Le maire de Montpellier, Michaël Delafosse, et Julie Frêche, vice-présidente aux Mobilités actives à la Métropole de Montpellier, on insisté sur l’importance de la mise en sécurité des cyclistes et des piétons vis-à-vis des voitures. Le maire a évoqué les récents accidents intervenus sur des personnes âgées mais aussi des enfants aux abords des écoles. “Ce n’est pas acceptable, et nous devons tout faire pour y remédier”, a martelé Michaël Delafosse.

Des réalisations et des projets d’autres voies cyclables

Durant les trois premiers mois de 2021, 5,1 kilomètres de pistes cyclables ont déjà été réalisés à Montpellier, entre voies mixtes (avenue de Palavas, boulevard de Strasbourg) et voies pour vélos uniquement (quai Laurens, avenue Flahaut, rue Portalière des Masques). Au deuxième trimestre, l’avenue de l’Europe sera dotée d’une voie mixte, et les avenues du Pont Juvénal et de Heidelberg seront équipées de voies vélos. Ces quatre derniers mois, 70 carrefours du centre de Montpellier et de Port-Marianne ont été aménagés de sas vélos et de panneaux incitant les voitures à céder le passage aux cyclistes à un feu. Ce sera progressivement le cas dans le quartier Prés d’Arènes.

Pourquoi ce plan Vélo ?

L’exécutif montpelliérain entend réduire le niveau de pollution en particule et de pollution sonore émis par les voitures en incitant les habitants de la métropole à adopter la pratique du vélo. “Chaque personne en plus qui fait ses trajets à vélo au lieu d’utiliser sa voiture représente des émissions de particules en moins”, justifie Michaël Delafosse, qui se félicite de la réussite du dispositif d’aide à l’achat d’un vélo engagé par la Métropole de Montpellier, dont 2 800 personnes ont déjà bénéficié. Pour rappel, jusqu’au 31 août 2021, une aide de 500 euros est attribuée pour tout achat d’un vélo électrique par un particulier chez un vélociste de la Métropole de Montpellier, pour inciter les personnes qui le souhaitent à se mettre au vélo.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.