Régionales 2010… Continuons avec Georges Frêche !

Combien de pages de journaux, d’heures d’antenne, de lignes de blogs et autres sites…


Combien de pages de journaux, d’heures d’antenne, de lignes de blogs et autres sites pour taper à bras raccourcis sur le président sortant de notre belle région Languedoc-Roussillon ? Y a-t-il de vraies bonnes raisons pour abattre celui qui a transformé Montpellier en un quart de siècle et lancé la région dans une modernisation tous azimuts ? Ah oui, des mots prononcés avec sa fougue bien connue. Limites quelques fois, mais tellement vrais d’autres fois. Et les actes eux, sont-ils reprochables ? La démocratie, seule juge en notre nation française, se prononce certes sur des programmes politiques mais elle s’appuie aussi sur les bilans des porteurs de promesses. Et en matière de bilan Georges Frêche est imbattable pour celles et ceux qui ont connu Montpellier du temps de Delmas et la Région du temps de Blanc. Pour les derniers arrivés dans notre beau Midi, qu’ils se renseignent auprès des anciens !

Si le bilan n’est que la preuve de l’engagement concret de l’homme politique, il est quand même la preuve de la capacité de ce dernier à agir positivement ou non. Comme aujourd’hui il s’agit d’échéances régionales, restons donc sur ce terrain.

Les adversaires se focalisent sur l’augmentation de l’impôt régional. Plus de 100%, la relativité semble importante mais rappelons qu’en valeur absolue cela ne représente que 4% (exemple personnel : 121 € sur 3050 € !) de la note « impôts locaux ». Rappelons aussi qu’en matière de logements seuls les propriétaires acquittent cette taxe. Les locataires en sont exclus. Précisions importantes qui relativisent considérablement les cris d’orfraies des « sans programmes ».

Les mêmes hurlent face aux frais de communication ! Mais ils mélangent sans vergogne l’information régulière par journal spécialisé et la promotion commerciale de notre terroir, de notre climat, de notre tourisme, de notre accueil à travers le monde. Nous sommes dans l’ère de la communication ! Les absents sont négligés, oubliés, relégués au rang des disparus. Que nous aurait-on dit si le Languedoc Roussillon s’était recroquevillé sur ses seules valeurs et atouts au profit de ses seuls habitants. Nos activités : le commerce, les services, le thermalisme, la gastronomie, l’eonologiques, la pêche, la conchyliculture, le tourisme, l’économie en général sont tributaires d’une bonne communication. Alors il faut y aller. On peut commettre des erreurs de stratégie mais on ne doit surtout pas renoncer. Les concurrents sont de plus en plus nombreux, ne l’oublions pas. Il y va de l’avenir et de l’emploi de nos enfants.

Les mêmes encore poussent les chiffres du chômage comme un échec de l’équipe régionale. Ils font l’impasse sur l’attractivité de nos territoires par celles et ceux qui, lassés du climat de leurs régions d’origine, viennent nous rejoindre dans l’espoir d’une vie meilleure. Hélas la saisonnalité de notre vie économique n’arrive pas encore à compenser la destruction d’emplois industriels délocalisés. Les efforts de Georges Frêche et de son équipe pour créer des emplois non délocalisables sont à saluer et encourager.

Le bilan de cette équipe sortante est-il si mauvais qu’annoncé à droite et à l’extrême-gauche ? Le plan de rénovation et de création de Lycées est-il en contradiction avec le nécessaire effort envers l’éducation de jeunes ? Avec l’engagement des entreprises, l’augmentation du nombre d’apprentis n’est-elle pas une volonté louable de sortir du désarroi et de l’inactivité des jeunes en mal de formation ? La création d’écoles de la deuxième chance n’est-elle qu’une simple rustine de l’abandon de scolarisation trop précoce d’enfants et adultes en difficulté ? La multiplication des contrats emploi-formation n’est-elle pas un espoir vrai de préparation à l’activité rémunérée ?

Et qu’en est-il des autres compétences dévolues aux régions ? Nous y reviendrons.

En attendant, le Mouvement Républicain et Citoyen vous appelle à vous mobiliser pour voter et faire voter en faveur de la liste « Tous pour le Languedoc Roussillon » menée par Georges Frêche.

Internautes à vos claviers : http :www.languedocroussillon2010.fr

Louis-Paul DELPECH

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.