L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Faits divers / Insolite

POLLUTION . Pauvres Agathois !

Jour après jour, il apparaît que la pollution à AGDE est entrain de constituer le bouquet d’un véritable feu d’artifice .  – La suite des actions menées contre la décharge géante de MONTBLANC.  Samedi 6 Octobre une représentation d’AGATHE, est allée manifesté, au péage de l’autoroute à Bessan. Nous ne pouvons que nous réjouir […]

Jour après jour, il apparaît que la pollution à AGDE est entrain de constituer le bouquet d’un véritable feu d’artifice .

 – La suite des actions menées contre la décharge géante de MONTBLANC.  
Samedi 6 Octobre une représentation d’AGATHE, est allée manifesté, au péage de l’autoroute à Bessan. Nous ne pouvons que nous réjouir de l’affluence des contestataires .De nombreux élus étaient présents. Espérons que nous allons les retrouver dans les actions d’envergures futures ..

 –  La pollution par les décharges sauvages .
En attendant un déballage plus important des sites de notre commune touché par cette gangrène qui se développe nous resterons encore sur la décharge sauvage de la guinguette au bord du canal du Midi près de la route de Marseillan.
Les tergiversations et les lenteurs de la Municipalité ont elles un sens ? Pour notre part notre silence va sans doute prendre fin car nous ne saurions accepter que le terrain reste dans l’état ou le propriétaire s’est dépêché de le mettre . Notre position n’a pas changée : Compte tenu il s’agit d’un amoncellement de matières interdites dans une zone inondable , nous estimerons satisfait qu’après l’enlèvement intégral des apports.

Alors que le règlement de ces problèmes n’est pas encore terminé , et une nouvelle agression, visuelles celle-la , vient flétrir notre paysage urbain. Il s’agit des panneaux publicitaires installés, comme vous avez pu le voir au quatre coin des voies de circulation .

 –  La Gangrène des Panneaux publicitaires va nous laisser des paysages en Pubtrefaction.
Bien que nos statuts nous incitent à nous battre pour sauvegarder notre environnement, il nous est agréable de prendre appui sur la volonté manifestée par le Maire d’une Commune dans un arrêté Municipal. Jugez en plutôt : « ….Cependant, de nombreux habitants ont manifesté leur inquiétude face a la dégradation au fil du temps de ce patrimoine et plus particulièrement de la qualité du paysage urbain du fait d’une prolifération excessive de dispositifs  publicitaires, enseignes, pré-enseignes et affichage sauvage en tout genre.Les élus de la commune souhaitent  donc répondre aux nouvelles aspirations de leurs concitoyens. Ainsi la qualité du cadre de vie est un axe prioritaire qui s’inscrit dans une politique de développement durable et de, progrès environnemental. Celle-ci passe par un traitement qualitatif et quantitatif de l’affichage publicitaire sur la commune qui doit devenir un modèle…. »

Chez nous, l’évolution de la situation n’est pas le reflet de pareilles intentions.
Pire elle va à l’encontre de ce que nous avez répondu Monsieur FREY le premier adjoint, indiquant dans sa lettre du 29 Mai 2007, sans doute au nom de la Municipalité :   «  je suis favorable à court terme à une discussion avec toutes les parties prenantes sur ce dossier (collectivités, afficheurs, commerçants, associations….) pour mettre en œuvre un programme de rationalisation du mobilier d’affichage publicitaires ».

Ce n’est pas parce que d’autres collectivités abusent de l’installation des panneaux publicitaires en tout lieu, sans discernement, que dans une ville comme la notre qui se veut attirer le touriste, il faille ne lui offrir qu’une publicité mercantile occultant aussi bien les panneaux de circulation que les perspectives sur les paysages.

Faut il accepter de se faire violer ?
On peut choisir de jeter sans les lire les publicités de nos boîtes aux lettres, zapper à la télé, user d’un filtre anti-spam pour l’Internet, feindre d’ignorer les pages de réclames qui entrelardent nos magazines préférés , mais il est une forme de publicité à laquelle on ne peut échapper et qui se développe incroyablement : les panneaux publicitaires, qui gangrènent notre ville. La nuisance est double : d’une part  nous n’avons pas la liberté de choix c’est donc un véritable Viol, et d’autre part ces panneaux ajoutent encore à la confusion dans une signalétique urbaine surchargée, ce qui peut même provoquer des accidents.
Est ce un mal nécessaire ?  
Un nombre croissant de citoyens constitués en association s’en émeuvent. Le paysage est sacrifié et avec lui, son principal usager le Citoyen.
AGDE n’échappe pas à cette règle. Pauvres Agathois !

CABANISATION

Nous sommes toujours dans l’attente des deux réunions que doit fixer le Maire. La situation est bloquée par la Mairie jusque la . Restez vigilant, informez vos voisins, restez en contact avec l’association et surtout n’oubliez pas de signer et de faire signer la pétition contre les solutions inadaptées aux problèmes .

Pour le Bureau,    Le Président J. RAVAILLE

 Association agréée pour l’Urbanisme et l’Environnement. Elle  défend aussi le Patrimoine communal et  la Qualité de la Vie (Bruit, Sécurité, Hygiène et Propreté, Circulation  Stationnement) les problèmes des Impôts   locaux  
L’Association peut, en outre, apporter une aide à ses adhérents sous forme de conseils ou d’assistance. Adresse postale : B.P.909 – Le Grau – 34 304 AGDE Cedex – Notre site Internet :   www.agde-agathe1901.fr Permanences tous les samedis matin de 10 h30 à 12 heures à son siège social  2 rue de la Poissonnerie, centre historique de la cité à AGDE ville la cité à AGDE ville

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.