L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Faits divers / Insolite

Pistes cyclables ou douces : Sondage des Agathois

Lors du dernier Conseil Municipal du 27 avril 2009, nous avons entendu beaucoup de choses intéressantes et instructives pour ceux qui se sentent concernés par la vie Agathoise et des Commerçants du Cœur de Ville. Au vu de la critique persistante sur les pistes cyclables ou voies douces et au vu du sondage effectué auprès […]


Lors du dernier Conseil Municipal du 27 avril 2009, nous avons entendu beaucoup de choses intéressantes et instructives pour ceux qui se sentent concernés par la vie Agathoise et des Commerçants du Cœur de Ville.

Au vu de la critique persistante sur les pistes cyclables ou voies douces et au vu du sondage effectué auprès des Agathois par notre Association, nous pouvons constater plusieurs points : à savoir que nos réserves sont fondées et toujours pour le bien de notre Cœur de Ville puisque pas moins d’une douzaine de points qui nous semblaient aberrants et pas très logiques ont depuis été modifiés.
Notre Député Maire, demande à l’opposition de téléphoner aux services concernés lorsqu’il y a une bourde plutôt que de constamment critiquer ? Mais puisque celui-ci , son premier adjoint et quelques autres ont soi disant fait le tour du Cœur de Ville à vélo ( électrique car cela est très écolo ),nous trouvons quand même très grave qu’ils n’aient pas vu quelques une des erreurs ou alors ?

Il faudrait encore juste un panneau pour indiquer de ne pas stationner au passage qui permet de quitter l’allée coté restaurants de la promenade et passer sur l’autre allée, car même si le passage est dessiné au sol les automobilistes ne peuvent pas deviner et de plus n’ont aucune raison de ne pas se garer coté autorisé.

Nous avons dit également qu’il fallait commencer par le début, car vouloir mettre de la poudre aux yeux avant de faire la toilette ce n’est pas terrible, photo ci-joint, soi disant une voie douce ?.
Notre Association a effectué un sondage sur les pistes cyclables à Agde,
5 possibilités de réponse à cette question :
– C’est magnifique = 2,6 %
– C’est bien réalisé = 1,3 %
– Du travail fait à la va vite 7,7 %
– Vraiment pas terrible = 3,8 %
– Minable = 84,6 % –
Un vote ou la réponse des Agathois est sans appel avec «  Minable + de 84 % des votants ! ! !

On peut déjà dire que c’est une catastrophe concernant ces travaux !…par contre 3,9 % de satisfaits ! pour ces pistes cyclables qui font le bonheur des adeptes du vélo.
Par solidarité avec les Commerçants du Cap notre sondage actuel concerne :
«  les Parkings Payants du Cap », la polémique fait rage, êtes vous pour : contre : sans opinions :
A vous de voter pendant tout le mois de mai.
Association Agathoise Apolitique du Cœur de Ville ( Libre, Indépendante et forcément dérangeante ) /

www.agde-infos-commerces.com
                                   

http://nsa07.casimages.com/img/2009/05/06/090506095622552198.jpg

http://nsa07.casimages.com/img/2009/05/06/090506095655392322.jpg

Pistes et bandes cyclables – Les données

Bande ou piste… Chacun de ces aménagements répond à des objectifs
précis et à des contraintes différentes et l’une comme l’autre est plus
particulièrement adaptée à certains publics et à certains itinéraires.

Bandes et pistes ont donc leur place dans un réseau cyclable au même
titre que les zones 30, les rues piétonnes, les couloirs bus-vélo ou
les “voies vertes”. Dans la logique de rétrocession de l’espace public
au profit des circulations douces (piétons, cyclistes…), pistes ou
bandes s’installent, sauf contraintes particulières, sur la chaussée.
  Définitions et caractéristiques
•    Selon l’article R110-2 du Code de la Route, la piste cyclable est
une “chaussée exclusivement réservée aux cycles à deux ou trois roues”.
Elle est physiquement séparée de la circulation motorisée (au moyen
d’un séparateur infranchissable par les véhicules à moteur) et peut
être bidirectionnelle.
•    La bande – toujours unidirectionnelle – désigne, sur une chaussée
à plusieurs voies, celle réservée aux cyclistes. Elle est délimitée par
une ligne blanche discontinue.
•    La voie verte, dont le statut est en cours d’intégration au Code
de la route, est une route exclusivement réservée à la circulation des
véhicules non-motorisés et des piétons.
  Réalisations techniques
•    Bande “standard”
Dimension recommandée : entre 1,20 m et 1,50 m. Inférieures à 1,20 m,
elles sont inconfortables ; entre 1,50 m et 2 m la surlargeur n’est
utile que si la bande accueil aussi des cyclomotoristes ou pour
permettre à deux cyclistes de se dépasser sans “sortir” de la bande.
Elle est positionnée entre la voie la plus à droite et le trottoir ou
entre celle-là et la file de stationnement ; située entre cette
dernière et le trottoir elle pose des problèmes de sécurité et n’est
donc pas recommandée.
•    Bande étroite
Une bande étroite (largeur admise : 0,75 m à 1,20 m) est plutôt un
refuge qu’un véritable espace cycliste (usage non obligatoire,
signalisation non obligatoire). Ce type de bande n’est pas recommandé
par la FUBicy.
•    Bande à contresens
La bande à contresens (largeur recommandée : 1,20 m à 2 m) assure la
continuité d’un réseau malgré l’instauration de rues à sens unique.
Elle est délimitée par une bande blanche. Il est recommandé de
compléter ce marquage par des
•    La piste peut avoir une largeur comprise entre 1,50 m pour un
aménagement unidirectionnel peu fréquenté et 3 m pour une piste
bidirectionnelle.
  Éléments de choix
Les paramètres suivants doivent être pris en compte simultanément :
•    Type d’usager cycliste : adulte expérimenté et pressé ou public scolaire, jeune, familial, en promenade ou en visite ?
•    Type d’usage : déplacements quotidiens ou usages occasionnels
(loisirs, week-end) ? Y a-t-il d’autres catégories d’usagers sur
l’aménagement ou à proximité immédiate (rollers, piétons…) ? Nombre
actuel, prévisible ou souhaité de cyclistes ?
•    Type, volume, vitesse et niveau du trafic général : voitures, poids lourds, autobus, tramways, flux piétons.
La bande cyclable constitue le plus souvent en milieu urbain la
meilleure aide à la pratique de la bicyclette tant pour des raisons de
place que d’usage et de financement.
Elle permet, par la présence forte
du cycliste sur la chaussée même, d’introduire non seulement une
certaine forme de modération de la vitesse du trafic motorisé mais
aussi de montrer aux utilisateurs de l’espace public que “le vélo
existe” et qu’il constitue une alternative valable à l’automobile dans
le choix du mode de déplacement.
Par rapport à la piste cyclable, la bande a eu longtemps mauvaise
presse tant auprès des usagers que des aménageurs.
De nombreuses
expériences françaises et étrangères ont prouvé depuis que la bande
cyclable est souvent plus sûre que la piste. En effet, sur une piste
cyclable séparée physiquement du trottoir et de la chaussée, le
cycliste peut éprouver un sentiment de sécurité excessif et ne pas être
assez attentif au danger au moment où il doit se mêler à nouveau à la
circulation générale. Sur une simple bande, où il côtoie les
automobilistes, le cycliste est toujours préparé à partager
momentanément l’espace disponible avec les autres usagers.
La bande constitue une solution intermédiaire entre les aménagements en
site propre et les solutions intégrées de type zone 30
. Economique,
elle n’a besoin que d’un simple marquage ; rapidement installée, elle
s’avère d’une grande souplesse d’utilisation pour les usagers : on y
accède facilement et on la quitte de même.
Remarque : dans les zones 30 et assimilées, aucun aménagement n’est
nécessaire sauf pour les contresens cyclable dans les voies à sens
unique. On peut toutefois choisir de marquer une bande pour réduire la
largeur des voies et avoir ainsi un effet sur les vitesses pratiquées.
A lire pour plus de détails : les fiches techniques du CERTU et du Club des villes cyclables :
  n°2 “bandes cyclables” (PDF 172 ko)
  n°7 “pistes cyclables” et n°8 “bande ou piste ?” : le site du CERTU a
été restructuré, le lien vers le document est cassé, il vous faut
maintenant remplir un petit formulaire ne ligne pour télécharger ces
fiches.
Les fiches sont maintenant réparties dans plusieurs rubriques des publications CERTU :
  catalogue “Aménagements Cyclables”
  catalogue “Vélo”
  catalogue “Partage de la voirie”
Vous pouvez accéder plus rapidement à ces fiches sur le site du Club
des Villes Cyclables
, menu Documentation

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.