Risque routier en entreprise : question à Frédéric Bonnet, de l'Aipals Montpellier

Frédéric Bonnet, directeur adjoint du Service de Santé au Travail, en dit plus sur les actions proposées aux adhérents pour améliorer la sécurité routière au sein des entreprises.

HJE : Quelle action proposez-vous à vos adhérents en matière de sécurité routière en entreprise ?

Frédéric Bonnet : « Quelques chiffres tout d’abord, pour situer l’enjeu de la sécurité routière dans le cadre de l’entreprise : un accident mortel au travail sur deux est lié à un accident de la circulation. Et le risque routier est la première cause de décès au travail en France. Les accidents de la route représentent 5 millions de journées de travail perdues par an dans l’Hexagone. C’est assez conséquent donc. A l’AIPALS, outre les sensibilisations réalisées individuellement avec les salariés, nous avons mis en place des ateliers de prévention avec les entreprises. L’objectif est de sensibiliser et d’aider à faire adopter les bons gestes et les bonnes pratiques de prévention par les salariés qui sont au volant. Sur la métropole de Montpellier, toutes les entreprises de transport sont accompagnées par l’AIPALS, que ce soient les transporteurs longue distance ou les coursiers, etc.

Les salariés viennent directement dans nos centres ou dans notre camion de formation, qui se déplace régulièrement sur les zones d’entreprises. Sur un format de deux heures à visée très pratique, la sensibilisation collective conjugue une demi-heure de théorie pour une heure et demie de pratique, afin que la personne qui sorte de l’atelier puisse mettre rapidement en place des pistes d’actions. Cela peut passer par l’organisation du travail, parce qu’on ne peut pas parler de risque routier sans parler de planification ou de gestion des déplacements. C’est essentiel.

Autre piste, le bon management de la flotte de véhicules, car pour prendre la route de façon sûre, il faut des véhicules entretenus. Il y a aussi le renforcement de la communication, en mettant en place de vrais protocoles dans l’entreprise afin d’éviter les appels téléphoniques intempestifs vers des chauffeurs ou des commerciaux qui sont sur la route. Par cette sensibilisation, l’idée est de faire évoluer les comportements.

L’Aipals peut également intervenir lors de la visite médicale individuelle du salarié, en tête-à-tête soit avec le médecin ou l’infirmier. Nous sommes dans ce cas sur un entretien que l’on appelle motivationnel. A travers l’échange, nous essayons de faire percevoir le risque et les comportements dangereux, ainsi que leurs conséquences pour la sécurité et l’intégrité du salarié. Nous essayons d’apporter des solutions et des conseils. Cela va du sommeil à l’hygiène de vie, du Code de la route à l’usage du téléphone, aux dérives addictives. Nous observons d’ailleurs que l’utilisation du smartphone et les conduites addictives prennent de plus en plus de place dans l’insécurité du salarié en déplacement professionnel. L’alcool, les médicaments psychotropes, les drogues dites douces et dures… font malheureusement largement partie des causes d’accidents et du risque routier en entreprise. »


> Plus d’informations sur AIPALS avec heraultjuridique.com

Qu'en pensez-vous ?

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Jeux concours
Météo de l'Hérault
Hérault Tribune Pro Hérault Tribune Reportages

Depuis 1973, d’abord sous format magazine, puis via son site, Hérault Tribune informe le public des événements qui se produisent dans le grand Agathois, le Biterrois et le bassin de Thau.

logo hje

Depuis 1895, l’Hérault Juridique & Economique traite l’économie, le droit et la culture dans son hebdomadaire papier, puis via son site Internet. Il contribue au développement sécurisé de l’économie locale en publiant les annonces légales.