Réaction à l'article DE GILLES D'ETTORE sur les logements sociaux par Martine GREFFIER

Cette rubrique Libre Expression est la vôtre. Une seule obligation vos articles doivent êtres signés, argumentés…

LIBRE EXPRESSION

Cette rubrique Libre Expression est la vôtre. Une seule obligation vos articles doivent êtres signés, argumentés et doivent concerner le territoire Ouest Héraultais.

Vous pouvez réagir en bas d'article ou écrire aux participants en cliquant sur leur nom.


Réaction à l'article DE GILLES D'ETTORE sur les logements sociaux
par Martine GREFFIER – GRAU d'AGDE



Votre article, Monsieur  le Maire, au sujet de la construction des logements sociaux sur notre ville, est méprisant pour les personnes qui, par manque d'argent ne peuvent se loger décemment !

D'après vous ainsi que pour ceux qui sont ” bien nés ” et qui pensent comme vous, ces personnes en recherche d'un loge ment social, n'ont pas à vivre à Agde?

Que feraient-ils d'un golf à 19 trous et d'un hôtel ” haut de gamme ” qui sortira prochaine ment de terre ?  Tourisme de luxe oblige !

La loi Duflot est une loi inadaptée à notre ville à vocation touristique ?   Il faudra l'expliquer à vos concitoyens lors de vos réunions.  Car qui habite toute l'année à Agde ?
Reconnaissez-vous vos concitoyens comme des citoyens de la République ? Les personnes en demande d'un logement social seraient-elles considérées comme ” nuisibles ” dans une cité comme la nôtre ?

La Nation doit assurer à chaque individu et à sa famille les conditions nécessaires à leur développement !  
Vous êtes le représentant de la Nation, vous DEVEZ RESPECTER les lois !

A mon départ d'Agde, il y a quelques années, j'ai vécu en HLM dans une banlieue de Lyon avec ma famille.
Le maire en avait accepté la construction. Celui-ci s'attelait, tous les samedis matin à une travail de rencontre avec la population des différents quartiers. Dur labeur qui a eu des effets positifs sur le développement d'un tissu social qui n'existait pas auparavant !

Pour avoir vécu dans un appartement social, je ne pense pas avoir grossi le rang des délinquants sur notre ville en revenant habiter à Agde !  

Je ne pense pas non plus avoir engendré un enfant malhonnête, inculte et sournois pour avoir vécu parmi les enfants de banlieues !

Pensez-vous avoir pris dans votre propre groupe politique des délinquants, ceux qui ont eu, à un moment de leur vie, besoin d'un logement social pour pouvoir vivre dignement ?
Le maire est au service de l'intérêt général !

Il doit représenter tous les habitants de sa commune, sans exception, sans distinction.

 Il doit faire abstraction de ses différends ou de ses affinités pour prendre des décisions équitables.

Le maire est officier d'etat civil et officier de police judiciaire, sous l'autorité du procureur de la République, son rôle est de faire respecter les valeurs de liberté, égalité, fraternité, qui figurent sur le fronton de sa mairie.

Il est tenu de faire respecter les droits fondamentaux ! Le droit au logement en est un!

Vous êtes hors le loi Monsieur le maire ! Ce qui vous donne le droit de faire payer les pénalités à vos contribuables! C'est une erreur particulièrement contraire au sens commun, cela s'appelle une aberration !

La montée en gamme de notre ville (dixit M. Abadie) concerne- elle tous ses habitants? Le rayonnement de notre cité, peut-elle se bâtir seulement au nom du tourisme.?

Avec le taux de chômage que nous connaissons, le rayonnement de notre cité ne se réaliserait-il pas plutôt avec le développement économique en lien avec les productions et les activités de notre région et les valeurs de chaque individu ?

Auriez-vous pour ambition de créer un “petit état Suisse” au Cap?

Faut pas oublier, que le Cap fait partie intégrante d'Agde, comme Rochelongue, St Vincent, le Grau et la Tamarissière!
Faut-il faire partie d'une “certaine élite” pour vivre maintenant sur Agde?

 

Martine GREFFIER  GRAU D'AGDE 

LIBRE EXPRESSION HT

 
Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.