Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

PORTIRAGNES - Philippe NOISETTE : L'amnésie de la candidate Gwendoline Chaudoir

ÉLECTIONS MUNICIPALES 2020Durant la campagne des élections municipales de mars 2020, le journal permet à…

ÉLECTIONS MUNICIPALES 2020

Durant la campagne des élections municipales de mars 2020, le journal permet à chaque liste de publier ici leurs communiqués de campagne afin que chaque électeur puisse avoir accès à un maximum d'informations afin de se forger sa propre opinion. 

Ces publications sont donc externes à la production de la rédaction.

Elles n'engagent que leur auteur et non la rédaction.

Cette rubrique est ouverte à toutes les listes officiellement candidates.


L’AMNESIE de la candidate Gwendoline Chaudoir :

Sous une apparente bonhommie, au service de son ambition personnelle et politique, Gwendoline CHAUDOIR trompe son auditoire sans état d’âme. Sa réussite, son ascension sont en réalité les seuls moteurs de son engagement citoyen. En Mai 2019 elle « rêvait » d’une nouvelle investiture et des émoluments qui vont avec, en adhérant à la formation politique AGIR avec laquelle elle est en 35ème position sur la Liste Européenne RENAISSANCE  de Monsieur Emmanuel Macron et de LREM (La République En Marche). Manifestement très contrariée par son premier échec électoral, elle tente depuis cette date, de nous faire oublier son appartenance à la ‘’Macronie’’ !

Dans l’article du Midi Libre du 2 Janvier 2020, Madame Chaudoir prétend, avec un  aplomb déconcertant « ne pas vouloir créer de polémique » et se présente comme un personnage affable. Pourtant depuis 6 ans, en aparté comme en réunion, elle affiche un tout autre visage et nourrit une rancœur tenace à l’égard de ses légitimes et démocratiques opposants.

Dans cette parution nous apprenons, avec surprise, qu’elle : ’’milite pour le dialogue et qu’en échangeant on arrive à tout’’’, qu’elle ’’écoute et échange ‘’ …  8 ans, il lui aura fallu prés de 2 mandats et surtout la hantise, dans quelques semaines, de perdre son fauteuil de Maire, et ses nombreuses indemnités, pour qu’elle se décide enfin à organiser, son premier atelier participatif !!!!

Les nombreux Portiragnais qui ont sollicité, sans succès, un rendez-vous auprès d’elle, apprécieront sans aucun doute cette déclaration et ce brusque revirement à sa juste valeur, tout comme celles et ceux qui ont pris la plume et attendent toujours, au titre de la bienséance, une réponse à leurs doléances !…Cette manière de procéder est à l’image du grand débat national et de la concertation sur les retraites menées par son mentor Emmanuel MACRON avec les résultats que l’on connaît.

Autre surprise, son soudain attachement et ses préoccupations pour ‘’l’écologie et le littoral’’, qui prêtent également à sourire. D’un côté, Vice présidente de la CAHM (Communauté d’Agglomération Hérault-Méditerranée), Déléguée à l’Environnement et de l’autre rien, aucune action digne d’être citée pouvant diminuer notre empreinte carbone depuis huit ans ! Comment peut-elle revendiquer ces valeurs et refuser en même temps de construire un bâtiment à énergie positive pour accueillir la nouvelle mairie! Ne pensez-vous pas que l’immense toit terrasse de cette construction aurait mérité de recevoir une couverture de panneaux photovoltaïques ?

Diminuer notre empreinte carbone ne peut pas se résumer à changer tous les ans quelques ampoules par ici ou par là, à acheter un véhicule électrique et/ou à placer des flamants roses (certes joliment réalisés) sur le giratoire de l’entrée de notre station balnéaire !

Concernant la plage, c’est le bouquet ! Nous pensions avoir tout lu, tout entendu, mais là, les qualificatifs nous manquent. La candidate n’a aucune souvenance de ses écrits où elle exprimait son entière opposition à tout aménagement, ni  aucun souvenir de ses différentes interviews et plus particulièrement celui du journal télévisé de 13h sur TF1 ou notre élue, à grand renfort de certitudes, a expliqué à des millions de téléspectateurs, qu’il ne fallait rien entreprendre, qu’il n’y avait pas d’érosion, que certes quelques grains de sable partaient l’hiver, mais qu’au printemps venu, ils revenaient se redéposer sur les plages ! (document vidéo consultable sur notre site ’’portiragnesavenir.fr’’).

En répondant en 2012 à l’appel à projet lancé par l’Etat sur la relocalisation des activités et des biens, puis en signant le 20 février 2015 avec le Département la charte patrimoniale de la Côte Ouest de Vias, notre Maire s’est tout simplement défaussée de ses responsabilités en se ‘’débarrassant’’ des problèmes liés à l’érosion de nos plages.

Aujourd’hui, l’acharnement de certains élus et de certaines associations qui n’ont rien lâché dans ce domaine, commence à porter les fruits tant attendus en obtenant tout récemment de l’Etat, l’autorisation de protéger leurs plages et de fait, leurs enjeux sociaux économiques.

La candidate, qui n’ait plus à une provocation prés, a essayé de s’accaparer tout ou partie de ce résultat en organisant, en toute hâte le 29 janvier dernier, une réunion d’information sur l’étude (achevée depuis juin 2019 !) concernant les risques d’inondations !

Cette précipitation a eu pour résultat de démontrer, une fois de plus, son incompétence dans ce domaine en ignorant totalement le rôle essentiel des digues et des installations d’écoulement et de circulation des eaux gérées par le Syndicat de la Basse Plaine !

Dernièrement, lors de ses vœux,  elle évoquait  la dramatique situation de l’Australie. Les experts s’accordent à dire que cette catastrophe est le résultat d’un manque d’anticipation des autorités. Si l’on fait un parallèle, à bien moindre échelle,  avec notre station balnéaire, on peut émettre de légitimes doutes sur l’anticipation de protection dont l’équipe sortante a fait preuve, trop occupée à bétonner et à marquer de son empreinte l’édification d’un nouvel Hôtel de Ville aussi pharaonique et démesuré que coûteux.

Pour en finir avec la démagogie de cette candidate, il est grand temps d’affirmer notre besoin de changement de représentant à la gestion de la commune. Portiragnes mérite un nouvel élan de courage, d’énergie et de clairvoyance à travers notre programme : ENSEMBLE AGISSONS!

            Relancer et développer l’économie du village et de la plage,

            Mettre localement en œuvre une vraie démocratie participative, 

            Créer un nouveau cadre de vie,

            Valoriser notre patrimoine naturel et ses zones humides,

            Préserver notre environnement,     

            Réduire notre empreinte carbone dans un développement durable, 

            Dynamiser les échanges culturels et sportifs avec le concours de nos associations

            Tisser des liens intergénérationnels.

Dans quelques semaines, chacune et chacun d’entre-nous aura l’opportunité d’exprimer démocratiquement son adhésion à notre projet. Ceci étant, nous estimons utile et nécessaire de revenir quelques instants sur l’importance des élections municipales et plus particulièrement sur celles qui se dérouleront les 15 et 22 mars prochains.

Si tous les Portiragnais connaissent parfaitement les enjeux de la face visible de cette échéance électorale, à savoir celle qui nous permet, une fois tous les six ans, de choisir par nos suffrages les femmes et les hommes qui représenteront nos intérêts pour les 6 prochaines années, un certain nombre d’entre nous ignore ou ne se rappelle plus que 7 Conseillers Municipaux sur les 23 qui seront prochainement élus, deviendront de fait, des grands électeurs qui seront appelés en Septembre 2020 à participer au vote des Sénatoriales qui se déroulera à la Préfecture de l’Hérault à Montpellier.

Pour notre commune, l’équipe qui remportera les élections municipales obtiendra 6 suffrages, et l’équipe arrivée seconde 1 seul. Si nous revenons sur ce sujet, c’est pour bien faire comprendre à tous, l’enjeu de la face cachée de cette élection, qui bien que locale a des répercussions nationales très importantes ! Pour information, les grands électeurs sont au nombre de 162 000 votants dont 95% sont issus du Collège des Conseillers Municipaux .

Tous les candidats aux élections municipales de 2020 qui soutiennent Monsieur Emmanuel Macron, comme la candidate  Gwendoline Chaudoir, ont été fortement invités à ne pas placarder sur leurs affiches électorales leur appartenance avec LREM, afin de rester masqués, et de mieux ‘’leurrer’’ les électeurs, dans l’unique but de remporter le maximum d’élections municipales et de permettre ainsi, à leur mentor Monsieur Emmanuel Macron qui détient déjà la majorité absolue à l’Assemblée Nationale, d’obtenir celle du Sénat.

Ce scénario catastrophe permettrait au Président de la République Française, d’avoir les pleins pouvoirs sur les deux chambres, dernier obstacle à la mise en application de sa politique de déconstruction totale ! Notre liste ’’Portiragnes Avenir’’ s’engage, a ne soutenir AUCUN candidat ‘’macron-compatible’’ à ces sénatoriales.

Depuis plus de 2 ans nous cherchons à créer une UNION pour le changement. Cette UNION c’est la liste ’’ Portiragnes Avenir’’. Porteuse de projets innovants, humanistes et structurants pour notre village et notre plage.

Nous comptons sur votre soutien massif lors des prochaines élections municipales dont le premier tour se déroulera le dimanche 15 MARS 2020.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.