L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Faits divers / Insolite

PORTIRAGNES - Franc succès de l'inauguration de la nouvelle mairie

” C’est avec émotion et honneur que nous vous accueillons aujourd’hui avec le Conseil Municipal pour ce temps historique dans la vie de notre commune qu’est l’inauguration de notre nouvelle Mairie ” c'est sur ces mots que Gwendoline CHAUDOIR, Maire de Portiragnes a lancé ce samedi 19 janvier la cérémonie d'inauguration du nouvel Hôtel de […]

” C’est avec émotion et honneur que nous vous accueillons aujourd’hui avec le Conseil Municipal pour ce temps historique dans la vie de notre commune qu’est l’inauguration de notre nouvelle Mairie ” c'est sur ces mots que Gwendoline CHAUDOIR, Maire de Portiragnes a lancé ce samedi 19 janvier la cérémonie d'inauguration du nouvel Hôtel de Ville.

Un préambule aux traditions républicaines

Les enfants et parents de l’Ecole Municipale de musique de Portiragnes sous la direction de Florent THERON ont mis en chanson les valeurs républicaines, suivi par la levée des couleurs assuré par les militaires de la brigade de Valras sous les ordres de l'adjudant-chef GUIDERA.

” Aujourd’hui notre Maison commune est inaugurée, elle appartient à tous les habitants, elle est le socle de notre démocratie locale ” précise Gwendoline CHAUDOIR.

Pourquoi était-il nécessaire de construire une nouvelle Mairie à PORTIRAGNES ?

Chacun est effectivement en droit de s’interroger, les réponses sont simples mais nombreuses :

Malheureusement notre Hôtel de Ville ne répondait pas aux nombreuses normes réglementaires en vigueur, en particulier en termes d’accessibilité. La structure du bâti n’offrait aucune possibilité d’adaptation, les locaux étaient devenus trop exigus et ne permettaient aucune extension, plusieurs bureaux, souffrant de leur vétusté, sont à la limite de l’insalubrité (pour cause d’humidité, de salpêtre) ou n’ont pas de fenêtres sur l’extérieur,  l’isolation thermique et phonétique est inexistante : Les conditions de travail sont difficiles pour le personnel administratif.

Située à l’étage, la Salle du Conseil ne permettait pas à tous les Portiragnais d’assister aux séances, engendrant par la force des choses une Salle des Mariages exilée du cœur de la maison commune par dérogation préfectorale car ne pouvant être accessible. En somme des locaux non adaptés aux missions de services publics qui sont aujourd’hui dévolus à une commune de notre taille ainsi que l’impossibilité de toute extension ou amélioration de la mise en accessibilité du fait de sa structure.

Une Mairie ayant plus de 200 ans

Elle fut construite sur un projet datant de 1809 soit près de 40 ans après l’institution des communes en 1789 lors de la Révolution Française. Le bâtiment se composait alors d’une Halle au rez-de-chaussée et de 2 bureaux à l'étage.

Puis successivement en 1890 et 1899, d’importantes modifications eurent lieu avec en particulier le projet d'exhaussement et d'aménagement intérieur de la mairie et du second étage accueillant aussi l’école, son institutrice, le bureau du secrétaire et du télégraphe.

Plus récemment, l’acquisition d’une maison contiguë Rue de la République permettra la création à l’étage de la Salle du Conseil Municipal, puis au rez-de-chaussée l’installation du CCAS et de l’Office du Tourisme qui fut remplacé par la Police Municipale lors de son déménagement à la plage.

Cet emplacement a pour intérêt

  • De faire déjà partie du patrimoine foncier communal, donc d’éviter des frais d’acquisition,
  • De se trouver à un carrefour structurant en matière de desserte urbaine, donc facilement accessible et identifiable à l’échelle de la ville,
  • D’être en lien avec d’autres équipements publics : La salle Jean FERRAT, le Musée Archéologique, la Médiathèque, l’Ecole de Musique et l’Espace jeunes, la Maison des Associations, les infrastructures sportives, le futur Espace Culturel et Associatif… Mais aussi permettait de remettre à niveau le site existant.

” Et puisque nous siégeons dorénavant Boulevard Fréderic MISTRAL,  je ne pourrais conclure sans faire référence à ce grand poète, chantre de la langue d'Oc,  par une citation telle une métaphore illustrant les mutations nécessaires d’une cité qui avance tout en préservant son âme et son histoire : Chaque année le rossignol revêt des plumes neuves, mais il garde sa chanson ” a conclu Madame le maire.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.