Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Droit

« PUISSANCE SETE LE RASSEMBLEMENT » : CONSEIL MUNICIPAL DU LUNDI 20 NOVEMBRE

  Sébastien ANDRAL pour les Elus d'Opposition « PUISSANCE SETE LE RASSEMBLEMENT »  dans le Débat d'Orientation Budgétaire a souligné pourquoi les Elus d'Opposition se sont opposés aux prévisions budgétaires 2018.   Dans un contexte impacté par l'attaque frontale de l'Etat contre les Collectivités, ces prévisions budgétaires 2018 sont marquées par la stagnation des recettes de fonctionnement, […]

 

Sébastien ANDRAL pour les Elus d'Opposition « PUISSANCE SETE LE RASSEMBLEMENT »  dans le Débat d'Orientation Budgétaire a souligné pourquoi les Elus d'Opposition se sont opposés aux prévisions budgétaires 2018.

 

Dans un contexte impacté par l'attaque frontale de l'Etat contre les Collectivités, ces prévisions budgétaires 2018 sont marquées par la stagnation des recettes de fonctionnement, l'impact des hausses massives d'impôts, la dégradation de la capacité d'endettement de la ville et le transfert des personnels et des charges sur l'agglomération avec en point de mire pour 2018 la privatisation du service du nettoiement.

 

Véronique CALUEBA-RIZZOLO est intervenue pour marquer l'inquiétude des Elus de « PUISSANCE SETE LE RASSEMBLEMENT » sur la fusion des centres sociaux Gabino et Villefranche, en lien avec la perte d'agrément de la CAF du centre social Gabino.

 

Les actions énoncées et recentrées sur un seul centre social sont-elles en mesure de se substituer aux projets de proximité élaborés avec les acteurs  associatifs, les partenaires et la population à l'échelle des quartiers ?

 

Christian DALMON à propos des attributions des lots de plage pour les 4 années à venir a énoncé une série de dysfonctionnements sur le déroulement de la procédure qui a conduit les Élus de « PUISSANCE SÈTE LE RASSEMBLEMENT » à s'abstenir.

 

A propos du rapport d'activité du Syndicat Intercommunal d'Adduction d'Eau des communes du Bas Languedoc, François LIBERTI a poussé un cri d'alarme sur l'état de la ressource en eau, particulièrement mal traitée par l'exploitation des services des eaux en DSP par les groupes privés.

 

Pour l'ensemble des communes concernées abonnées au Syndicat du Bas Languedoc ou clientes du SBL, en intégrant l'eau du captage d' Issanka, la perte liée aux fuites sur les réseaux se chiffre à 6 500 000 m3 pour l'année 2016. C'est tout simplement insupportable au regard du défi majeur qui nous est posé pour préserver et protéger la ressource. 

 

La maîtrise publique de la gestion de l'eau est désormais un défi incontournable.

 

La part captée par les actionnaires des entreprises privées de l'eau qui bénéficient des DSP doit être réorientée avec la gestion publique pour tripler les investissements afin de renouveler les réseaux déficients.

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.