Pôle d’Echange Multimodal de Lunel : inauguration de la première tranche

La première phase des travaux du Pôle d’Echange Multimodal (PEM) porté par la communauté de communes du Pays de Lunel sera inaugurée le 6 avril prochain. Deux jours avant, le 4 avril, sera lancé le Festival du Vivant, ouvrant la saison culturelle des nouvelles arènes. D’autres grands chantiers sont annoncés. Focus sur la cité pescalune, ses ambitions, ses attentes…

La Ville de Lunel poursuit son développement avec, cette fois, un équipement porté par la communauté de communes. Le PEM va permettre de développer la mobilité en Pays de Lunel. L’aménagement, dont l’achèvement est prévu en 2020, coïncide avec une nouvelle vision urbaine du secteur de la gare pescalune. 1,5 million de voyageurs venus de l’ensemble du Pays lunellois transiteront d’ici quelques années par le PEM de Lunel.

La création de la gare de Lunel — avec l’arrivée du premier train en 1845 et, dès 1872, une liaison Lunel-Ganges, puis Lunel-Le Vigan en 1874 — témoigne de l’évolution positive de la démographie en cité pescalune. Lunel compte officiellement 26.263 habitants au dernier recensement Insee (50.240 habitants pour la CC Pays de Lunel). Le secteur de la gare, longtemps resté en attente d’une réappropriation urbaine, trouve aujourd’hui son aboutissement avec une mutation en PEM (Pôle d’Echange Multimodal) pour permettre à l’ensemble des usagers du Pays lunellois de bénéficier de nouveaux équipements et d’une mobilité renforcée. Ainsi, dès le 31 décembre 2019, 12 trains supplémentaires (soit 4 TER par heure aux heures de pointe) et 77 TER par jour (contre 65 aujourd’hui) transiteront par le nouveau PEM, qui place le centre de Montpellier à 10 minutes par voie ferroviaire.

gare lunel

Accessibilité, sécurité et réponse de proximité sont les axes d’intervention qui ont prévalu au cahier des charges. La maîtrise d’œuvre du PEM est assumée par la Communauté de communes et le financement est assuré par le Pays de Lunel, l’Europe, la Région, le Département de l’Hérault, la SNCF et la Ville de Lunel. L’investissement de 9,3 millions d’euros est porté par différents acteurs : le Pays de Lunel pour 32,6 %, l’Europe pour 24,1 %, le Département 20 %, la Région Occitanie 15,9 %, la SNCF réseau 2,9 %, SNCF Gares et connexions 0,8 %, et la Ville de Lunel 0,8 %. S’ajoutent à ce budget, 0,64 M€ pour la Ville, chargée du relogement des activités du comité d’entreprise de la SNCF.

lunel gare travaux

Les travaux du PEM avancent selon le calendrier établi

La première phase sera inaugurée le 6 avril prochain. Elle concerne la mise en valeur de l’ancienne gare (voir le schéma ci-dessus), l’ancien parvis laissant la place à un large espace piéton de 2.000 m2 et à une nouvelle perspective nettement plus aérée depuis l’avenue Victor-Hugo (rue de la mairie) et la rue de Verdun. Le parvis de la gare est entièrement revu : aucune voiture ne circulera plus sur cette zone ; la rue de Verdun, qui longe la gare, est élargie pour permettre la création de dépose-minute. Le parking nord de 145 places, situé devant la rotonde – ancienne gare de triage et d’entretien des wagons et des locomotives – va être entièrement aménagé et végétalisé. Le parking sud proposera 355 places de stationnement. Une gare de bus avec 6 quais va être également aménagée sur le parking ouest, avec 70 dessertes, 5 lignes de bus, dont 3 régionales. Le projet global sera livré en 2020. Les liaisons douces ne sont pas oubliées : des parcs à vélos sécurisés et une large rampe d’accès sont prévus. 150 arbres et des massifs végétaux seront plantés. Au nord, l’aménagement de 33.500 m2 s’arrête à l’ancienne rotonde. L’ancienne gare de triage sera rasée.

Seniors, étudiants et logements

C’est à cette lisière du pont tournant que débute un autre grand projet à forte connotation urbaine. L’ancien hangar Cardell (grossiste en fruits et légumes) et l’ancienne rotonde vont céder la place à une résidence pour seniors, une résidence pour étudiants et à du logement libre. La vente du foncier sera définitivement actée en juin prochain. Ce projet porté par le Groupe G.G.L. est le pendant urbain du PEM. Il constitue le deuxième temps du réaménagement de ce quartier central, dont la signature du permis de construire doit intervenir en 2019, pour une livraison potentielle en 2021. La Ville porte le projet mais a fait appel à l’aménageur, qui sera chargé de mener à bien sa réalisation. L’ancienne rotonde – qui abrita un temps le temple franc-maçon de Lunel – trop en ruines, sera démolie, et le pont tournant, vestige d’un savoir-faire appartenant au passé, sera conservé, au cœur d’un espace paysager qui composera le nouvel ensemble.

Autre future zone à fort potentiel urbanistique, au sud des futurs parkings ouest (voir le schéma), en couture de la ville existante, le long de l’actuel parking « sauvage », une bande longitudinale destinée à accueillir des réalisations immobilières devrait être programmée. La rue de Verdun sera en effet prolongée à l’ouest, jusqu’au passage à niveau existant, pour ouvrir l’espace et la circulation.

Pôle Santé : création d’un SSR

Le Pôle Santé de Lunel est un outil apprécié des habitants du Lunellois et au-delà pour son rôle de proximité. Laurent Wauquiez l’a récemment visité. Depuis 2001, date de son élection, Claude Arnaud et son équipe municipale ont œuvré au retour des services de santé, notamment au travers d’un partenariat public-privé. Le centre hospitalier et la clinique privée qu’il abrite fonctionnent en bonne complémentarité au service des usagers. Alors que le centre hospitalier mène de son côté un grand projet d’extension pour créer un centre gérontologique – qui devrait voir le jour d’ici quelques années –, le groupe Clinipôle, qui gère la clinique privée, engage son projet de SSR (Etablissement de Soins de Suite et de Réadaptation), lequel a pour mission de dispenser des soins de réhabilitation et de réadaptation soit au terme d’un séjour hospitalier, soit en cas de prise en charge spécifique. « J’ai délivré le permis de construire. Le SSR se fera par un financement à 50 % public (centre hospitalier) et 50 % privé (groupe Clinipôle). Le Pôle Santé va ainsi encore étoffer son offre de soins. Après l’arrivée de l’IRM – un fait quasi unique en France pour une ville de 25.000 habitants – l’extension SSR, qui jouxte l’actuel centre de santé, comprendra 80 lits et va permettre de créer 40 emplois nouveaux. Les travaux débuteront fin 2019. Au printemps 2021, le SSR existera » indique Claude Arnaud.

La future caserne de la gendarmerie près du collège ?

Le projet de caserne devant abriter les forces de gendarmerie est dans l’air depuis quelques années. Il pourrait trouver prochainement son aboutissement avec une implantationà proximité du collège Ambrussum. « Nous travaillons sur la maîtrise foncière, qui est en bonne voie. Le projet porte à la fois sur la future caserne et sur la réalisation d’une maison de retraite par un groupe spécialisé, déjà implanté en centre ville. Ce sont deux grands projets d’intérêt général pour le nord de la ville… » précise Claude Arnaud. La caserne des gendarmes (130 gendarmes + 10 renforts annoncés) devrait être constituée d’une centaine de logements. La maison de retraite serait réalisée par le groupe Korian. Lunel compte deux maisons de retraite : une publique et une privée, appartenant au groupe Korian, en centre-ville. Le souhait de l’opérateur est de disposer d’un nouveau site pour un projet impossible à mettre en place dans les locaux actuels, pour des raisons techniques et d’accessibilité.

Lancement d’une étude pour le passage en agglomération

Démographie et chiffres officiels de l’Insee à l’appui, la CC Pays de Lunel a, depuis 1er janvier 2019, la possibilité d’opter pour le statut d’agglomération. La CCPL va lancer une étude pour déterminer les avantages et inconvénients de cette possible mutation, sachant que la dotation financière mise en place il y a quelques années pour lancer le regroupement en agglomération n’existe plus. L’étude sera menée dès ce printemps pour aboutir en fin d’année. Claude Arnaud analyse : « Les élections municipales sont prévues en mars 2020 ; nous ne bougerons pas avant cette date. Les nouvelles équipes politiques qui seront en place après les élections prendront la décision, je pense, au mieux au 1er janvier 2021. Mais il faut anticiper et mener la réflexion. Je note qu’il y a la métropole de Montpellier, avec autour l’agglomération Sète Agglopôle à l’ouest, l’agglo du Pays de l’Or au sud-est, et que peut-être une mise à niveau de notre statut de communauté de communes permettrait de donner une autre image de notre territoire. Mais il faut attendre les résultats de l’étude et des élections ». Pour l’heure, la CC Pays de Lunel (15 communes) tisse des partenariats avec ses voisins : le PETR Vidourle Camargue (4 CC du Gard et la CC Pays de Lunel) afin de présenter des projets communs pour des financements européens ; avec la MLI du Pays de l’Or pour l’emploi, et avec les villes de Mauguio et de Montpellier.


> Plus d’actualités sur LA VILLE DE LUNEL avec heraultjuridique.com

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.