Présidentielle : Marine Le Pen décidée à privilégier le référendum pour faire passer ses réformes, si elle est élue

Mardi 12 avril, en déplacement à Vernon, dans l'Eure, la candidate du Rassemblement national, Marine Le Pen, a détaillé sa volonté de réviser la Constitution de la Ve République sur la base d'un référendum, et non pas en passant par le Parlement.

Projet de loi référendaire

Son principe est que “seul le peuple devrait avoir la possibilité de réviser la Constitution”, pas le Parlement. Voilà pourquoi la candidate du Rassemblement national Marine Le Pen estime que la révision de la Constitution qu’elle appelle de ses vœux pour y intégrer le principe de “priorité nationale” et la primauté du droit national sur le droit international, devra passer par un référendum. Le Parlement serait donc court-circuité dans cette hypothèse.

Le “projet de loi référendaire” de Marine Le Pen est destiné à modifier la Constitution “pour rendre plus facile l’organisation de référendums sur tous les sujets, ensuite et surtout pour instaurer le référendum d’initiative citoyenne, aussi appelé référendum d’initiative populaire”.

Le droit du sol

Son objectif est que “le droit du sang” soit inscrit dans la Constitution française à la place du “droit du sol”, pour distinguer les Français des étrangers. Le but, ensuite, étant de privilégier les Français et de rendre optionnelle l’application des règles européennes, en vue, éventuellement, de rompre avec l’Union européenne.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.