Polygone Montpellier : les nouveaux services proposés à la clientèle

Hérault Tribune Pro

Les nouvelles orientations impulsées sur le Polygone de Montpellier, vues par Aurélie Garnier, nouvelle directrice du Polygone Montpellier et Célia Chambon, directrice générale d’Elancia.

Garderie d’enfants, parking deux-roues

Aurélie Garnier, quelle est votre feuille de route à la direction du Polygone Montpellier, à l’heure du déconfinement ?

Aurélie Garnier : « L’objectif premier, c’est d’augmenter le chiffre d’affaires, les flux et l’attractivité. Il faut des événements, des animations, des services, pour que les clients aient envie de venir, se sentent bien, et restent le plus longtemps possible. D’ici à la fin de l’année, un important programme de services va être lancé : garderie d’enfants devant La Grande Récré, avec l’association Les Fripouilles, les mercredis après-midi, samedis après-midi, vacances scolaires et jours d’ouverture exceptionnelle ; recharges de téléphone ; parking deux-roues avec consigne à casques ; aménagement d’un espace pour les gestes écocitoyens (dépôt de piles, tri sélectif). Nous réfléchissons aussi avec la mairie à un parking à vélos pour les clients et les commerçants. Cet espace sera aménagé soit dans le parking, soit sur le parvis de l’ancienne mairie. »

Sport, spectacles, musique et danse accompagneront le geste d’achat

Célia Chambon, quels sont les défis du Polygone Montpellier ?

Célia Chambon : « Je veux redonner au Polygone la place qu’il avait avant la création d’Odysseum (en 2009) et les épisodes des Gilets jaunes. Nous venons de réaliser un très gros investissement de 60 M€, pour sa rénovation complète. L’objectif est de faire revenir la clientèle des zones 2 et 3 (périphérie de Montpellier), que l’on a perdue, tout en continuant à fidéliser les Montpelliérains. Il faut multiplier les partenariats et ouvrir le Polygone sur la ville, pour en faire un lieu de vie. »

Aurélie Garnier, des pistes à annoncer en exclusivité ?

Aurélie Garnier : « On peut imaginer des événements avec l’Orchestre philharmonique, le Festival Radio France, des compagnies de danse, le Fise, la Comédie du Libre, le Printemps des Comédiens, ou encore des expositions de street art… Nous allons aussi adhérer à l’Office de tourisme, pour être intégré dans les visites de la ville : le toit transparent est une véritable prouesse architecturale ! »

Départ et arrivée d’enseignes

Célia Chambon, quelle est la santé financière des commerçants du Polygone, après 15 mois de Covid ?

Célia Chambon : « On va perdre des enseignes. C’est le lot d’une crise. Mais le Polygone rénové attire beaucoup de nouvelles demandes. La verrière redonne une attractivité au dernier étage, qui était auparavant boudé. Starbucks vient de s’y installer, Maison du Monde emboîte le pas le 21 juin. Zara double sa surface, avec une extension de 1 000 m2 et la déclinaison de son nouveau concept. Notons aussi l’arrivée, fin juin, d’une enseigne de restauration mexicaine, Maria Cantina. »

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Commentaires

  1. Je pense que des grandes enseignes comme Zara il en faut bien sûr mais personnellement je trouve que nous manquons de choix avec des boutiques originales, pas des marques que l’on trouve partout et en plus à Montpellier nous les avons en doublon avec Odysseum ! Et parfois même avec les galeries la Fayette !

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.