REFLEXIONS SUR LES PARKINGS PAYANTS

C’est sans surprise et l’âme sereine que j’ai lu ce matin dans la presse régionale…

C’est sans surprise et l’âme sereine que j’ai lu ce matin dans la presse régionale les premiers résultats de la création de parkings payants au CAP D’AGDE .

Particulièrement attaqué personnellement, et de quelle manière, par les tenants d’un statut quo personnel et intéressé ( comme tant de Français actuellement) je savais, à 87 ans aujourd’hui, ce qu’il convenait de faire avant tout pour conduire le CAP D’AGDE à son statut de grande station estivale moderne, fut-ce au détriment provisoire d’une partie de sa clientèle habituelle, afin d’améliorer l’image sulfureuse  qui lui a été attribuée dans certains milieux touristiques nationaux.

Je savais que la réserve touristique française est quasi inépuisable à condition de s’adapter a ses besoins et à ses désirs du moment. Il ne s’agit ni d’orgueil ni de prétentions déplacées,mais simplement de réflexion et de résolution.

Les oppositions, locales,plus politiques que réfléchies,prédisaient des catastrophes en chaînes,alors que les commerce du Centre Port sont devenus enfin accessibles à la clientèle locale .

Le résultat prévisible d’un million d’euros par an dans les caisses de la commune, spécialement pour le CAP, est la réponse aux augures aveugles et sectaires qui prétendaient l’inutilité de l’action, car cette somme sera autant de moins à prélever sur la population locale,même si les impôts ont augmentés par ailleurs .

Mais des améliorations sont indispensables , il faut encore :
–   que la police municipale soit intransigeante sur les stationnements anarchiques sur les trottoirs et les rues dans le périmètre des parkings payants qui gênent toujours la circulation . La fluidité des parcours est le signe d’une station
–   bien tenue .
–   que les copropriétaires titulaires d’une carte à 10 euros ne la prête pas aux commerçants qui l’utilisent pour leurs
–   voitures ventouses , etc. etc. ….

Il me reste à prier les propriétaires de quelques résidences,comme LA BALEINE ROSE par exemple, qui n’a pas ou peu de parkings privés et qui se servaient des parkings publics, de bien vouloir m’excuser des soucis que je leur ait crées .

Et bien sur de souhaiter à tous les lecteurs de ce texte personnel UNE BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2010 .

  ROGER VIVIER

 

 

 

 

 

 

 

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.