L'actu au quotiden dans tout l'Hérault.
Droit

RICHARD MONEDERO POUR VIAS DYNAMIQUE ET SOLIDAIRE REUNION PUBLIQUE DU 31 janvier 2014

RICHARD MONEDERO POUR VIAS DYNAMIQUE ET SOLIDAIRE REUNION PUBLIQUE DU 31/01/2014 Chaque année depuis notre élection nous avons fait une réunion publique pour vous présenter les réalisations de l’année écoulée et les projets de l’année à venir. Nous vous avons toujours donné la parole et avons répondu à toutes les questions qui nous étaient posés. […]
RICHARD MONEDERO POUR VIAS DYNAMIQUE ET SOLIDAIRE
REUNION PUBLIQUE DU 31/01/2014

Chaque année depuis notre élection nous avons fait une réunion publique pour vous présenter les réalisations de l’année écoulée et les projets de l’année à venir. Nous vous avons toujours donné la parole et avons répondu à toutes les questions qui nous étaient posés.

Aujourd’hui au terme d’un mandat de 5 ans (la première année ayant été occultée suite à un recours pour lequel les viassois ont montré leur désaccord en nous réélisant avec plus de 56% des voix),  nous venons vous présenter le bilan de ces 5 années de gestion municipale.

Comme toujours à l’issu de la réunion vous pourrez nous poser toutes les questions que vous souhaitez sur ce bilan. Début mars vous serez invités à une autre réunion ou vous seront présentés nos projets pour les années à venir.

Dans la présentation qui va vous être faite vous constaterez que nous avons toujours dit ce que nous ferions et que nous avons toujours respectés nos engagements.

Nous vous présenterons le bilan par thème voici le premier

Les finances

Savoir d’où l’on vient et savoir ou l’on va

En 2008, nous avons fait réaliser l’audit financier promis et le résultat a été probant :

Endettement de 7.2 millions d’euros (augmentation de 71% sur le mandat)

La solvabilité de la commune classée dans une zone « a risque ».

Un remboursement annuel de la dette de 1 186 760 euros. (Augmentation de 62% sur le mandat).

Une dette par habitant de 1 374 euros

Une épargne nette négative (disponible) de – 186 950 euros. Cela veut dire qu’il manquait en fin d’année prés de 200 000 euros pour boucler le budget, d’où un découvert de 1 000 000 d’euros engagé à hauteur de 650 000 euros.

Situation confirmée par le rapport de la Trésorerie d’Agde :

Qui rappelle le remboursement du découvert de 650 000 euros par notre équipe.

Situation confirmée par l’accablant rapport de la Chambre régionale des Comptes qui note :

Absence de provision pour garantie d’emprunt

Confirmation du déficit de la ZAC de Vias-Plage : 16 millions de dépenses, 10 millions de recettes

Nous avons ramené l’endettement à 4.2 millions d’euros soit – 42%

Le remboursement annuel est passé de 1 186 950 à 679 540 € soit – 43% = – 500 K€/an au 31/12/13.

La dette par habitant est passée de 1 374 € à 781 € soit – 43 % au 31/12/2013

Nous n’avons aucun découvert car nous avons abandonné la ligne de trésorerie.

Nous avons payé en plus 2.5 millions d’euros pour combler le déficit de Vias-Plage et fait une provision de près d’1 million d’euros en cas de revirement de jurisprudence.

Les Impôts locaux

Ou se situe-t-on à Vias au niveau des taux communaux d’impôts locaux ?

Comparons avec des communes voisines ou similaires les taux de la Taxe Habitation :

PEZENAS                     22.12%

MARSEILLAN                19.96%

AGDE                          18.99%

BESSAN                       18.27%

PORTIRAGNES             16.40%

VIAS                            15.85%             C’est l’un des taux les plus bas de la région.

La situation financière de la commune de Vias en 2012

Les ratios de niveau établis par le Ministère des Finances pour les communes de même catégorie démographique sont les suivants :

 

VIAS

DEPARTEMENT

IMPOTS LOCAUX

563 €

632 €

RESULTAT COMPTABLE FONCTIONNEMENT

(RECETTES-DEPENSES)

326 €

173 €

CAPACITE AUTOFINANCEMENT

354 €

218 €

Voila la réalité des chiffres qui peuvent être vérifiés par tout un chacun sur les Comptes publics  de la commune et sur le site officiel du Ministère des finances Bercy Colloc.com

Nous vous mettons d’ailleurs en garde contre les sites internet qui ont tendance à multiplier le nombre de pommes par le nombre de poulets pour trouver la surface de la mare à canard.

Nous vous mettons encore plus en garde contre ceux qui utilisent ces sites sans discernement.

Tout le reste n’est que de la littérature.

Le développement économique :

Nous avons facilité l’installation d’établissements de loisirs sur la zone de Vias-Plage, en abandonnant à l’un d’eux un chemin communal indispensable à son développement.

Nous avons soutenu la création d’une usine d’embouteillage dans un domaine agricole alors que les conditions initiales ne semblaient pas évidentes.

Nous avons soutenu l’activité économique des entreprises locales par une politique dynamique et responsable en matière d’investissements.

Dans 95% des chantiers se sont des entreprises régionales qui ont obtenu les marchés.

Nous avons réalisé l’achat de parcelles : ce sont plus de 5 ha que la ville aura acheté depuis 2009 et qui auront accru le patrimoine communal. Sans crédit.

Dont :   2 ha a côté du cimetière
5000 m2 à Farinette, pour préserver l’environnement et avoir la maitrise du bord de mer.

La  Zac de Vias-Plage

Ou en est le contentieux ? :

Après avoir été condamné à payer 2.5 millions d’euros suite au jugement du 4 février 2011, l’aménageur à fait appel devant la C.A.A. de Marseille. L’affaire est en suspens et même si le jugement du T.A. est confirmé il y a fort à parier que la Sebli ira en Conseil d’Etat.

Les jugements intervenus jusqu’à présent nous sont favorables.

Quoi qu’il en soit le déficit global de l’opération, défini par dire d’expert et confirmé par la chambre régionale des comptes, est bien de 6.5 millions.

L’opposition nous rappelle souvent que Vias-Plage est une poule aux œufs d’or. Elle oublie de nous dire que dans le poulailler de Farinette il y avait un renard qui a mangé une partie des ailes et du croupion de la fameuse poule.

Tourisme

Augmentation de 50% de la subvention (hors frais de personnel) à l’Office de Tourisme.

Son budget annuel frôle les 300 000 €.

Budget soutenu en augmentation chaque année 237 921 en 2011,

294 861 en 2013 soit + 24%.

Scolaire

Augmentation des aides aux écoles

Nous avons pu obtenir que le Département prenne à sa charge la restauration des élèves du collège de Bessan  ce qui nous a permis une économie conséquente et un meilleur service.

Les investissements :

Nous avons mené une politique dynamique et responsable en matière d’investissements.

Toutes ces opérations ont été planifiées et réalisées en temps voulu. Elles ont toutes été autofinancées c'est-à-dire sans emprunt.

Les ateliers municipaux sont à présent installés dans les nouveaux bâtiments de la source propriété de la commune.

C’est un investissement très important qui a été fait pour l’achat des bâtiments et leur aménagement. Sans crédit.

Cela veut dire que nous avons agi pour l’avenir, que sans emprunt nous n’avons pas engagé les générations futures. Cela veut dire aussi que nous pourrons continuer à investir car il reste encore beaucoup à faire.

Au milieu de graves difficultés dont la plus sérieuse était l’endettement hors norme de la commune, la plus spectaculaire l’énorme retard pris en matière d’entretien des réseaux, des rues et des avenues, la plus insidieuse le déficit pharaonique du aux négligences dans l’aménagement de Vias-Plage.

Nous avons agi avec persévérance, courage mais aussi  quelques réussites.

Vias a incontestablement gagné en force matérielle comme en capacité de rayonnement.

Sa prospérité s’est accrue, le cadre de vie de la population s’est amélioré, sa santé financière s’est rétablie.

richard2014 1

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Météo de l'Hérault
Jeux concours

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.