Pyromane de Saint-Jean-de-la-Blaquière : le sapeur-pompier passe aux aveux

Le pompier soupçonné de pyromanie a reconnu devant les enquêteurs être à l’origine de plusieurs départs de feux.

Photo © archives Hérault Tribune.

Le procureur de la République près le tribunal judiciaire de Montpellier a annoncé dans un communiqué du 28 juillet 2022 que la garde à vue du sapeur-pompier volontaire interpellé est prolongée. Ce dernier a admis avoir provoqué les départs de feu à Privat le 26 mai 2022, et à Saint-Jean-de-la-Blaquière le 21 juillet et dans la nuit du 26 et 27 juillet, ainsi que d’autres incendies. Il se serait servi d’un briquet.

L’individu a été entendu à plusieurs reprises par les gendarmes de la brigade de recherches de Lodève. Il déclare avoir provoqué ces incendies pour partir en intervention et ainsi pouvoir s’extraire d’un cadre familial oppressant. Son besoin de ressentir des poussées d’adrénaline a aussi été mentionnée.

Un élu municipal

En plus d’être sapeur-pompier volontaire, le suspect exerce à la fois les fonctions de sapeur-forestier et d’élu municipal dans la commune de Saint-Jean-de-la-Blaquière, où il réside. Il sera présenté aujourd’hui au parquet. 

Les chefs d’accusation sont destructions de forêts, landes, maquis ou plantations d’autrui intervenues dans des conditions de nature à exposer les personnes à un dommage corporel. Le pyromane risque une peine de quinze ans de réclusion criminelle et 150 000 € d’amende. 

Il n’est pas mis en cause dans la cadre de l’important incendie qui a eu lieu vers Gignac le 26 juillet 2022.

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.