Réponse à l'article de Gérard MILLAT intitulé " Une association indépendante? paru dans l'Agathois du 1er août 2013

Divide et impera, divise et tu régneras ; divise, et tu deviendras riche ;…

Divide et impera, divise et tu régneras ; divise, et tu deviendras riche ; divise, et tu tromperas les hommes, et du éblouiras leur raison, et tu te moqueras de la justice.
Proverbe Latin

Ce proverbe latin est souvent attribué au Sénat Romain


Nos Première observations à ce billet

Enfin une réponse du Maire.  Gilles D’Ettore, maire d’Agde (et ancien député) et  son 1er adjoint, S Frey, par la voie de leur disciple, G. Millat, conseiller municipal, ont répondu à nos deux derniers articles (L’Agathois des 25/07 et 01/08).

Le Maire oublie qu’à l’époque où il se présentait à sa 1ere élection, il aimait alors nous fréquenter  et nous disait « C’est bien ce que vous faites mes amis, continuez ». C’est ce que nous faisons !

Le maire oublie aussi un peu vite tous les courriers que nous lui avons adressés, courriers qui restent constamment sans réponse, cela depuis déjà de nombreuses années. Il oublie aussi l’enveloppe adressée avec la mention « NE JAMAIS INVITER ».La discussion et l’échange d’idées sur des sujets bien précis restent par cette incohérence municipale  sans suite. Un exemple parmi tant d’autres, à savoir que la dernière réunion que nous avons eu au sujet du camping de la Tamarissière, ca ne date pas d’hier. Le maire dans ses derniers retranchements nous a dit « c’est comme ça parce que je le veux ».

Mais revenons au souci des différents papiers que nous diffusons sur notre site. Ils semblent préoccuper actuellement sérieusement  G. d’Ettore, maire d’Agde et  S.Frey, 1er Adjoint, que l’on n’entend pas beaucoup, y compris sur l’environnement.

Contrairement aux affirmations que l’on découvre dans ce billet, affirmant et martelant le nom de notre président et des contre-vérités notoires qui sont dites, nous allons éclairer la lanterne de G.Millat. Ce n’est pas cette attitude, que G.Millat ne doit pas reproduire rue Brescou, qui va changer le cours des choses. Par exemple le Titre « Une association indépendante » : Ce n’est pas les premiers politiques qui nous le disent.

AGATHE a plus de 30 ans,  nous avons l’habitude on entend cela à chaque élection municipale, ce n’est pas nouveau !

SUR LE DEBAT ECOLOGIQUE

Ils affirment que nous sommes absents de tous les enjeux et débats véritablement écologiques. C’est, là aussi, un véritable mensonge : notre association fait partie des  comités de pilotage du Bagnas, de Natura 2000 en Mer, de Natura 200 du fleuve Hérault, du PAEN. Nous sommes également présents au comité de pilotage du Sictom, et, à ce titre là, membre de la délégation du Sictom qui s’est déplacée en Catalogne pour y voir une méga décharge et une torche à plasma expérimentale (13 et 14 mai 2009). Notons au passage que tous ces organismes sont dirigés, soit par les représentants de l’état, soit par des politiques qui ne sont pas issus du microcosme agathois
(le maire de Pézenas pour le Sictom, le conseil général pour le PAEN) Ils admettent bien volontiers que des participants puissent avoir des idées différentes des leurs. Il est vrai que ce n’est pas G.D’Ettore et S.Frey qui nous invitent, ce sont les différents services de l’état, mais   l’éreinteur ne doit pas être au courant !

Mais que G.Millat pose les bonnes questions :

Qui détériore l’environnement écologique, les dunes et le bois de la Tamarissière ? En 2004, la Sodéal s’est fait prendre les doigts dans le pot de confiture pour dégradation et mutilation d’un site classé et travaux sans autorisation préalable dans un site classé. L’expert comptable de l’époque a dù oublier.

Qui a détérioré le bord du fleuve Hérault pour y installer, en toute irrégularité, une péniche et remblayer le fleuve Hérault, là aussi en toute illégalité (zone Natura 2000 – destruction de roselières) pour faire un parking ne pouvant servir aujourd’hui, qu’aux gens du voyage ? Gérard MILLAT, qui fut un temps grand argentier de la Sodéal, nous dira combien cela a coûté à la collectivité.

Qui laisse polluer les verdisses par gens du voyage. Certes, les terrains sont privés, mais les conditions d’hygiène sont loin de correspondre aux normes en vigueur. Où vont les eaux usées ? Où sont installées les toilettes et où se déversent elles ? Demandez aux agriculteurs qui exploitent tout à coté (vignes, maraichers ou fruitiers) ce qu’ils en pensent. Pourtant, c’est au maire d’intervenir pour faire respecter la loi

Qui laisse détruire un espace boisé classé sur l’ile des loisirs pour y installer un manège (lequel empêche de dormir tous les résidants du coin à cause du bruit)en toute irrégularité ?

Qui ne répond pas aux injonctions de la préfecture de l’Hérault afin de faire dépolluer, aux frais de l’entrepreneur fautif, une décharge sauvage de plus de 25 000 tonnes au lieu dit La Guinguette ?

Qui coupe des arbres centenaires sans état d’âme. Que reste-t-il des 600 arbres plantés à grand renfort de publicité aux Cadières ?

Qui laisse détruire partiellement les dunes au Cap pour que les propriétaires aient une vue sur la mer ?

Nous pourrions encore continuer ce réquisitoire, mais arrêtons là

Quels sont les débats démocratiques qui ont été organisés par AGATHE

Notre association a réalisé différentes études sur les inondations du fleuve Hérault à Agde, sur les verdisses, sur le bruit, sur l’état de la voirie, sur la circulation des personnes à mobilité réduite. Nous avons fait réaliser une étude sur les inondations touchant Agde et des conséquences pour la gestion et la prévention de ce risque(étude réalisée par l’université de Toulouse – UFRSES). Cette étude a débouché sur un débat public organisé par AGATHE.

Nous avons organisé, le vendredi 19 octobre 2012, à la Maison des Savoirs, un débat autour du gaz de schiste. Nous n’avons ni vu, encore moins entendu, Mr Frey. Pourtant, c’est son domaine de compétence, mais peut-on parler de compétence. Il doit ignorer l’existence du permis des Plaines de l’Hérault. Nous n’y avons pas vu non plus G.Millat.

Tout dernièrement, de nombreux Agathois ont participé à la réunion  sur  « l’avenir du centre-ville et l’insécurité », même notre maire y a participé.

Quels sont les débats ou réunions écologiques qui ont été organisés par le maire et son premier adjoint ?

A notre connaissance, AUCUN !

En attendant de revenir dans le prochain sur le soi-disant parti pris de notre association, nous laissons le temps à G.Millat de méditer les propos de Michel Poniatowski quand celui-ci évoquait « la république des copains et des coquins »

A Suivre…

Retrouvez également l'article de Gérard Millat paru dans nos colonnes  sur le lien suivant:

https://www.herault-tribune.com/articles/17866/une-association-independante-par-gerard-millat/

 

RRRRR
 

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.