PORTIRAGNES - Premier café citoyen : Pourquoi voter ? Vendredi 13 mars 2015 à 19h

Premier café citoyen de La Part de l’Ange ce vendredi 13 mars 2015 à 19h…

Premier café citoyen de La Part de l’Ange ce vendredi 13 mars 2015 à 19h

Pourquoi voter ?

Après avoir lancé les rencontres littéraires (30 écrivains venus à Portiragnes en un an et demi) et les rencontres viticoles (avec dégustations), La Part de l'Ange lance, dès ce vendredi 13 les Cafés Citoyens.

Régulièrement, le café bar à vins librairie de Portiragnes invitera chacun à venir débattre et discuter autour d'un thème de société ou d'actualité. Pour Hélène Boinard et Thierry Guichard, gérants du lieu, il s'agit de retrouver l'esprit des cafés d'antan où l'on discutait beaucoup, échangeait autour de mille sujets et où, ainsi, on se rencontrait. Une fois le thème du jour expliqué et mis en perspectives par le patron, la parole sera donnée à qui voudra la prendre et circulera ensuite de convive en convive.

Pour inaugurer les Cafés Citoyens, ce vendredi à 19h, le thème retenu est à la fois un sujet de société et un sujet d'actualité : Pourquoi voter ?

On se posera ainsi la question de savoir si la démocratie peut se résumer au seul vote, mais aussi si le vote peut encore être l'expression d'un désir.

L'entrée est libre. On peut se restaurer sur place.

La Part de l'Ange, 12 rue Muette (entre La Poste et la Maison des Associations) Portiragnes village (Hérault, 34420)

Rens. 09 51 79 53 51 ou 06 58 89 85 22.

lapartdelange@free.fr

www.facebook.com/LaPartDeLAnge

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.