Réaction aux événements consécutifs au “Karnaval des gueux” et au “pompier pyromane” par Rhany Slimane

Réaction aux événements consécutifs au “Karnaval des gueux” et à la politique de “pompier…

Réaction aux événements consécutifs au “Karnaval des gueux” et à la politique de “pompier pyromane” de Monsieur Philippe Saurel, Maire de Montpellier

 

Monsieur Philippe Saurel a joué au pompier pyromane dans sa gestion du “Karnaval des gueux” et a donné à ces enfants de notables – ce qu'ils sont pour la plupart – un alibi moral pour dégrader la Ville. La situation provoquée par l'arrêté municipal d’interdiction du carnaval, semble vouloir justifier la droitisation de la politique municipale et donner des airs de sauveur à monsieur Saurel, alors même qu'il a contribué à la dégradation de la situation.

 

Face à une interdiction qui n’a fait que radicaliser les fêtards, pacifiques pour la plupart, pourquoi ne pas avoir prévu une manifestation populaire bien encadrée, comme cela ce fait pour d’autres événements festifs tout au long de l’année ? Et que dire de la mise en danger inutile de nos forces de l'ordre, déjà assez fatigué et sur les nerfs.

 

Nous perdons tous quand une soirée comme celle du 13 février a lieu. Le discrédite est jeté sur tous, citoyens et forces de l’ordre, alors même qu’une telle situation était évitable.

 

Heureusement, les montpelliérains ont su se montrer digne, tout au long de la soirée, cherchant à éviter que de trop graves dégradations aient lieu. Je les remercie, ils sont notre fierté à tous.

 

Les montpelliérains méritent mieux Monsieur Saurel

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.