Hérault tribune : L'actu au quotiden dans tout l'Hérault
Faits divers

Quo Vadis Couquet ? Agde - Fins des fonctions de l'adjoint aux finances !

Honnêteté, Droiture, Travail et Efficacité n’auront pas suffit à Henri Couquet pour conserver le poste d’adjoint aux budget que lui avait confié Gilles D’ettore il y a peine six mois  !Quelques lignes librement écrites par Henri Couquet, en marge de ses fonctions, mais ne recélant aucune critique patente, seraient les raisons de cette mise à […]

Honnêteté, Droiture, Travail et Efficacité n’auront pas suffit à Henri Couquet pour conserver le poste d’adjoint aux budget que lui avait confié Gilles D’ettore il y a peine six mois  !
photo+henriQuelques lignes librement écrites par Henri Couquet, en marge de ses fonctions, mais ne recélant aucune critique patente, seraient les raisons de cette mise à pied !

Si l’on en croit ses explications publiques, Gilles D’Ettore n’admettrait pas que que ses conseillers portent atteinte à une  ” solidarité ” minimum.
Il est vrai qu’en matière de solidarité, l’expertise du député UMP  est édifiante quand on connait la force du  ” soutien”  qu’il a apporté à Henri COUQUET  durant les dernières élections cantonales   !

Henri Couquet avait apporté pour sa part un soutien actif  au maire d’Agde lors de son élection législative.
Gilles D’Ettore en fait état dans cette vidéo de son dernier meetinge de campagne publiée en libre accés sur DailyMotion.



Gilles D’Ettore y parle de ” partage, de combats et d’union( dans la même phrase c’était une gageure  ) avant de remercier Henri Couquet d’avoir eu les mots qui sont les siens ” (  Ca ne s’invente pas ). Mais le meilleur reste pour la fin avec une déclaration d’amour aux agathois ” en tous les cas ceux qui m’aiment  et qui sont là ce soir … ” .  Il y déclare également vouloir être un élu de proximité qui rassemble… ( Là ça démarre mal ! ) avant de terminer par ces mots :  ” Si demain je devais changer.. vous seriez là pour me le dire …  “  ( Le 28 Octobre Henri  Couquet pourrait chanter le premier couplet de la rangaine 🙂

A défaut de solidarité lors du scrutin cantonal perdu,  Henri Couquet a pu découvrir la grande complicité de son “compagnon” Gilles D’Ettore pour le représentant d’un autre parti que le sien.

Sans doute une confusion entre  la ” complice solidarité ” et la ” désolidarisation complice “.
Mais au delà du coup de pied de l’âne, des questions ce posent à ce niveau de gouvernance municipale

Mis à part les égos de chacun et les “chicayas” de personnes, quelle est la vraie raison?
Et avant tout, y en a t il une ?
Retirer ses délégations à un homme qui restera demain, quoi qu’il advienne, élu,  ne nécessitait pas une ” Mise à  Mort politique en place publique ” s’il n’ y a pas de raison majeure. Si elle existe, il serait nécessaire de la connaitre, si elle n’existe pas, cela pourrait apparaitre incohérent.
En tout état de cause, pour le couple ” uni ” de 2002 ( Voir le lien ) le divorce sera bientôt définitivement prononcé.

Il y a seulement deux ans, le poste d’adjoint était lié au mandat du maire et ne pouvait être ôté. Voir Cette faculté n’est devenue possible que récemment.

A Séte par exemple, Marie-Françoise GUIGOU et Bruno ESCAFFRE s’étaient vus retirer leur délégations  ( et les indemnités y afférentes ) mais n’avaient pas subit l’outrage suprême de la dégradation en assemblée municipale.

En Agde, il en ira autrement ! C’est en lever  de rideau, dans  l’arène municipale que se déroulera ” la cérémonie expiatoire du pouce baissé “ à la manière des péplums romains.
Quo Vadis Couquet ?
Où vas tu Couquet ? ) pourrait être le sous titre de la délibération où il sera décidé de son sort.
La  foule des grands jours devrait se presser pour assister au ” spectacle “ proposé par l’opportune solidarité des élus majoritaires avec celui qui les a fait prince pour ” détrôner ” leur ami d’hier !

La multiplicité des décisions arbitraires à  défaut d’arbitrales du Maire d’Agde aura sans doute fait passer définitivement l’envie de ” penser librement ” à tous les élus trop craintifs de se retrouver en souffrance…d”indemnités ”  !

Ces derniers vont donc avoir l’occasion de démontrer un bel unanimisme, à défaut de courage politique ..
La force de l’exemple reste un atout plus efficace que le dialogue !  Gilles d’Ettore savait déjà en user… certains diront désormais qu’il sait aussi …en abuser...

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.