R.O.A.: premier bilan partiel de la saison 2009/2010

Après dix-sept matchs de championnat et à cinq rencontres de la fin de la…

Après dix-sept matchs de championnat et à cinq rencontres de la fin de la phase qualificative, l’heure est venue d’esquisser un premier bilan, forcément partiel, de cette deuxième saison du club Agathois en Deuxième Division Fédérale.

Dans la poule six, l’équipe fanion du ROA a retrouvé trois clubs de la saison précédente : Céret, Thuir, Villefranche de Lauragais et accueilli son voisin héraultais, le Stade Piscénois, en remplacement de Vendres-Lespignan et Lunel relégués en Fédérale 3. Les sept autres clubs appartiennent principalement au Comité de Midi Pyrénées réputé joueur.

Au même stade de la compétition, le premier constat qui s’impose c’est que le jeu produit par les Agathois est de bien meilleure qualité et surtout beaucoup plus offensif que celui pratiqué l’an dernier : quarante essais marqués contre vingt-deux !

Et le plus souvent, ces essais sont l’œuvre des lignes arrières comme en témoigne le classement des marqueurs : les deux trois-quarts centres Romain GUIRAUD (6) et Dirk HAGHEDOOREN (4) précédant les deux ailiers Yannick ORTEGA (3) et Romain TOGNACCINI (3) ainsi que l’arrière Benoît GUIRAUD (3). Seul avant à prendre place dans ce palmarès, l’excellent N°8 Sébastien ALABARBE (4).

Ce rugby offensif témoigne du potentiel de l’équipe et a pour conséquence logique un meilleur spectacle offert aux spectateurs que traduit le nombre de points inscrits (342) largement supérieur à ce qu’il était (237) .

Et si on considère la défense, elle s’est, elle aussi, considérablement améliorée : quinze essais concédés cette saison contre vingt-quatre au cours de la précédente et seulement 222 points encaissés au lieu de 294.

Il n’y a donc rien de surprenant à voir le ROA pointer à la troisième place du classement au lieu de figurer dans le ventre mou de la poule. Et comment ne pas penser à ces défaites concédées de justesse à Argelès (13-14), Thuir (20-22), Pèzenas (12-15) ou encore Rodez (14-18) sans lesquelles le ROA caracolerait en tête de la poule…

Le club du président Jean Luc FABRE peut, à l’évidence nourrir quelques regrets mais le bilan est, pour l’instant, largement positif d’autant qu’au programme de la fin des matchs de poule figurent trois déplacements chez des clubs mal classés : Arpajon, St Sulpice sur Lèze et Villefranche de Lauragais pour deux réceptions à domicile contre l’Etoile Sportive Catalane et Figeac contre lesquels le ROA ne devrait pas être inquiété.

La qualification peut être sereinement envisagée. A la lecture de ce premier bilan, elle paraît logique et amplement méritée pour les hommes de Didier SAIGNES et Jean Michel Millet.

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.