Réouverture des commerces et services de proximité

Si les commerces et les services de proximité poussent un ouf de soulagement et peuvent envisager de sauver une partie de leur chiffre d’affaires en ces fêtes de fin d’année, les restaurants, bars, discothèques, stations de ski… vont devoir faire le dos rond.

Le chef de l’Etat a fixé le 24 novembre un cap en trois étapes pour envisager un allègement durable du confinement, entre nécessité sanitaire et maintien de l’économie locale. Le Premier ministre doit préciser jeudi 26 novembre les conditions de ce confinement allégé, et les nouvelles aides aux commerces et entreprises frappés de fermeture administrative.

Le président de la République a souhaité donner de la visibilité à la fois aux acteurs économiques et aux Français. Les 3 étapes sont balisées par la perspective d’un possible début de vaccination contre le Covid-19, potentiellement fin décembre ou début janvier, en fonction des autorisations de mise sur le marché. Trois dates vont marquer l’allègement du confinement : le 28 novembre, le 15 décembre et le 20 janvier, les deux dernières dates étant conditionnées à une amélioration de la situation sanitaire.

Samedi 28 novembre

Tous les commerces pourront rouvrir et les services à domicile reprendre dans le cadre d’un protocole sanitaire strict et jusqu’à 21 heures au plus tard.
– Le confinement et le système de l’attestation restent en vigueur.
– Le télétravail, quand il est possible, doit être maintenu.
– Les déplacements pour motif de promenade ou activité physique sont autorisés dans un rayon de 20 kilomètres et pour 3 heures.
– Les activités extrascolaires en plein-air seront à nouveau autorisées.
– Cultes : les offices seront à nouveau permis dans la stricte limite de 30 personnes.

Mardi 15 décembre

Si l’état sanitaire se maintient autour de 5 000 contaminations par jour et environ 2 500 à 3 000 personnes en réanimation :
– Le confinement sera levé.
– Les déplacements seront donc à nouveau autorisés partout sur le territoire.
– Un couvre-feu sera instauré de 21 heures à 7 heures du matin.
– Les bars, les restaurants, les discothèques, ne pourront pas rouvrir, mais les salles de cinéma, théâtres et musées pourront reprendre leur activité, toujours dans le cadre d’un protocole sanitaire strict (avec dérogation possible en soirée).
– Les grands rassemblements resteront interdits, ainsi que tous les événements festifs dans les salles en location.
– Les parcs d’attraction et les parcs d’exposition resteront fermés également.
– Les activités extrascolaires en salle, pour l’accueil des enfants durant les fêtes, seront à nouveau autorisées.

Mercredi 20 janvier 2021

Si le nombre de contamination demeure en dessous de 5 000 cas par jour :
– Les salles de sport et les restaurants pourront rouvrir.
– Les lycées, puis les universités quinze jours plus tard, pourront reprendre les cours en présentiel.


Une nouvelle aide pour les établissements maintenus en fermeture

«Dès les prochains jours, nous compléterons encore ces aides» a indiqué le président de la République. En plus des dispositifs déjà existants, tous les établissements qui resteront fermés recevront un versement de 20 % de leur chiffre d’affaires de l’année 2019 si cette option est préférable pour eux aux 10 000 euros du fonds de solidarité.

Pour les saisonniers, les extras qui n’ont plus d’engagements depuis des mois, les personnes précaires qui travaillaient les années précédentes mais ne retrouvent plus d’emploi, les jeunes qui ne parviennent à trouver ni un emploi étudiant, ni un premier emploi, le gouvernement présentera des mesures dans les prochains jours. Le plan Un jeune, une solution fera l’objet de moyens accrus. Des annonces du Premier ministre sont attendues ce jeudi 26 novembre.


Lisez aussi…

deljarrycastelnau lafforgue

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.