Quelques précisions des conseillers communautaires viassois

Les 5 conseillers communautaires de la Ville de Vias tiennent à apporter quelques précisions…

Les 5 conseillers communautaires de la Ville de Vias tiennent à apporter quelques précisions concernant leurs votes pour 4 questions, sur les 27 à l’ordre du jour lors du dernier Conseil d’Agglomération du lundi 9 novembre 2009:

Question 1 : Traitement des déchets – Projet situé au lieu-dit La Valasse à Montblanc :

« Un sujet sensible pour les populations très majoritairement hostiles à cette option.

En témoignent les prises de positions des Mairies alentours y compris Vias comme en a débattu notre réunion publique récemment.

C’est aussi la prise de position de la CAHM.

Pourtant, il n’était pas demandé au Conseil d’Agglomération de se prononcer « pour ou contre » le projet « La Valasse » ; dans la même question et pour un même vote, il s’agissait de se prononcer « contre » La Valasse assorti d’un « pour » automatique à la torche à plasma.

Souvenons-nous que comme pour Vias alors, nous n’avions pas donné notre accord pour la torche à plasma à St-Thibéry. Nous avons proposé qu’il y ait deux votes ; ce qui nous aurait permis de voter contre le projet « La Valasse » pour une part, et de renouveler notre vote de fin d’année 2008 contre la torche à plasma.

Devant le refus du président et de l’assemblée de dissocier les votes, nous n’avons pas cru devoir prendre part au vote.

Le Conseil municipal du 13 novembre venant à point pour traduire l’opinion de notre municipalité contre le projet de La Valasse ».

Question 19 : Reversement intégral de la taxe professionnelle de la zone de l’aéroport :

« Dans le cadre de la compétence obligatoire de la CAHM en matière de développement économique, personne n’ignore la menace de disparition de la taxe professionnelle dans le cadre de la loi qui se discutera prochainement à l’Assemblée. Elle accompagne une proposition de réforme des collectivités territoriales, véritable bouleversement de nos institutions et de nos modes de vie, suffisamment grave pour ne pas bâcler l’explication en quelques mots. Nous vous proposons d’y revenir très rapidement en prenant le temps nécessaire.

Aujourd’hui, la taxe professionnelle rejoint les finances de la CAHM permettant ainsi aux populations d’en bénéficier pour une part dans la gestion financière.

Améliorer les finances d’entreprise doit-il se faire au détriment de la part revenant aux communes ? Vraie question ! Nous nous sommes abstenus. »

Question 17 a et b : Construction d’un centre aquatique sur Agde classé à vocation communautaire d’un montant global estimé à 13.000.000 d’euros (payé pour moitié par la Ville d’Agde et pour autre moitié par la CAHM).

« Nous savons tous que cette construction, son ampleur, font débat, ainsi d’ailleurs que son montant.

Malgré des ajustements multiples, la façon de présenter le sujet (en 2 étapes) lundi 9 novembre suscitait plus de questions qu’elle n’apportait de réponses.

Même après plusieurs mois de réflexions, le plan financier ne réussissait pas à convaincre totalement. Nous nous sommes abstenus ».

Question 20 : Aéroport de Béziers-Cap d’Agde en Languedoc :

« Il a été rappelé que la CAHM a attribué 112.260 euros de subvention le 22 septembre 2008 à la CCI de Béziers-Saint Pons.  Il est demandé de voter une subvention supplémentaire de 103.646 euros soit une aide moyenne de 4,15 euros par passager.

Même si nous ne confondons pas les genres et ne faisons pas l’amalgame entre la CCI et la compagnie Ryanair pour laquelle la CCI assure la promotion, il était récemment tout à fait remarquable, dans les journaux nationaux (de tout bord politique), de voir que la compagnie Ryanair était passée en 1 an de 93 millions à 373 millions d’euros de bénéfices.

A combien se monte sa contribution à la promotion commerciale et touristique effectuée par la CCI de Béziers-Saint Pons. On ne nous l’a pas dit, nous avons donc voté contre l’attribution d’une subvention supplémentaire ».

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.