Hérault tribune : L'actu au quotidien dans tout l'Hérault

REGIONALES 2015 - La réponse de la liste "NOUVEAU MONDE - EN COMMUN " à CAMBADELIS

Régionales. La réponse de la liste "Nouveau Monde - En commun" à Cambadélis Gérard…

Régionales. La réponse de la liste “Nouveau Monde – En commun” à Cambadélis

Gérard Onesta et les porte-paroles de la liste “Nouveau Monde – En commun” dont Myriam Martin répondent à JC Cambadélis

WEB-nouveauMondeLogo-sans-texte1.png

Réponse de Gérard Onesta et des Porte-paroles du rassemblement au courrier de Jean-Christophe CAMBADELIS

Monsieur le Premier Secrétaire,

J’ai co-signé en ma qualité de tête de liste de la région Midi Pyrénées – Languedoc Roussillon la réponse d’EELV à votre proposition d’ « un pacte de fraternité de gauche ».

Il nous apparaît important que notre liste « Nouveau Monde » s’exprime aussi sur le sujet dans la diversité des partis et composantes la constituant : EELV, FdG (Ensemble, PCF, PG), Nouvelle Gauche Socialiste, POC, les citoyens signataires.

Pourquoi ? Parce que son périmètre atteste à lui seul de notre volonté commune de travailler au rassemblement politique social et citoyen le plus large. Il témoigne d’un même refus de voir l’extrême droite ou une droite extrémisée conquérir notre région et imposer des programmes de régression et mépris social, de déni environnemental et d’atteintes aux libertés fondamentales. Mais ce rassemblement trouve aussi sa justification dans l’urgence d’ouvrir enfin une autre voie politique que celle de la politique gouvernementale, que nous considérons comme largement responsable de la colère sociale, de la crise politique et de l’abstention populaire, qui ne cessent de grandir au fil des scrutins et nourrissent le terreau du Front National.

Nous ne croyons pas, Monsieur, que votre référendum puisse ressusciter une union de la gauche que la politique Hollande/Valls a délitée et rend aujourd’hui impossible. Le seul argument du vote utile est aujourd’hui insuffisant pour mener une élection de l’importance des régionales. Il est méprisant pour des milliers de citoyens qui veulent décider de leur avenir et à qui vous ne proposez que la peur. Nous croyons au contraire qu’il est besoin d’une démarche qui ait du sens et du contenu pour enclencher une dynamique de reconquête politique et citoyenne.

Ce rassemblement implique en particulier un projet en rupture avec les logiques d’austérité. Un projet qui réponde réellement aux besoins humains et environnementaux avant d’alimenter les dividendes des grands groupes financiers comme l’actualité d’Air France vient le montrer avec une violence insoutenable. Il appelle une démarche politique qui nous affranchisse des vieilles recettes éculées et des seules logiques d’appareil et qui permettent enfin la réappropriation citoyenne du pouvoir.

Ces objectifs sont malheureusement contradictoires avec la politique mise en place par votre gouvernement et déclinée dans les collectivités locales : à titre d’exemple, les élus régionaux du Parti Socialiste ont accepté dans notre région la privatisation de l’aéroport de Toulouse Blagnac contenue dans la loi Macron sous prétexte que celle-ci était engagée par votre gouvernement. Cela ne peut plus durer.

Voilà pourquoi, depuis plusieurs mois, nous nous sommes engagés dans un travail de construction d’un projet et d’une liste en commun. Ce travail a été rendu possible parce que les acteurs que nous sommes, s’étaient déjà croisés au cours de mobilisations qui ont marqué ces dernières années l’actualité régionale : Sivens, les mouvements pour une agriculture paysanne, la défense des services publics et particulièrement celle pour le maintien des TER et des hôpitaux de proximité… Dans ces combats divers, nous nous sommes retrouvés, souvent aussi pour nous opposer à un projet néfaste porté par votre gouvernement.

Notre démarche a ensuite été impulsée par les appels de comités citoyens à œuvrer en territoire à l’alternative. Il s’est enfin constitué car l’ensemble des forces se retrouvant dans cette démarche ont répondu présentes, parmi lesquelles des ex-militants de votre parti qui, en phase avec leur engagement socialiste, ont fondé cet été la Nouvelle Gauche Socialiste (NGS).

Dans le respect de notre diversité politique, fort de nos constats partagés, soucieux pour l’avenir de notre région et du pays tout entier, nous avons su prendre nos responsabilités pour initier les bases d’un rassemblement à même d’ouvrir enfin un espoir pour toutes celles et ceux que les choix gouvernementaux désespèrent. Ce début de campagne nous prouve que ce choix trouve un écho profond dans notre région.

Notre ambition est maintenant de faire de notre rassemblement la première force politique de la région pour répondre aux attentes exprimées par nos concitoyens et aux urgences sociales et environnementales.


• Par le maintien de la clause de compétence générale des régions, le déblocage des dotations d’État et de moyens fiscaux pour mener des politiques volontaristes

• Par des mesures concrètes pour la défense de l’emploi régional, des services publics, d’aide à la relocalisation et la diversification de l’économie



• Par le maintien du principe d’égalité territoriale et de droits 



• Par l’instauration d’une véritable éthique en matière de fonctionnement de l’institution régionale et de ses élus.

Pour toutes ces raisons, vous comprendrez, Monsieur le Premier Secrétaire, que nous ne pouvons répondre favorablement à votre interpellation.

Gérard ONESTA, tête de liste régionale

Les porte-paroles :

Judith CARMONA – Société Civile


Liêm HOANG-NGOC – Nouvelle Gauche Socialiste


Agnès LANGEVINE – Europe Ecologie – Les Verts 


Myriam MARTIN – Ensemble !


Serge REGOURD – Société Civile

Patrick ROUX – Parti Occitan


Guilhem SERIEYS – Parti de Gauche


Marie Pierre VIEU – Parti Communiste Français

 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.